Footofeminin.fr : le football au féminin

U17 - Tour Elite - Sandrine SOUBEYRAND : "Le niveau international demande de lutter"

La sélectionneuse Sandrine Soubeyrand est revenue sur la prestation décevante de son équipe avant le rendez-vous déjà décisif ce lundi face à la Hongrie à Saint-Lô.



Sandrine Soubeyrand (photo Sébastien Duret)
Sandrine Soubeyrand (photo Sébastien Duret)
Avez-vous des regrets après le match nul face à la République tchèque ?
Au regard de la prestation que l'on a livré, ce ne sont pas des regrets que l'on doit avoir. C'est même flatteur de faire match nul. On a réalisé une faible prestation, à mon sens, indigne du niveau international.
Techniquement, on n'a pas mis de la justesse. Le niveau international demande de lutter. On n'a pas voulu se faire mal. Quand on ne maîtrise pas le ballon, on se retrouve en difficulté. On n'a pas mis les efforts nécessaires pour pouvoir fatiguer l'adversaire, lui poser des problèmes. Il ne faut pas que se gargariser avec la maîtrise technique, le foot c'est avant tout l'efficacité. On était loin de tout ça aujourd'hui. On a été en difficulté collectivement, dans la récupération du ballon mais surtout dans la production du jeu. On a manqué de créativité pour contourner ce bloc. On a eu du mal à trouver des solutions collectives. Dans les trente derniers mètres, on a manqué de percussions. On n'a pas assez alterné de passer par les côtés, par l'intérieur. On a manqué de spontanéité.

Votre adversaire vous a aussi posé des problèmes avec le gabarit de ses joueuses
Le niveau international, c'est aussi cela. Il faut s'avoir s'adapter et donner de l'impact. Mais les Tchèques vont poser des problèmes aux autres adversaires. Elles ont de très bonnes joueuses, notamment la capitaine qui fait un gros travail.
Maintenant, notre match n'est pas à la hauteur de ce que l'on peut attendre d'une équipe qui veut se qualifier pour un championnat d'Europe. Si on veut prétendre à se qualifier, il faudra faire autre chose.

"Maintenant il faut positiver"

Le public, le penalty manqué
On a la chance de pouvoir jouer en France, de montrer ce qu'est le niveau des U17 françaises. Je suis déçue de la prestation d'ensemble car on sortait d'un bon stage contre l'Allemagne fin janvier. Quand on affronte des grosses nations, on se met au niveau mais dès que l'on joue des nations avec un peu moins de qualité, on se met au niveau.
Quand c'est compliqué et que parfois on est moins bien et que l'on peut marquer sur coups de pied arrêtés, ça peut être un atout. On a la chance d'avoir un penalty. Maintenant cela fait partie du jeu. On l'aurait bien pris.

Des changements sont à prévoir contre la Hongrie ?
On ne va pas changer tout le monde. On va sans doute faire des changements car il y a trois matchs en très peu de temps. On ne va pas tout révolutionner. Il y a des bases avec ces joueuses. On a été plus que moyen, maintenant il faut positiver, elles apprennent le haut niveau, elles restent en formation. Leur forme et leur niveau de jeu restent fluctuants.

Championnat d'Europe U17F - Tour Elite - Groupe 3 - Deuxième journée
Lundi 21 mars 2016 - 18h30
FRANCE - HONGRIE
Saint-Lô (Stade Louis Villemer)
Arbitres : Iuliana Demetrescu (ROU) assistée de Patricia Samsudean (ROU) et Josefin Aronsson (SUE). 4e arbitre : Tess Petersson (SUE)

REPUBLIQUE TCHEQUE - IRLANDE : 19h00
Flers (Stade du Hazé)

Classement
1. Irlande, 3 pts (2-1)
2. France et République tchèque, 1 pt (1-1)
4. Hongrie, 0 pt (1-2)

>> LE COMPTE-RENDU DU PREMIER MATCH

Le résumé du premier match (par Philippe Aumont)


Lundi 21 Mars 2016
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :