Footofeminin.fr : le football au féminin

Euro U19 - La FRANCE se fait peur, mais remporte les trois points

La victoire pour ce match d'ouverture face au pays hôte aura été longue à se dessiner. Après l'ouverture du score de Baltimore, l'Ecosse a égalisé et finalement Feller dans les arrêts de jeu a offert la victoire aux Françaises.



Durant une heure, le score est resté vierge (photo UEFA.com)
Durant une heure, le score est resté vierge (photo UEFA.com)
Face à l'adversaire supposé le plus faible du groupe, Gilles Eyquem faisait plusieurs choix pour ce premier match de la compétition, laissant notamment Selma Bacha sur le banc. Sans surprise, la France dominait dès le début de la rencontre, l'Ecosse préférant jouer sur la défensive en profitant des maladresses françaises avec notamment Jamie-Lee Napier, aggressive au pressing, ce qui lui permettait notamment de récupérer le ballon à la lutte avec Maëlle Lakrar, et de lancer Kathleen McGovern sur le côté droit, qui obligeait Carla Polito à dégager en corner. Les Ecossaisses privilégiaient les longs ballons, mais ne parvenaient pas à prendre à défaut la défense française.

Des choses intéressantes, pas de but

De l'autre côté en revanche, les Tricolores montraient de belles dispositions offensives, avec de belles combinaisons entre joueuses de l'attaque et également avec le milieu français. Sandy Baltimore faisait apprécier sa technique pour éliminer ses adversaires directes, Kessya Bussy sa vitesse, Melvine Malard son jeu de corps. Mais malgré les tentatives et quelques belles occasions côté français (tête de Lisa Martinez sur corner 15', frappe de Melvine Malard bien captée 32'), c'est surtout la défense écossaise qui se mettait en évidence et notamment Jenna Clark, très solide.

Malard en faisait les frais, puisque plusieurs de ses tentatives se heurtaient à la défenseure (22', 26', 29') qui jouait un rôle déterminant dans la performance défensive (collective) de son équipe. Ses coéquipières n'étaient pas en reste, qu'il s'agisse entre autres de la capitaine Amy Muir, toujours bien placée et posée ou Michaela McAlonie, décisive devant Margaux Le Mouël notamment (22') ou en stoppant une belle action collective des Bleuettes dans sa surface (36'). La fin de la première période était sifflée suite à un coup franc dangereux écossais, mais Justine Lerond s'imposait dans les airs devant Clark pour éviter la mauvaise surprise (45').

Feller, un but qui compte

La seconde période repartait sur les mêmes bases que la première, deux équipes n'hésitant pas à attaquer, sans succès malgré quelques alertes en faveur des Tricolores. Le Mouël et Malard laissait leur place à Thelma Eninger et Vicki Becho respectivement peu avant l'heure de jeu, et la France ouvrait le score quelques minutes plus tard par l'intermédiaire de Sandy Baltimore, d'un centre-tir qui surprenait tout le monde (0-1, 60'). L'Ecosse tentait de revenir sur coups de pieds arrêtés, avec deux coups francs dangereux (64', 73'), et un corner tenté directement par Muir au premier poteau (65'). Les Bleuettes tentaient d'enfoncer le clou avec Bussy (76'), Selma Bacha, entrée en jeu peu avant (79'), ou sur coup franc avec Lorena Azzaro et Thelma Eninger (80'). Mais c'est l'Ecosse, dans la foulée, qui parvenait à revenir au score. Emma Craig, lancée dans le dos de Lakrar et Bacha, se heurtait dans un premier temps à la défense française, avant de pouvoir placer le bout de son pied et voir le ballon terminer au fond des filets (1-1, 81'). Une récompense assez juste pour une équipe volontaire qui n'aura pas épargné ses efforts.

