Footofeminin.fr : le football au féminin

FFF - La Fédération suspend toutes les compétitions de tout niveau jusqu'à nouvel ordre

Deux heures après l'annonce du Président Emmanuel Macron invitant notamment à limiter au maximum les rassemblements, fermer les écoles et limiter les déplacements, le Président de la FFF a annoncé suspendre toutes les compétitions, entrainements et tournois qu'ils soient nationaux, régionaux ou départementaux.



Dans une allocution télévisée ce jeudi soir, le Président de la République Emmanuel Macron avait annoncé plusieurs mesures pour lutter contre la pandémie de coronavirus, dont la fermeture des établissements scolaires dès lundi. Aucune annonce concrète n'avait été faite concernant la tenue des événements sportifs sur le territoire français, si ce n'est la demande de « limiter au maximum les rassemblements ».

Le Président de la FFF Noël Le Graët l'a effectué à travers une déclaration ce jeudi soir à 22:30 : "Les annonces du Président de la République conduisent la Fédération Française de Football à prendre ses responsabilités pour contribuer sans ambiguïté à endiguer la crise sanitaire qui frappe notre pays. En conséquence, je souhaite annoncer dès ce soir la suspension de l’ensemble des activités et compétitions gérées par la Fédération, ses ligues et ses districts, sur l'ensemble du territoire. Ainsi, tous les championnats amateurs féminins et masculins, de toutes les catégories d’âge, les divers tournois et rassemblements, les entraînements et l’activité des écoles de football sont interrompus à compter de demain vendredi 13 mars, et jusqu'à nouvel ordre. Ils reprendront dès que les conditions sanitaires le permettront. "

A noter qu'au niveau européen, une décision sera prise mardi prochain à l'occasion d'une visioconférence organisée par la FFF et ses 55 fédérations affiliées.


Jeudi 12 Mars 2020
Sebastien Duret


1.Posté par Jean-Claude LIBERT le 13/03/2020 15:46
Bonjour,

Ne voyez aucune malveillance dans les propos qui vont suivre sinon une grande satisfaction au sujet des manoeuvres anti sportives du PSG.

En effet le PSG / QATAR a fait des pieds et des mains et a sans doute remué ciel et terre auprès de la FFF , toute acquis à sa cause, pour faire jouer le match contre l'OL ce samedi 14/03.

Le CNSOSF a eu beau donner un avis consultatif contraire, la FFF dernier et seul décideur avait donné son aval pour donner raison au PSG.

Mieux ou pire selon les avis, le match prévu à Jean BOUIN devant plus de 5000 spectateurs (billets déjà vendus, parait-il !!!) était soumis à l'interdiction car les rassemblements de plus de 900 personnes étaient interdits.
Dans sa volonté farouche de jouer ce match devant un OL diminué - car privé (?) de PARRIS, GREENWOOD et ,KUMAGAI en retour tardif , ce Vendredi de la SHE BELIEVE'S CUP avec , BRONZE et CASCARINO blessées comme BACHA avec les U20 et SILVA avec le PORTUGAL et sans oublier HEGERBERG , le PSG avait envisagé de délocaliser le match au Camp des LOGES, sur ses aires d'entrainement afin de pouvoir réunir ses supporters,.

Au total 7 joueuses dont 6 potentielles titulaires contre .... 1 au PSG avec PAREDES au retour de la SBC, le PSG avait flairé la bonne aubaine et avec la "grande sportivité" qui caractérise et anime ses dirigeants (car les joueuses parisiennes ne sont pas en cause, elles !) tout avait été mis en branle avec la complicité de la FFF de Mme HENRIQUES et de L GEORGES pour refuser ce qui n'était que l'équité sportive de remettre ce match.

"CORONAVIRUS" est venu donner un coup de pouce aux lyonnaises et mettre "à mal" les sournoises intentions des dirigeants parisiens.

Que l'on ne s'y méprenne pas j'eusse préféré que le virus, qu'il faut combattre quoi qu'il en coûte, ne soit pas la cause de cet ajournement mais j'eusse préféré aussi que ce report vienne d'un esprit sportif que les dirigeants parisiens et ses complices de la FFF n'ont pas manifesté en cette circonstance.


Dans la même rubrique :