Footofeminin.fr : le football au féminin

U17 (Tour Elite) - La FRANCE s'est sabordée

La France a bien démarré ce dernier match lourd d'enjeu, mais sa seconde période a permis à la Finlande de se qualifier malgré la victoire 3-2 après avoir mené 3-0 grâce à Naomie Feller, Maïté Boucly et Julie Dufour. Les Bleuettes n'auront pas perdu dans ce Tour Elite, mais cela n'aura pas suffi pour rejoindre la Lituanie.



Les Finlandaises devancent la France pour un but (photo District des Landes)
Les Finlandaises devancent la France pour un but (photo District des Landes)
La France ne participera pas à la phase finale de l’Euro du 9 au 20 mai prochain en Lituanie puisqu'à compter de cette saison, seules les équipes terminant premières des sept groupes sont qualifiées avec le pays hôte. Cet Euro est également qualificatif pour la Coupe du Monde U17 2018 en Uruguay (13 novembre - 1er décembre) à laquelle ne participera pas pour la troisième fois la France après avoir déjà manqué ceux de 2014 et 2016.

La France fait le break
Avec de nouveau quatre changements dans la composition de départ, et en présence de Gilles Eyquem et Corinne Diacre, l'équipe de France débutait ce troisième match décisif face à la Suède en concédant une occasion sur le coup d'envoi. Saga Jontoft, depuis le couloir droit, centrait pour Tilde Lindwall dont la tête était bien stoppée par Mary Innebeer, et la France pouvait se dégager (1'). Avec notamment une Kessya Bussy (pour sa première apparition dans le tournoi) très active sur le front de l'attaque, la France allait ensuite poser son emprise sur la rencontre. Et si Kajsa Lang et Sara Wexén auront retardé l'échéance à plusieurs reprises devant les assauts français , et notamment le duo Maïté Boucly et Bussy, la première au centre depuis son couloir gauche pour la seconde (5', 6', 10'), la Lilloise manquant également une reprise après que le ballon avait navigué dans la surface suédoise. Beate Olsson de son côté profitait d'un ballon dans le dos de la défense française pour se retrouver face à face avec Innebeer, mais sa tentative de dribble était bien captée par la gardienne française (7').

Les efforts des joueuses tricolores étaient finalement récompensés suite à une touche de Marion Revelli, qui trouvait Bussy dont le long centre était repris victorieusement par Naomie Feller, Boucly accompagnant le ballon dans le but (19'). Les Bleuettes ne relâchaient pas leurs efforts, et continuaient à pousser pour faire le break. Feller, servie par Bussy dans la surface en bonne position, manquait le cadre, puis Bussy, lancée par Roth dans la profondeur, était devancée par Wexén (22'). Adeline Coquard s'essayait ensuite au tir de loin, mais son tir manquait le cadre de quelques centimètres (25'). Bussy ensuite, parfaitement servie par Roth, voyait Wexén détourner le ballon en corner (28'), puis était contrée de justesse par Lang (29'), avant de manquer un face à face avec la gardienne suédoise (32'). La Suède allait plier une deuxième fois, Revelli centrant parfaitement pour Boucly qui contrôlait et marquait de près (38'). Le break était fait à la pause, un score logique au vu de la domination tricolore qui aurait pu marquer plus de buts. Il ne lui faudra pas attendre longtemps avant de le regretter...

La France dominée...

Alors que Kessya Bussy, touchée en première période, laissait sa place à Julie Dufour pour la seconde période, les Tricolores reprenaient le match tambour battant. Après une première alerte sur un ballon en profondeur de Roth pour la nouvelle entrante, dont le contrôle était trop long et pouvait être capté par la gardienne suédoise (45'), Dufour allait se retrouver en face à face avec la Wexén. Et si l'attaquante française manquait son duel, elle pouvait récupérer le ballon et d'un lob du gauche, inscrire le troisième but français (48'), les Bleuettes étant alors en parfaite position pour la qualification, la Finlande étant toujours tenue en échec du côté de Dax. Mais comme trois jours plus tôt, elles allaient encaisser un but juste après, sur une frappe lointaine d'Elsa Törnblom qui semblait inoffensive, mais qui trompait Innebeer (51'). Et si Roth et la France réagissaient, la capitaine des Bleuettes voyant sa frappe croisée manquer le cadre de peu (52'), c'est la Suède qui prenait en mains la seconde période face à des Françaises désormais en difficulté. Sur les longs ballons suédois. Si Innebeer sortait bien devant Beate Olsson (53'), l'attaquante suédoise allait avoir le dernier mot quelques minutes plus tard, alors que dans le camp français, Malaury Craff avait remplacé Feller (58'). Suite à une bonne percée de Roselène Khezami qui n'aboutissait pas (60'), Olsson se retrouvait lancée dans la profondeur une nouvelle fois. Et si Innebeer était sauvée par sa barre transversale, c'est Olsson qui était la première sur le ballon renvoyé et qui mettait de la tête le second but suédois de la rencontre, permettant aux joueuses de Pia Sundhage de relancer le suspens (60').

...et dépassée par la Finlande

Lindwall, qui avait manqué l'ouverture du score en tout début de rencontre, était stoppée une nouvelle fois par Innebeer en un contre un, et permettait à la France, en difficulté dans le jeu et physiquement de plus en plus, de conserver son avance au tableau d'affichage (65'). Dans la foulée, Maëva Bernard remplaçait en défense centrale Emmy Jezequel (67'). Si Khezami, qui s'infiltrait dans la surface en prenant de vitesse deux défenseures suédoises, essayait bien de créer un élctrochoc, l'équipe de France ne parvenait pas à reprendre le contrôle des opérations alors que Pia Sundhage tentait le tout pour le tout en faisant entrer en attaque pour les dernières minutes de la rencontre Anna Lindgren à la place de sa défenseure centrale Kajsa Ekström (75'). La Suédoise allait se mettre en évidence avec une frappe, heureusement trop croisée, pas loin de faire mouche, peu après son entrée (77'). Il fallait également qu'Innebeer se montre attentive sur un ballon haut qu'elle parvenait à capter sur sa ligne (80'). Les Bleuettes, avec Dufour (77'), ou Coquard (80+1'), ne parvenaient pas à apporter véritablement le danger, visiblement fatiguées, et la France s'imposait 3-2. Insuffisant toutefois pour obtenir son billet pour la Lituanie puisque la Finlande marquait à quatre reprises dans le dernier quart d'heure de jeu pour au final prendre le dessus dans son match à distance face à la France grâce à une meilleure différence de but. Il fallait attendre quelques minutes pour attendre l'officialisation de la qualification pour la Lituanie de l'équipe de Finlande, aux détriments de la France.

A Saint-Paul lès Dax,
Charlotte Vincelot

Sandrine Soubeyrand : "Un sentiment d'inachevé"

i["Il y a un peu de déception au regard du résultat, après voilà, c'est le sport de haut niveau, il faut savoir mettre les buts et les occasions quand on en a, et surtout, ne pas en prendre. Je ne sais pas si on a fait preuve d'un peu de facilité, mais à 3-0, il fallait rester solide et appliqué, et on encaisse deux buts sur des erreurs défensives. Il n'y a pas de secret, le sport de haut niveau ne laisse pas de place à l'a-peu-près et on a défendu dans l'à-peu-près. [...]
L'objectif était de se qualifier pour le championnat d'Europe en Lituanie, l'objectif n'est pas atteint. Il y a de la déception, un sentiment d'inachevé. Je pense que sur le plan footballistique, on a démontré des choses, maintenant, le foot ce n'est pas que du jeu avec le ballon, c'est aussi le jeu sans ballon, et il faut faire des efforts pour attaquer et pour défendre. Il faut jouer pendant 80 minutes, là on a joué 45 minutes après on s'est arrêté de jouer, peut-être parce qu'on ne pouvait pas jouer, on a vu que c'était compliqué à la fin. Je ne pense pas qu'on s'est prises pour d'autres, mais voilà, elles sont en phase d'apprentissage, elles découvrent aussi le haut niveau, et il n'y a pas de secret, quand on ne peut pas répondre aux exigences athlétiques, on est souvent démunies.
[...] Il faut être efficace dans la zone offensive et dans la zone défensive et dans les deux surfaces, on n'a pas été à la hauteur de ce qu'on aurait pu attendre défensivement. On a pris deux buts contre la Suède alors qu'on est pas trop en difficulté. On fait preuve d'un peu de naïveté, et on est punies.
[...] Elles découvrent le haut niveau, mais il n'y a pas le temps d'attendre, on est jugé sur les résultats, et voilà, on va rester en France, c'est dommage pour cette génération, il y avait possibilité d'aller au championnat d'Europe. Je suis déçue, un peu contrariée, parce que quand on gagne 3-0 et qu'on a la qualification au bout du pied, c'est un peu dommage de la rater."]i

Classement
1. Finlande, 7 pts (+8)
2. France, 7 pts (+7)
3. Suède, 3 pts (0)
4. Ecosse, 0 pt (-15)

La Finlande qualifiée rejoint l'Espagne, l'Italie, la Pologne, l'Allemagne. Les deux autres vainqueurs de groupe seront connus au plus tard le 31 mars. Le pays hôte, la Lituanie, est qualifiée d'office.

3e journée
France - Suède : 3-2 (2-0) - Saint-Paul lès Dax - 960 spectateurs
Buts : Naomie Feller 19', Maïté Boucly 38', Julie Dufour 48' ; Elsa Törnblom 51', Beata Olsson 60'

Finlande - Ecosse : 5-0 (1-0) - Dax - 57 spectateurs
Buts : Jenna Topra 49', 68', 72', Aino Vuorinen 67', 75'

2e journée
France - Finlande : 2-2 (0-1) - Saint-Paul lès Dax - 642 spectateurs
Buts : Madeline Roth 56', Maïté Boucly 67' ; Jenni Kantanen 23', Jena Topra 57'

Suède - Ecosse : 4-0 (2-0) - Dax - 90 spectateurs
Buts : Tilde Lindwall 10', Saga Jontoft 33', Lisa Johansson 45', 75'

1re journée
Suède - Finlande : 1-4 (1-3) - Saint-Paul lès Dax - 388 spectateurs
Buts : Kajsa Lang 27' ; Julia Walentowicz 12', Oona Siren 13', Aino Vuorinen 60', Jenni Kantanen 80+1'

Ecosse - France : 0-6 (0-2) - Dax - 756 spectateurs
Buts : Grace Kazadi Ntambwe 31', 40+2', Manon Revelli 44', Orane Schmeler 60', Julie Dufour 74', Madeline Roth 79'

Championnat d'Europe U17 de l'UEFA - Tour Elite - Groupe 2 - Troisième journée
Mercredi 28 mars 2018 - 15h00
FRANCE - SUEDE : 3-2 (2-0)
Saint-Paul-lès-Dax (Plaine des Sports)
Temps ensoleillé - Terrain bon
Spectateurs : 960
Arbitres : Hannelore Onsea (Belgique) assistée de Bérengère Pierart (Belgique) et Ines Appelmann (Allemagne). 4e arbitre : Karoline Wacker (Allemagne)

Buts :
1-0 Naomie FELLER 19' (Revelli sur la gauche trouve Bussy qui délivre un centre pour la reprise de la tête décroisée de Feller à 11 m qui vient mourir dans le petit filet opposé sur la droite de la gardienne)
2-0 Maïté BOUCLY 38' (Centre depuis la droite de Revelli, Boucly coupe la trajectoire au second poteau en pleine course, contrôle, et marque de la pointe du pied du gauche à bout portant)
3-0 Julie DUFOUR 48' (Lancée par Revelli en profondeur, Dufour file au but côté droit et de l'entrée de la surface place une première frappe repoussée par la gardienne avant de tenter un lob astucieux du gauche de 14 m qui termine dans la lucarne gauche de la gardienne)
3-1 Elsa TÖRNBLOM 51' (Ballon renvoyée dans l'axe par Roth sur Törnblom qui tente une frappe du gauche de 25 m qui vient rebondir au ras du montant droit de Innebeer avant d'entrer)
3-2 Beata OLSSON 60' (Lancée en profondeur, le ballon prolongé la tête d'une défenseure dans la course Olsson permet à la joueuse de se présenter seule à l'entrée de la surface face à la gardienne. Sa frappe du droit à 18 m heurte la barre mais elle a suivi pour marquer sur sa deuxième tentative de la tête dans le but vide)

Aucun avertissement

France : 1-Mary Innebeer ; 7-Manon Revelli, 2-Celya Barclais, 5-Emmy Jezequel (3-Maéva Bernard 67'), 4-Roselene Khezami ; 13-Adeline Coquard, 8-Madeline Roth (cap.) ; 12-Grace Kazadi Ntambwe, 17-Naomie Feller (18-Malaury Craff 58'), 9-Maïté Boucly ; 11-Kessya Bussy (10-Julie Dufour 41'). Entr.: Sandrine Soubeyrand
Non utilisées : 16-Camille Pinel, 6-Clara Moreira, 14-Orane Schmeler, 15-Axelle Touzeau, 19-Julie Pian, 20-Chloé Zubieta
Suède : 12-Sara Wexén ; 2-Julia Walentowicz, 14-Kajsa Ekström (15-Anna Lindgren 75'), 4-Kajsa Lang, 5-Elsa Törnblom ; 18-Saga Jontoft (16-Olivia Lindstedt 41'), 13-Clara Härdling (cap.), 8-Wilma Ljung Klingwall, 20-Tilde Lindwall ; 19-Johanna Lindell (7-Sara Lilja Vidlund 41'), 9-Beata Olsson. Entr.: Pia Sundhage
Non utilisées : 1-Julia Langörgen, 3-Kajsa Törnkvist, 6-Ella Wallfur Skiljic, 10-Evelyn Ijeh, 11-Lisa Johansson, 17-Emma Paulsson


La France (photo District des Landes)
La France (photo District des Landes)

La Suède (photo District des Landes)
La Suède (photo District des Landes)

Jeudi 29 Mars 2018
Charlotte Vincelot


Dans la même rubrique :