L'Ecosse passait proche de prendre l'avantage dans les dernières minutes du temps réglementaire, avec Laura Davidson qui était lancée en profondeur en contre-attaque, et profitait de l'intervention manquée de Lisa Martinez pour aller au bout. Mais, gênée par la présence de Manon Revelli, elle manquait le cadre de peu une fois arrivée dans la surface (88'). Et c'est finalement la France qui avait le dernier mot par l'intermédiaire de Naomie Feller, entrée à un quart d'heure de la fin de la rencontre. En début de temps additionnel, elle était trouvée dans la surface et ne manquait pas le cadre à bout portant pour offrir la victoire à la France (1-2, 90+1').

Un succès long à se dessiner, et une entrée dans la compétition qui a failli tourner au match piège pour les Bleuettes face au pays-hôte. Ce mardi, la France se contentera des trois points avant d'affronter lors de son prochain match les Pays-Bas, vainqueurs de la Norvège 5-0 lors de cette première journée.

La réaction de Gilles Eyquem

La victoire à la fin : C'est positif, je crois que ça les a libérées. On les a senties crispées donc j'espère que ça va aider à ce qu'elles se lâchent un petit peu. C'est jamais facile de rentrer dans une compétition. On va retenir le positif, la victoire, et se préparer pour le prochain match.

Les joueuses ont eu tendance à chercher le but parfait au lieu d'aller directement au but. Oui, c'est un peu le problème de l'équipe, on veut faire du beau jeu, être toujours propre, et on oublie que l'important au foot, c'est de gagner.

Championnat d'Europe U19 de l'UEFA - Groupe A - Première journée
Mardi 16 juillet 2019 - 19h30 locales (20h30 françaises)
ECOSSE - FRANCE : 1-2 (0-0)
Paisley (Saint-Mirren Park "Simple Digital Arena")
Temps ensoleillé (20°C) - Terrain excellent
Spectateurs : 1 285
Arbitres : Zuzana Valentová (Slovaquie) assistée de Line-Maria Rasmussen (Danemark) et Sabrina Keinersdorfer (Suisse). 4e arbitre : Elvira Nurmustafina (Kazakhstan)

Buts :
0-1 Sandy BALTIOMORE 60' (Baltimore côté gauche déborde le long de la surface et de l'extérieur délivre un centre-tir du gauche qui vient retomber dans le petit filet opposé)
1-1 Emma CRAIG 81' (Frappe de Craig dans la surface contrée par Bacha, le ballon arrive sur Polito qui le remet involontairement dans les pieds de Craig qui reprend du gauche et envoie le ballon terminé doucement sur la droite de la gardienne)
1-2 Naomie FELLER 90+1' (Bacha remonte côté gauche et à l'entrée de la surface sert Feller dans la surface à 10 m qui contrôle et déclenche une frappe du gauche dans la lucarne droite de la gardienne)

Avertissement : Emma Craig 80' pour l'Ecosse

Ecosse : 12-Sophie Allison ; 6-Rachel Brown, 8-Michaela MacAlonie, 5-Jenna Clark, 3-Charlotte Newsham (14-Rebecca McGowan 85') ; 7-Kirstie McIntosh, 2-Amy Muir (cap.), 10-Jamie-Lee Napier ; 18-Laura McCartney (11-Emma Craig 70'), 9-Kathleen McGovern, 19-Lauren Davidson. Entr.: Pauline Hamill
Non utilisées : 1-Emily Mutch, 4-Jennifer Smith, 13-Robyn McCafferty, 16-Kirsty Morrison, 17-Carly Girasoli, 20-Abby Callaghan

France : 1-Justine Lerond ; 13-Manon Revelli, 2-Lisa Martinez, 5-Maëlle Lakrar, 14-Chloé Philippe (3-Selma Bacha 70') ; 6-Carla Polito (cap.), 10- Margaux Le Mouël (15-Thelma Eninger 57'), 17-Julie Dufour ; 11-Sandy Baltimore (19-Lorena Azzaro 78'), 7-Kessya Bussy (18-Naomie Feller 77'), 9-Melvine Malard (20-Vicki Becho 57'). Entr.: Gilles Eyquem
Non utilisées : 16-Mary Innebeer, 4-Emeline Saint-Georges, 8-Oriane Jean-François


Jeudi 18 Juillet 2019
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :