Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - J6 : Le résumé de la journée

Retour sur les six rencontres de la journée.



Lyon concède son premier but mais continue à gagner

Le Sommer n'a pas trébuché et a ouvert la marque (photo MHSC)
Le Sommer n'a pas trébuché et a ouvert la marque (photo MHSC)
Lyon - Montpellier : 2-1 (1-0)
Décines-Charpieu (Stade Groupama Training Center) - 1 260 spectateurs
Arbitre : Victoria Beyer

1-0 Eugénie LE SOMMER 44' (Coup franc à 50 m de Mbock qui trouve la tête de Renard à l'entrée de la surface côté gauche qui remet dans l'axe. Puntigam renvoi sur Le Sommer à 11 m qui reprend de volée du droit)
2-0 Jessica FISHLOCK 52' (Kumagai lance Majri à gauche qui trouve en retrait Fishlock qui ouvre son pied droit au premier poteau et décroise sa reprise à ras de terre)
2-1 Valérie GAUVIN 72' (Coup franc de Puntigam côté droit à 25 m frappé rentrant pour la reprise de la tête de Gauvin aux 5,5 m qui place le ballon au premier poteau)

Avertissements : Van de Sanden 84' ; Mondesir 19', Dekker 24'

Lyon : Bouhaddi ; Bronze, Mbock, Renard (cap.), Simon (Bacha 80') ; Kumagai, Fishlock ; Cascarino (van de Sanden 65'), Le Sommer (Christiansen 73'), Majri ; Hegerberg
Banc : Weiss, Bacha, Christiansen, Van de Sanden, Laurent
Montpellier : Murphy ; Torrent (cap.), Lakrar, Dekker, Karchaoui ; Toletti, Torrecilla, Putingam ; Jakobsson (Veje 80'), Mondesir (Gauvin 58'), Le Bihan (Cayman 69')
Banc : Esnault, Blackstenius, Veje, Cayman, Gauvin

Les Lyonnaises ont assis un peu plus leur domination dans le championnat. Face à un adversaire qui peine à briller cette saison, les Lyonnaises ont tout de même dû concéder leur premier but de la saison mais n'ont jamais douté. S'il a fallu attendre la 44e minute pour voir Le Sommer trouver la faille, c'est aussi par que la défense héraultaise bien organisée a bien résisté. Après la pause, Majri continuait à étoffer son nombre de passes décisives, cette fois-ci pour Fishlock qui marquait son premier but en D1 (2-0, 52'). Montpellier qui au regard de sa prestation semblait relever la tête se permettait d'inscrire le premier but à l'OL. La défense lyonnaise cédait sur un coup de tête de Gauvin (2-1, 72'). Hegerberg aura manqué de réussite pour sa part, après un face-à-face perdu à la 54e, elle trouvait le poteau dans les arrêts de jeu (90+2'). Lyon ne lâche rien une nouvelle fois et enchaîne sa sixième victoire.

Première réussie pour Soubeyrand

Paris FC - Rodez : 4-0 (3-0)
Bondoufle (Stade Robert Bobin) - 282 spectateurs
Arbitre : Florence Guillemin

1-0 Gaëtane THINEY 4' (Coup franc joué à 50 m au sol par Bilbault qui sert Thiney qui s'avance côté gauche, crochète devant Saunier et place une frappe de l'extérieur du droit hors de la surface excentrée à gauche qui termine dans la lucarne opposée)
2-0 Gaëtane THINEY 6' (Centre de Sällström depuis le côté droit qui est renvoyé dans l'axe par Guitard vers Thiney qui reprend du plat du pied droit à 12 m)
3-0 Linda SÄLLSTRÖM 26' (Passe en profondeur de Jaurena pour Sällström qui s'avance et de l'entrée de la surface, frappe du droit, Philippe touche le ballon qui rebondit sur son poteau gauche avant d'entrer)
b[4-0 Michaela ABAM 90+2'] (Thiney trouve Abam plein axe en profondeur qui place une frappe croisée du droit à ras de terre de 10 m)
Avertissement : Bilbault 74'

PFC : Benameur ; Aigbogun, De Almeida, Cascarino, Greboval ; Bilbault, Jaurena (Benoit 46') ; Bourdieu (Ribeiro de Carvalho 82'), Thiney (cap.), Matéo ; Sällström (Abam 70')
Banc : Pecharman, Benoit, Abam, Benard, Ribeiro de Carvalho
Rodez : Philippe ; Guitard (cap.), Cauderlier, Guellati, Bodain ; Lemaitre, Saunier, Chalabi (Bonet 46'), Austry (Banuta 59') ; Cazeau, Noiran (De Sousa 70')
Banc : Garcia, Ginestet, Bonet, De Sousa, Banuta

>> Le compte-rendu

Katoto sort le PSG du piège messin

Metz - PSG : 1-3 (1-0)
Longeville-lès-Metz (Stade Dezavelle) - 667 spectateurs
Arbitre : Elodie Coppola

1-0 Amélie DELABRE 6' (Corner de Khelifi repris de la tête par Delabre au premier poteau devant Kiedrzynek qui n'est pas sortie)
1-1 Marie-Antoinette KATOTO 54' s.p. (Main de Gomes Jatoba sur un corner. Penalty frappé par Katoto qui ouvre son pied droit)
1-2 Marie-Antoinette KATOTO 68' (Combinaison magnifique aux 20 m entre Wang et Lahmari qui ressert Wang avant un décalage sur la droite de la surface pour Katoto qui place une frappe du droit à ras de terre)
1-3 Marie-Antoinette KATOTO 83' (Diani à droite arrive à trouver Katoto dans l'axe à 16 m qui enchaîne contrôle et reprise de l'extérieur du droit)
Avertissements : Khelifi 63', Godart 84'

Metz : Lerond ; Dechilly, Gomes Jatoba (cap.), Godart, Kaya ; Fercocq, Bigot ; Delabre (Rougemont 76'), Khelifi, Wenger (Gavory 59') ; Delie (Sanderson 87')
Banc : Viollaz (G), Janela, Sanderson, Gavory, Rougemont
PSG : Kierdzynek : Glas, Dudek, Geyoro, Morroni ; Formiga (cap.), Diallo ; Diani, Lahmari (Zamanian 81'), Katoto (Pekel 90+1'), Wang (Hegerberg 87')
Banc : Endler (G), Daiane, Hegerberg, Zamanian, Pekel

Les Messines n'avaient toujours pas marqué après quatre matchs de championnat alors que le PSG se présentait au Stade Dezavelle ce samedi. Alors que Katoto sur un centre de Diallo était la première à se procurer une occasion dans le match d'une tête décroisée juste à côté, la première action messine était payante. Obtenant un corner, Khelifi le frappait et Delabre s'imposait dans un duel où la gardienne parisienne ne s'imposait pas (1-0, 6'). Les Parisiennes dont la trêve internationale avait bousculé l'effectif à travers l'Europe et même au-delà ne se montraient pas dans le meilleur jour. Déjà menées par Lille il y a deux semaines, il allait falloir attendre la seconde période pour revenir. Aidées par un main de Jatoba sur un corner, Katoto transformait le penalty (1-1, 53'). Un quart d'heure plus tard, l'attaquante du PSG venait conclure un jeu triangle bien amené par Wang et Lahmari (1-1, 68'). Le troisième but était proche pour Katoto qui profitait d'une passe en retrait pas assez appuyée pour surgir et frapper sous la gardienne mais le poteau était sur la trajectoire (71e). Ce n'était que partie remise pour le coup du chapeau qui intervenait sur une belle passe de Diani et une conclusion de l'extérieur du droit (1-3, 83'). Sans avoir étant brillant, le PSG revient avec une victoire avant de se plonger dans la préparation de Linköping.

Bordeaux bute sur la défense bretonne

Bordeaux - Guingamp : 0-0
Saint-Médard en Jalles (Stade Robert Monseau) - 451 spectateurs
Arbitre : Robin Chapapria

Avertissements : Meffometou Tcheno 67', Tyryshkina 90+3'
Bordeaux : Nayler ; Bornes (Thibaud 82'), Sousa, Gilles, Lardez ; Barbance, Istillart (cap.), Lavaud, Lavogez, Garbino (Carol Rodrigues 63'), Asseyi (Surdez 88')
Banc : Bruneau (G), Carol Rodrigues, Gathrat, Thibaud, Surdez
Guingamp : Durand ; Meffometou, Debever (cap.), Lorgeré, Hoarau ; Daoudi (Tyryshkina 90+2'), Abadou ; Fleury (Fourré 68'), Le Garrec (Jezequel 85'), Robert ; Oparanozie
Banc : Fauvel (G), Fourre, Jezequel, Tyryshkina, Dinglor

Après deux matchs sans avoir encaissé de but, la défense guingampaise venait en Gironde pour tester à nouveau sa solidité. Les Girondines étaient plus entreprenantes mais Durand veillait lorsqu'il fallait sortir devant Lavaud (19e). C'est ensuite Asseyi qui manquait l'opportunité (22e, 34e, 39e). La gardienne de Bordeaux Nayler était aussi décisive sur une frappe lointaine de Fleury (32e). La plus belle occasion revenait à Oparanozie qui reprenant un centre venu de la droite de Le Garrec, le ballon venait échouer sur le poteau (41e), tout du moins avant une nouvelle opportunité d'Oparanozie sur un centre de Meffometou. Nayler était alors l'auteure d'une somptueuse parade (44e).
La gardienne locale devait encore intervenir à la reprise et le match pouvait basculer d'un côté ou de l'autre. Jusqu'aux dernières minutes, le suspense restait et une ultime frappe de Lavogez repoussée par Lorgeré (90e). Guingamp a tenu bon et Bordeaux doit de nouveau se contenter du match nul à domicile.

Les Dijonnaises décantent la situation à la fin

Dijon - Soyaux : 3-0 (0-0)
Dijon (Stade des Poussots) - 873 spectateurs
Arbitre : Camille Soriano

1-0 Léa DECLERCQ 66' (Touche jouée côté gauche par Carage pour Declercq complètement excentrée à gauche à la limite de la surface qui tente une frappe en demi-volée du droit qui vient se loger sous la barre côté opposé)
2-0 Lindsey THOMAS 76' (Dali lance dans l'axe en profondeur Thomas qui crochète la gardienne au point de penalty et conclut du plat du pied gauche dans le but vide)
3-0 Kenza DALI 85' s.p. (Penalty obtenu par Dali et frappé du droit qui ouvre son pied droit et prend la gardienne à contre-pied)

Dijon : Chavas ; Gouineau (Magnin-Feysot 86'), Cuynet (cap.), Maetz, Carage ; Dali, Nakkach (Dali-Storti 83'), Solanet ; Thomas, Declercq, Blais (Bouillot 74'), Declercq
Banc : Pinel (G), Magnin-Feysot, Bouillot, Dali-Storti, Baldé
Soyaux : Munich ; Canon, Cissoko, M'Bassidje, Boudaud ; Babinga (Bourgouin 85'), Couturier, Clérac (cap.), Pingeon (Tandia 49') ; Da Costa (Collin 77'), Cambot
Banc : Collin, Bourgouin, Tandia

Ce qui avait failli face à Bordeaux a cette fois-ci souri à Dijon qui a bien gérer sa fin de rencontre pour faire la différence face à Soyaux. Après une première période maîtrisée par Dijon mais sans pour autant inquiéter réellement Soyaux bien en place, seule Blais en bout de course (20e) et Thomas avait réussi à cadrer (32e).
Le match reprenait avec une nouvelle opportunité pour Thomas à la réception d'un centre de Solanet. Le ballon repris au premier poteau passait juste à côté du cadre (47e). Les Charentaises, avec l'entrée de Tandia, jouaient plus haut. Babinga profitait d'une mauvaise relance pour avoir une opportunité mais croisait trop sa frappe (64e). Puis tout se décantait sur un éclair de Declercq. Une inspiration dans un angle complétèment fermé et un ballon qui allait mourir sous la barre (1-0, 66'). Soyaux réagissait par Cambot d'une frappe sous la barre mais Chavas, titulaire pour la première fois suite à la suspension de Mainguy, claquait en corner (71e). Cinq minutes plus tard, la passe de Dali pour Thomas et la finition sans trembler face à Munich permettait de doubler la mise (2-0, 76'). Le match était plié lorsque Dali accrochée par Collin obtenait et transformait un penalty (3-0, 85'). Chaque équipe se procurait une dernière opportunité. Bourgouin sur une frappe au premier poteau sortie par Chavas (88e), Bouillot d'un tir qui terminait sur le poteau droit de Munich (90+3e). Bonne opération pour Dijon alors que Soyaux voit sa belle série s'arrêter.

Des occasions mais pas de but !

Le LOSC n'a pas pu profiter de sa supériorité numérique (photo LOSC)
Le LOSC n'a pas pu profiter de sa supériorité numérique (photo LOSC)
Lille - Fleury : 0-0
Camphin-en-Pévèle (Complexe Sportif de Luchin) - 357 spectateurs
Arbitre : Geoffrey Kubler

Avertissements : Demeyere 55', Bultel 90+4' ; Ali Nadjim 52' et 73', Sissoko 62', Haupais 65', Bultel 90+3'
Expulsion : Ali Nadjim 73'

Lille : Launay ; Lernon, Coutereels (cap.), Nicoli, Dafeur ; Saïdi (Dufour 81'), Polito, Demeyere, Boussaha (Bultel 90') ; Sarr, Tolmais
Banc : Azem (G), Bultel, Dufour, La Villa, Boucly
Fleury : Gignoux-Soulier ; Fernandes, Sissoko (cap.) Haupais, Jouan (Palacin 79') ; Clemaron ; Rabanne (Amani 66'), D.Corboz, Gadea, R.Corboz (Dunord 90') ; Ali Nadjim.
Banc : Joly (G), Dunord, Palacin, Chatelain, Amani

C'est une rencontre équilibrée qui s'est disputée entre des Lilloises qui espéraient bien perturber le bon début de saison de leur adversaire et bonifier le nul obtenu face au PSG. Sur un premier corner, Tolmais déviait un premier ballon de la tête que Gignoux devait sortir d'un arrêt réflexe (8e). Au cours de ce premier acte, c'est Rabanne bien lancée en profondeur qui lui répondait par une frappe de Launay sortait au prix d'une belle parade (39e). En seconde période, Fleury accélérait et lorsque Rachel Corboz trouvait avec un peu de réussite sa soeur Daphné, la reprise de cette dernière était repoussée à bout portant par Launay (58e). Le match prenait une autre teneur suite au deuxième avertissement d'Ali Nadjim (73e). Fleury à dix ne baissait pas pour autant les bras. Daphné Corboz trouvait la gardienne sur une frappe (78e) puis lorsqu'elle délivrait un coup franc pour Haupais, la défense trouvait la faille mais le hors-jeu était signalé (83e). Le match en restait à ce score vierge (0-0).

#D1F - J6 : Le résumé de la journée


Lundi 15 Octobre 2018
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :
#D1F - Le Mag n°8

#D1F - Le Mag n°8 - 03/11/2018