Footofeminin.fr : le football au féminin

U17 - Une nouvelle défaite face à l'ANGLETERRE (0-4) pour finir l'année

La sélection U17 disputait ce samedi matin sa dernière rencontre de l'année 2015 contre l'Angleterre. L’équipe de France s’est inclinée sur un score sévère de quatre buts à zéro dans un match qu’elle a dominé en première mi-temps avant de s’écrouler en deuxième mi-temps.



Le onze tricolore (photo Sylvain Jamet)
Le onze tricolore (photo Sylvain Jamet)
Les deux entraineurs Sandrine Soubeyrand et John Griffiths avaient décidé de faire une revue d’effectif et donc de faire tourner leur onze de départ. D’entrée de jeu, les Bleuettes se mettaient en action et Rebours déclenchait les hostilités avec une frappe de loin qui était repoussée par Startup (2e). La France continuait sur le même rythme et Bourdieu qui se mettait en évidence tout au long de cette première mi-temps frappait au but, mais manquait le cadre. Le duo Boussaha - Bourdieu était très actif dans la construction et la finition. Un début de match tout à l’avantage des Françaises puisque l’Angleterre laissait venir et procédait en contre avec ses ailières et avant-centre assez rapides.
A la quatrième minute, Charles débordait sur son aile gauche et adressait un centre tendu bien arrêté par Joly. La France continuait d’attaquer et Rey trouvait Bourdieu pour une nouvelle frappe cette fois contrée par la défense anglaise et captée par Startup. Sur l’action suivante Boussaha essayait à son tour mais sa frappe était facilement arrêtée (6e). Deux minutes plus tard, Bourdieu remettait ça avec une frappe aux 25 mètres qui passait au-dessus du but anglais. La France occupait bien le terrain et avait la possession de balle contrairement au match contre les Allemandes qui pressaient nos joueuses très haut. Bourdieu s’échappait sur l’aile droite et obtenait un corner car son centre était dévié par Casley. Le corner était frappé vers la tête de Champagnac qui trouvait le cadre, mais Startup était bien placée pour capter le ballon (11e).

Domination stérile des Françaises

La France était tout prête d’ouvrir le score sur l’action suivante : la défense centrale française sous la pression remettait le ballon à Joly qui faisait un superbe dégagement, le ballon rebondissait et surprenait Casley lobée et Bourdieu partait seule au but dans son dos en un contre un que la gardienne anglaise gagnait. Les Anglaises opéraient en contre et marquait même un but refusé pour une faute préalable de l’avant anglaise Russo au duel avec une centrale française (17e). Une première alerte chaude pour les Bleuettes.
La France repartait de plus belle avec un nouvel essai de Boussaha aux 20 mètres mais sans plus de résultat. L’Angleterre continuait avec ses contres rapides et Charles centrait à mi-hauteur vers Cain esseulée au deuxième poteau, mais elle ratait sa reprise de volée (20e). A l’autre bout du terrain c’est un changement d’aile de droite à gauche qui trouvait Rebours dans l’espace mais sa frappe était trop molle pour inquiéter Startup (23e). L’Angleterre poursuivait dans sa tactique de contre avec des attaquantes souvent à la limite du hors-jeu voire hors-jeu mais non signalée par une assistante non alignée avec les défenseuses françaises. Russo lançait Charles en profondeur, mais Joly avait bien anticipé et arrivait la première sur le ballon (26e). Une minute plus tard, nouvelle grosse occasion pour la France avec un coup franc aux 20 mètres à gauche de Rey, le ballon très bien frappé est repoussé par Startup sur Drozo qui a bien suivi et frappe en force, mais Startup fait une parade exceptionnelle à bout portant. Et la France continuait avec un contre mené en solo sur l’aile droite par Boussaha qui se terminait par une frappe qui touche le poteau extérieur de Startup (29e). Et comme souvent dans les matchs de nos sélections féminines quand la finition n’est pas au rendez-vous, l’adversaire fini par en profiter.

L'Angleterre plus réaliste

Russo était bien lancée en profondeur dans le dos de la défense et ouvrait la marque d’une frappe puissante. 1-0 pour l’Angleterre bien plus réaliste que nos Bleuettes (0-1, 30’). Elle remettait ça six minutes plus tard, car Drozo n’était pas alignée avec le reste de la défense qui était remontée pour piéger l’attaquante anglaise. Heureusement Joly captait la frappe de Russo. La première mi-temps se concluait par une nouvelle attaque française et une frappe de 25 mètres de Boussaha sans grand danger. Les deux équipes rentraient au vestiaire avec une équipe de France qui avait dominé le premier acte mais incapable de concrétiser ses occasions de but.

Au retour, c’est une équipe de France méconnaissable que l’on retrouvait, anesthésiés, lente et lourde et en grande difficulté. Comme lors du match contre l’Allemagne, l’équipe avait du mal à tenir le coup physiquement avec des joueuses fatiguées. L’Angleterre dominait totalement la partie, leur joueuse étant plus réactive sur les deuxièmes ballons. Toone servait Russo qui frappait au but mais Joly s’interposait bien (42e). Sur l’action suivante Stanway était lancée en profondeur avait tout le temps d’ajuster Joly, mais le ballon passait au ras du poteau. On n’était pas loin du KO pour les jeunes Françaises. A la 45e, les Anglaises obtenait un coup-franc aux 25mètres face au but, mais le coup franc de Stanway passait au-dessus du but de Joly. Deux minutes plus tard, Charles tentait sa chance de 30 mètres mais sa frappe n’était pas assez puissante pour surprendre la portière française. L’action suivante de Russo aboutissait à un tir contré qui finissait en corner. Celui-ci était repris de la tête par Filbey qui n’était pas marquée et le ballon finissait sa course au fond des filets bleus (0-2, 50’).

Carton rouge et penalty

Le festival anglais continuait avec Stanway à nouveau lancée en profondeur qui contournait Joly mais ne parvenait pas à redresser la course du ballon qui filait en sortie de but (55e). Une minute plus tard, Laplacette en duel avec Russo ceinturait l’attaquante anglaise qui allait lui échapper pour frapper au but et l’arbitre sifflait très logiquement le pénalty et sortait le carton rouge pour « anéantissement d’une occasion de but manifeste d’un adversaire se dirigeant vers le but ».

Le pénalty était transformé par Stanway et à onze contre dix, la France complètement asphyxiée n’allait pas pouvoir revenir dans le match (0-3, 57’). Russo était la joueuse suivante qui mettait Joly à contribution avec une nouvelle frappe à la 59e minute. La gardienne française ne pouvait rien faire sur l’action suivante, un lob astucieux de 35 mètres de Stanway pour le 4-0, un geste technique de grande qualité pour la petite meneuse de jeu de Manchester City qui à déjà fait quelques apparitions en pro la saison dernière (64e). La fin du match était plus calme et l’intensité baissait progressivement car le quatrième but avait assommé l’équipe de France. On notera le premier tir français de la deuxième mi-temps à la 67e minute, puis une autre frappe de Stanway aux 15 mètres qui passait au-dessus des cages. Le dernier tir du match était français avec Khelifi qui tirait à côté des cages à la 80e minute.
Au final une grosse défaite pour les Bleuettes victime d’un gros coup de pompe en deuxième période ainsi que leur manque d’efficacité en première mi-temps. Il y aura du travail pour préparer le tour élite qui devrait avoir lieu en mars en ligue de Basse-Normandie.
Cette génération 99 à la possibilité de disputer la Coupe du Monde U17 édition 2016 qui aura lieu en Jordanie avec 3 nations européennes qui se qualifieront. Les meilleurs de cette génération joueront également la coupe du monde U20 édition 2018 qui aura lieu en Ligue de Bretagne.

LE PROGRAMME

Mardi 15 décembre 2015 - 14h00
ALLEMAGNE - ANGLETERRE : 1-0 (1-0), à Düsseldorf (Kleine Kampfbahn)
But : Laura Radke 38'

Jeudi 17 décembre 2015 - 11h00
ALLEMAGNE - FRANCE : 4-1 (3-1), à Düsseldorf (Kleine Kampfbahn)
Buts : Michelle Hermann 17', Marie Müller 20', Lisa Schöppl 33' , Anna-Lena Stolze 53' ; Lina Boussaha 27' >> Le compte-rendu

Samedi 19 décembre - 11h00
ANGLETERRE - FRANCE : 4-0 (1-0), à Düsseldorf (Kleine Kampfbahn)
Buts : Alessia Russo 31', Anna Filbey 50', Georgie Stanway 57' s.p., 64'

Tournoi triangulaire en Allemagne
Samedi 19 décembre 2015 - 11h00
FRANCE - ANGLETERRE : 0-4 (0-1)
Düsseldorf (Sportpark Arena - Kleine Kampfbahn)
Temps ensoleillé - Terrain bon
Spectateurs : 20
Buts : Alessia RUSSO 31', Anna FILBEY 50', Georgie STANWAY 57' s.p., 64'
Aucun avertissement
Expulsion : Laplacette 56' pour la France

FRANCE : 16-Blandine Joly ; 2-Maévane Drozo (12-Audrey Machado 56'), 5-Estelle Savina (14-Tess Laplacette 50'), 4-Léna Goetsch, 3-Charlotte Rebours ; 18-Juliette Vidal (cap.), 8-Solène Champagnac (15-Laura Rueda 56'), 19-Daina Bourma (13-Anaëlle Anglais 41'), 20-Marion Rey (11-Cindy Caputo 50'), 7-Lina Boussaha (10-Léa Khelifi 50'), 9-Mathilde Bourdieu (17-Chloé Piérel 50'). Entr.: Sandrine Soubeyrand
Non utilisées : 1-Pauline Hurbain, 6-Romane Enguehard
ANGLETERRE : 1-Katie Startup ; 2-Loris Joel, 4-Hollie Olding (14-Grace Smith 75'), 6-Riva Casley, 3-Taylor Hinds ; 8-Connie Scofield (15-Anna Filbey 41'), 10-Georgie Stanway (cap.) (18-Natalie Taylor 75'), 5-Anna Patten (16-Lotte Wubben-Moy 41') ; 7-Hannah Cain (17-Ella Toone 41'), 9-Alessia Russo (19-Ellie Brazil 65'), 11-Niamh Charles (12-Kelsey Pearson 65'). Entr.: John Griffiths
Non utilisée : 13-Ellie Roebuck

Lundi 21 Décembre 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :