Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - Olivier ECHOUAFNI : "La réussite est encore dans leur camp pour l'instant"

Déçu du résultat, l'entraineur parisien retenait malgré tout la bonne prestation de son équipe et est revenu un peu sur le choix des joueuses lors de la séance des tirs au but.



Quel est votre sentiment après cette défaite ?
J'ai une pensée pour les filles, pour Léa (Khelifi) et pour Chris (Endler) parce qu'on a perdu aux tirs au but et cela s'est joué sur un petit détail. Sinon je n'ai rien à reprocher aux filles. Je suis fier de ce qu'elles ont réalisé. Elles ont été à la hauteur de l'événement. On a su être conquérant et être capables de faire le jeu par moment. On se rapproche encore.

Est-ce prévu que Christiane Endler participe aux tirs au but ?
Depuis plusieurs semaines et tout au long de la semaine, on s'est entraîné aux tirs au but. Chris a une qualité de frappe exceptionnelle. Toute la semaine, elle n'en a pas raté un. Il suffit d'une rencontre pour voir avec tout ce qui est passé où l'on n'avait pas forcément été en réussite, qu'elle tape la barre et ça sort, et elles, ça tape la barre et ça rentre.

Vous effectuez deux changements avant la séance de tirs au but. Pour quelles raisons ?
C'était pour faire rentrer des joueuses offensives à la fin pour préparer les tirs au but. C'était le choix.

Vous étiez proche physiquement de Lyon, était-ce dû au travail effectué par le préparateur physique ?
C'est un travail d'équipe depuis six semaines. L'objectif était d'amener les joueuses non pas vers leur meilleur niveau parce que ne sont pas encore prêtes mais en tout cas d'être prêtes pour ce genre de rencontre car cela demande beaucoup de force, d'abnégation, d'intensité. Il faut être à la hauteur. Je pense qu'on a été bien physiquement même si on a eu un passage à vide en fin de première mi-temps où on a commencé à perdre quelques ballons trop faciles. La deuxième mi-temps a vraiment été de bonne qualité.

Ce résultat va-t-il amener des doutes ou des certitudes pour la Ligue des Champions ?
Ni doutes, ni certitudes, on a qu'un seul objectif maintenant, c'est aller gagner la Ligue des Champions. C'est bien de pouvoir s'appuyer sur ce genre de rencontre et sur la demi-finale contre Bordeaux. Après c'est vrai que la victoire n'est pas au bout. On a réussi à faire jeu égal avec Lyon. Bravo à Lyon, la réussite est encore dans leur camp pour l'instant mais on peut partir de l'Abbé-Deschamps la tête haute.

A quel point avez-vous ressenti la déception de vos joueuses ?
Déçues parce qu'on s'était dit qu'il était temps de changer la donne et qu'il y avait un titre à notre portée avec seulement deux matchs. Le parcours a été magnifique avec que des victoires à l'extérieur. On n'en a pas perdu un car je ne considère pas celui-là comme une défaite. Après elles sont pour l'instant sous l'émotion du match, des penalties. On a maintenant qu'une seule envie, c'est de se lancer dans la préparation de la Champions League.

Vous avez eu des difficultés à vous trouver notamment en attaque ?
Les niveaux de chaque fille sont un peu différents. Certaines nous ont rejoint tardivement seulement il y a trois semaines, d'autres un petit moins donc il faut retrouver un équilibre sur le plan athlétique et après les automatismes vont se retrouver et en s'appuyant sur ce genre de matchs, on va pouvoir bien travailler et bien progresser.

L'orage et la pluie en début de match...
Cela faisait penser à Strasbourg. On s'était dit, c'est peut-être notre soirée mais finalement cela ne l'a pas été. Ca fait partie des matchs de foot. Après on était presque sur le point de gagner le titre et sur deux penalties, le match s'est renversé.

Lundi 10 Août 2020
Sylvain Jamet


1.Posté par LIBERT Jean-Claude le 11/08/2020 12:34
Bonjour,

J'avoue être énervé par les propos d'après match d' O ECHOUAFNI.

"On a réussi à faire jeu égal" ... Le but n'est pas de faire "jeu égal" mais de vouloir être supérieur et c'est loin d'être le cas sur ce match, comme sur tous les précédents. De plus il n'a pas fait jeu égal le nombre d'occasions très nettes est bien du côté lyonnais

"La réussite est encore dans leur camp" ... Propos tenus pour dilminuer la victoire de l'OL. Ne serait-ce que pour les tirs au but, "la réussite" n'est pas dans le choix des joueuses car LYON a pris ses meilleures joueuses tandis qu'ECHOUAFNI a choisi d'écarter PAREDES, GEYORO et DIANI à moins que ce soit elles qui se sont "défilées" !!!.

ECHOUAFNI est une "pleureuse" qui a du mal à accepter la domination lyonnaise. Il avait une superbe occasion de remporter cette CDF car l'OL n'est pas à son meilleur (loin de là) sur ce match avec ses joueuses cadres encore en méforme comme MAROSZAN et HENRY sans oublier LE SOMMER et avec M'BOCK et HEGERBERG blessées et de plus en ayant joué à 10 avec l'entrée de VAN DE SANDEN inexistante durant les 15 mns qu'elle a joué
5 joueuses cadres de l'OL "absentes" et ECHOUAFNI parle de la réussite de l'OL au lieu de parler de l"incompétence" du "technicien" parisien qu'il est.

Ceci n'est que mon avis.


Dans la même rubrique :