Footofeminin.fr : le football au féminin

Euro U19 - La FRANCE en neuf minutes s'offre une finale

Menée 1-0 à la pause, la France a renversé la situation en l'espace de neuf minutes en seconde période pour décrocher sa place dans une huitième finale européenne dans cette catégorie d'âge U19.



Les Françaises ont réagi après la pause (photo UEFA.com)
Les Françaises ont réagi après la pause (photo UEFA.com)
Pour ce match joué sous un temps lourd et nuageux, Gilles Eyquem avait fait quelques changements par rapport à l’équipe qui a battu les Pays-Bas (2-1). Estelle Cascarino était de retour en défense centrale à la place de Couturier, Matéo et Morroni cédaient leur place à Legrout et Clérac, tout en gardant le même système de base en 4-3-3.

La première occasion de cette demi-finale était en faveur de la Suisse. Suite à un coup-franc sur l’aile droite, le ballon arrivait sur Zehnder laissée libre qui frappait de la tête (2e). La réponse française ne se faisait pas attendre avec Katoto qui lançait Cascarino sur son aile droite, elle entrait dans la surface et frappait en force. La gardienne suisse détournait le ballon sur le poteau. Première grosse occasion pour les Bleuettes (3e). En ce début de match, la France avait décidé de presser la Suisse et l’empêcher de développer son jeu. A la 15e minute, la France se procurait une deuxième grosse occasion avec Katoto qui travaillait sur l’aile droite et remettait en retrait vers Geyoro au point de penalty qui frappait à côté du but de Honegger.
Trois minutes plus tard, Delphine Cascarino percutait sur son aile droite, son centre était repoussé dans l’axe vers Condon qui exécutait une belle demi-volée bien sortie par Honegger. La France dominait clairement en ce début de première mi-temps et continuait de se créer des occasions. Une faute sur Katoto occasionnait un coup-franc bien placé que Delphine Cascarino plaçait à côté du cadre (22e). La France n’était pas mise en danger dans le jeu, mais se faisait parfois surprendre avec des transitions défensives déficientes en particulier dans l’axe du terrain.

Une erreur défensive profite à la Suisse

C’est ce qui arrivait à la 27e minute avec un ballon perdu qui profitait à Reuteler qui aura mené la vie dure à la défense française dans ce match, finalement Mansuy réussissait à dégager avec l’aide de Cissoko. La dernière demi-heure de la première mi-temps était à l’avantage de la Suisse avec un coup franc obtenu par Reuteler suite à une faute de Cissoko, avertie (30e). Le coup franc bien placé de Mégroz ne donnait rien.

Mais le bloc français commençait à s’étirer sous l’effet de la chaleur et de la fatigue et les attaques devenaient sporadiques. Une nouvelle percée sur l’aile droite de Mansuy conclue par un centre et Cascarino puis Geyoro étaient contrées par la défense suisse (37e). Et finalement, la Suisse était récompensée de cette domination en fin de première période avec un but de l’inévitable Reuteler. Suite à un duel perdu dans l’axe à trente mètre des buts de Chavas, la mobile attaquante suisse était servie dans le dos de la défense et ouvrait le score d’un plat du pied droit très bien placé (0-1, 44’).

Doublé pour Matéo

Gilles Eyquem décidait alors de changer de système en faisant rentrer Matéo et Morroni, passant en 4-4-2 qui prenait un air de 4-2-4 en phase offensive. Matéo faisait la paire devant avec Katoto alors que Morroni passait sur l’aile gauche. Le changement était payant d’entrée de jeu puisque Morroni centrait et Matéo concluait superbement de près d’une tête piquée pour le 1-1 après 29 secondes dans cette deuxième période (1-1, 46’). Le TGV français est lancé et va tout emporter sur son passage. Matéo continuait de se mettre en valeur avec une frappe qui passait à côté du but de Honegger (47e). C’est ensuite Geyoro qui percutait et centrait vers Morroni qui ne cadrait pas (49e).

Le deuxième but français intervenait une minute plus tard. Katoto lançait Matéo en profondeur sur une remise à une touche de balle, la nouvelle arrivante dribblait la gardienne en s’excentrant à gauche et parvenait à servir en retrait Katoto qui ne rate pas l’occasion de prendre seule la tête du classement des buteuses en ouvrant son pied droit (2-1, 50’). Et le troisième but arrivait comme à la parade. Gréboval sortait la balle proprement vers Katoto qui contrôlait et lançait Matéo dans le dos de la défense centrale suisse et la remplaçante de luxe inscrivait son doublé d’une frappe croisée du droit de l’extérieur de la surface (3-1, 54’). La France avait tué le match en neuf petites minutes.

Morroni touche du bois !

Paradoxalement, le milieu de terrain français avait été sécurisé par le passage de trois à deux milieux de terrain axiales et les Suisses ne trouvaient pas de solution restant KO debout. On assistait ensuite à une action assez incroyable avec un séance de flipper devant le but. Delphine Cascarino passait Stierti et centrait au deuxième poteau vers Morroni, le ballon touchait par deux fois le poteau et décidait de ne pas rentrer dans le but (69e). Dix minutes plus tard, Fleury, qui avait remplacé Katoto, était lancée dans l’axe en un contre un par Cascarino, mais en bout de course elle ne pouvait adresser un tir suffisamment puissant pour surprendre Honegger. Morroni après avoir touché le poteau, envoyait le ballon sur la barre (78e). La France gérait sereinement la fin de match et se créait deux occasions dans les arrêts de jeu par Cascarino et Condon, mais le score n’évoluait plus.

Le double changement effectué par Gilles Eyquem a été la clef du match et a permis à la France de renverser une situation qui aurait été très compliquée si la Suisse avait pu tenir le 1-0 un peu plus longtemps. Une nouvelle fois, l’attaque avec Katoto-Matéo, et les latérales Morroni-Cascarino a frappé.

A Senec,
Sylvain Jamet

Championnat d'Europe féminin UEFA U19 - Finale
Jeudi 28 juillet 2016 - 16h00
FRANCE - SUISSE : 3-1 (0-1)
Senec (National Training Centre)
Spectateurs : 659
Temps ensoleillé (24°C) - Terrain excellent
Arbitres : Loïs Otte (BEL) assistée de Kylie McMullen (ECO) et Ekaterina Marinova (BUL). 4e arbitre : Eszter Urban (HON)
Buts pour la France : Clara MATEO 46', 54', Marie-Antoinette KATOTO 50'
But pour la Suisse : Géraldine REUTELER 44'

Avertissements : Cissoko 41' pour la France ; Brunner 21' pour la Suisse

France : 1-Mylène Chavas ; 2-Héloïse Mansuy, 4-Hawa Cissoko, 5-Estelle Cascarino, 3-Théa Greboval (cap.) ; 14-Elise Legrout (9-Clara Matéo 46'), 8-Laura Condon, 10-Onema Grace Geyoro ; 7-Delphine Cascarino, 18-Marie-Antoinette Katoto (19-Louise Fleury 66'), 17-Anna Clérac (11-Perle Morroni 46'). Entr.: Gilles Eyquem
Non utilisées : 16-Jade Lebastard, 6-Cathy Couturier, 12-Pauline Dechilly, 15-Julie Thibaud
Suisse : 1-Natascha Honegger ; 2-Lorena Baumann (18-Camille Surdez 55'), 17-Jana Brunner, 5-Carola Fasel, 8-Julia Stierli (cap.) ; 10-Naomi Mégroz, 13-Cinzia Zehnder, 6-Lesley Ramseier (11-Yara Hofmann 77'), 9-Marilena Widmer (14-Sina Spieser 65') ; 7-Lara Jenzer, 3-Géraldine Reuteler. Entr.: Nora Häuptle
Non utilisées : 12-Nadja Furrer, 4-Kim Dubs, 15-Elena Van Niekerk, 16-Julia Glaser



Vendredi 29 Juillet 2016
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :