Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - ROUEN (D2) - LYON (D1) : 0-4 (Abily 4e, Hegerberg 50e, 77e, Cascarino 56e)

Revivez l'évolution de la demi-finale entre Rouen - Lyon



Lyon est le premier finaliste de la Coupe de France dont la finale aura lieu le 18 avril prochain à Calais soit face à Saint-Etienne, soit face à Montpellier
90e : Après une fin de match totalement à l'avantage des Lyonnaises, la fin de match est sifflée sur ce score de 4-0 devant près de 6 500 spectateurs.
85e : Hegerberg arrive à s'extirper du marquage et Leulier est encore à la parade
82e : Belle contre-attaque avec Talani et Vassant et cette dernière arrive à trouver le cadre. Gérard doit se saisir du ballon.
0-4 Ada HEGERGERG 77' Corner de Bussaglia et Hegerberg signe un doublé
70e : Lyon a une équipe très jeune actuellement sur le terrain, alors que les titulaires habituelles sont sorties ou n'étaient pas dans le groupe.
66e : Centre de Kumagai depuis la gauche, le ballon parvient à Garbino qui tente une volée et belle parade de Leulier. La gardienne rouennaise réalise une grande partie.
68e : Nouveau changement à Rouen avec la sortie de Georges et l'entrée de Deparrois
57e : Lyon presse avec Thomis et Hegerberg notamment mais Rouen s'est aussi montré dangereux sur un coup franc cadré sous la barre que Méline Gerard a dû sortir en corner
56e : Gosseye remplace Perchey
56e : Henry est remplacée par Traoré à Lyon
0-3 Delphine CASCARINO 53'
0-2 Ada HEGERBERG 49' Le break est fait pour l'OL
46e : Hegerberg a remplacé Schelin et Garbino a pris la place d'Abily
46e : C'est reparti avec deux changements à Lyon.

La première période

Mi-temps : 0-1 La pause est sifflée par Sabine Bonnin. Lyon mène mais n'a pas encore assuré sa qualification
42e : Toujours 1-0 pour Lyon dans un stade Diochon bien garni. Pigache est sortie quelques instants après un choc avec Thomis
40e : Corner de Bussaglia, tête de Kumagai, et sauvetage juste devant la ligne de but d'une défenseure.
37e : Rouen joue tous les bons coups à fond. Talani récupère et déborde dans le couloir gauche. Altruiste, elle arrive dans la surface et chercher sa partenaire Vassant mais la défense arrive finalement à se dégager.
35e : Coup franc frappé par Bussaglia à droite qui trouve la tête d'Henry mais le ballon s'envole
29e : Bel arrêt de Leulier qui après avoir repoussé le corner d'Abily, se saisit de la volée de Majri
27e : Franco reste au sol après un choc à la tête suite à une tentative de reprise sur un centre de Majri.
25e : Les Lyonnaises continuent à presser la défense rouennaise. Amandine Leulier réalise un bon début de match comme son équipe qui ne semble pas crisper malgré l'adversité
17e : Coup franc 25 m plein d'axe d'Abily qui s'écrase sur la barre et rebondit dans les 6 m
13e : Sur une passe en retrait mal assurée par la défense lyonnaise, Vassant intercepte à 18m et tente sa chance
0-1 Camille ABILY 4' Schelin à droite rentre dans la surface et sert en retrait sur Abily à 15 m qui s'infiltre dans la surface au milieu de trois défenseures et réalise une pichenette juste devant la gardienne
3e : première frappe du match pour Schelin captée par Leulier
18h03 : le coup d'envoi a été donné par Rouen avec Tiffany Vassant
18h00 : une minute de silence a été observée en hommage aux dix personnes qui nous ont quitté lors du tragique accident d'hélicoptère en Argentine.

Les compos
ROUEN : 1-Amandine LEULIER ; 2-Marie DESPLANQUES, 5-Sarah NAHIM (cap.), 4-Maeva DEGEE, 3-Shirley PIGACHE ; 10-Jessica GEORGES, 7-Margot ROBINNE, 8-Maude PERCHEY, 6-Lucie BARBET, 11-Naima TALANI ; 9-Tiffany VASSANT.
Banc : 16-Gaëlle BISSON, 12-Fanny GOSSEYE, 13-Floriane ROUY, 14-Emilie DEPARROIS, 15-Anastasia GRILLIE
LYON : 1-Méline GERARD ; 2-Corine PETIT, 5-Saki KUMAGAI, 6-Amandine HENRY ; 4-Elise BUSSAGLIA (cap.), 3-Eve PERISSET ; 11-Elodie THOMIS, 10-Camille ABILY, 9-Delphine CASCARINO, 7-Amel MAJRI ; 8-Lotta SCHELIN.
Banc : 16-Sarah BOUHADDI, 15-Noémie CARAGE, 13-Makan TRAORE, 12-Maëlle GARBINO, 14-Ada HEGERBERG

Coupe de France - ROUEN (D2) - LYON (D1) : 0-4 (Abily 4e, Hegerberg 50e, 77e, Cascarino 56e)

Dimanche 15 Mars 2015
Sebastien Duret


1.Posté par Jean-Claude LIBERT le 15/03/2015 14:24
jeanclaude.libert77@hotmail.fr
Bonjour,


L'OL a joué contre ROUEN avec E PERISSET (20 ans), A MAJRI (22 ans depuis 1 mois) ,
D CASCARINO non encore intégrée dans le groupe pro et championne du monde U17 en 2012, en tant que titulaires.
En 2é MT elles ont été rejointes par A HEGERBERG (19 ans), M GARGINO (18 ans) et M TRAORE (21 ans) .
Donc 6 joueuses de 22 ans ou moins sur la pelouse !!!!
....... Sans oublier N CARAGE (18 ans) restée sur le banc mais qui a déjà eu du temps de jeu comme L PINGEON (19 ans) qui se remet d'une blessure et M TARRIEU.

Soit 9 joueuses de moins de 22 ans qui sont incorporées au groupe des pros.

L'OL a dans son groupe 9 joueuses sur 23 de 22 ans ou moins et même 10 sur 24 si on ajoute
D CASCARINO qui toutes ont déjà été incorporées dans l'équipe.

Seules GUINGAMP et MONTPELLIER ont fait le même parcours en faisant confiance aux jeunes comme l'OL.
Ainsi le MHSC a 11 joueuses de 22 ans et moins dans son effectif qui regroupe 19 joueuses et elles jouent régulièrement en D1.
La palme revient au GUINGAMP de S M'BAREK qui compte 16 joueuses sur 22 de moins de 22 ans.

Par contre les 2 clubs franciliens si chers aux médias parisiens JUVISY et PSG sont d'une autre culture.

JUVISY compte 24 joueuses dans le groupe dont 6 ont moins de 22 ans et 2 n'ont jamais connu les joies d'être choisies dans l'équipe : COMPPER- BANGUILLOT et TEINTURIER vous connaissez ?.


Le PSG a un groupe de 26 joueuses et ce groupe compte 7 joueuses de moins de 22 ans et seules L DECLERCQ, G KARCHOUNI championnes du monde U17 et O SAAR ont fait 1 ou 2 apparitions la plupart du temps sur le banc.
Que sont devenues L DECLERCQ et G KARCHOUNI les artisanes avec G M'BOCK, A DIALLO, S TOLETTI entre autres du titre de championnes du monde U17 ?. G KARCHOUNI doit regretter d'avoir quitter LYON et L DECLERCQ n'avoir pas choisi le MHSC ou GUINGAMP voire l'OM comme sa partenaire P COUSIN d' HENIN BEAUMONT.
Comment voulez vous qu'elles progressent quand le PSG a 11 étrangères sur 26 , 7 jeunes sur 26 qui ne jouent jamais - sauf L HORAN une étrangère - donc 11 joueuses étrangères qui squattent les places de titulaires. ?

G PRECHEUR est un formateur. Il sait ce qu'il doit faire ou ne pas faire avec les jeunes et l'avenir de l'OL est assuré avec ses 8 jeunes auxquelles G PRECHEUR accorde du temps de jeu.

Sur ces 5 clubs LYON, MHSC et GUINGAMP ont choisi de baser l'avenir sur la formation et les jeunes.

JUVISY dont la situation est particulière car refusant le professionnalisme , "fait avec ses moyens" et est donc excusable de ne pas se baser sur la formation tout du moins de façon visible.

Quand au PSG les qataris veulent faire la même politique que pour l'équipe masculine : recruter des "stars" ... sauf que les vraies stars sont à l'OL et que le PSG est toujours derrière LYON et a été battu par une équipe de jeunes de GUINGAMP en CDF !!!!.
Heureusement que miraculeusement en Novembre dernier, une bonne fée par un coup de baguette magique a permis au PSG de battre tous les records de grosse côte en éliminant avec une chance inouïe l'OL de la LDC car sa saison aurait été dramatiquement nulle. Pour rattraper le coup il lui faut maintenant au moins atteindre la finale de LDC sinon ....

Alors BRAVO à l'OL et à ses jeunes qui ont battu une équipe de ROUEN qui n'a pas grand chose à envier à nombre d'équipes de D1.
Et un grand BRAVO à G PRECHEUR de donner leur chance aux jeunes mais aussi à JL SAEZ du MHSC et à S M'BAREK de GUINGAMP.

Quand à P GOUZENNES il a beaucoup de mérite dans ce club de JUVISY qui a toujours le "cul entre 2 chaises".
Pour F BENSTITI , je n'ai rien d'autre à dire que les fanfaronnades ne rendent pas service à ses joueuses et ne font pas gagner son équipe et que son management est pour le moins "particulier" car il a sous les ordres des joueuses talentueuses dont il ne sait rien tirer. Les qataris vont-ils accepter longtemps cette situation ?

2.Posté par Martien le 15/03/2015 18:00 (depuis mobile)
Travaillant pres de Rouen, j''ai eu la chance d''aller voir les lyonnaises (que je supporte plus particulierement). Ce n''etait pas un grand match objectivement, les lyonnaises ont fait le boulot. Camille Abily tuant tout suspense des la 3eme minute.

3.Posté par Martien le 15/03/2015 18:09 (depuis mobile)
Toutefois, je me permets de saluer 3 performances : 1. Delphine Cascarino, qui a regale en attaque et activement participer au pressing defensif ; 2. Sarah Nahim, la rouennaise a effectue de belles interventions ; 3. le kop lyonnais.


Dans la même rubrique :