Footofeminin.fr : le football au féminin

Bilan de la deuxième journée : déjà six qualifiés

Après cette deuxième journée, six équipes (France, Allemagne, Japon, Suède, Etats-Unis et Brésil) sont qualifiées pour les quarts de finale. Il reste deux tickets à oblitérer. L'Angleterre a 90% de chances de passer mais devra se méfier du Mexique. Enfin l'Australie jouera sa qualification dans un match couperet contre la Norvège.



GROUPE A : France et Allemagne au rendez-vous

Dans un match à quitte ou double, les Françaises ont largement dominé les Canadiennes (4-0) et se sont qualifiées pour les quarts de finale. Supérieures dans tous les compartiments du jeu, les Bleues ont su répondre présentes dans le duel physique. L'une des clés du match réside aussi dans le réalisme français (9 tirs cadrés - 4 buts). Un réalisme symbolisé par Gaëtane Thiney, auteure d'un doublé. Dans l’autre match du groupe, l'Allemagne aura peiné à se défaire de robustes nigérianes (1-0). A Francfort, la Mannschaft a même été sifflée par son public à la mi-temps. Et seul le but de Laudehr a redonné le sourire au public allemand pas tendre avec son équipe. On connaît le plus grand ennemi allemand : la pression.

Le chiffre
0. Encore une preuve de la solidité française. Les Bleues n'ont concédé aucun tir cadré pour l'instant dans ce mondial. C'est la seule nation dans ce cas-là.

La joueuse
Gaëtane Thiney (France). L'attaquante juvisienne aura été d'un réalisme froid et d'une réussite insolente. Elle a d'abord mis la France sur les bons rails en déviant simplement le ballon de la tête puis a soulagé ses partenaires d'une superbe frappe poteau rentrant peu avant l’heure de jeu. Outre ses deux buts, elle a été, comme toutes les Françaises, d'une activité débordante. Notamment défensivement.

Les résultats
30 juin 2011
Allemagne - Nigeria : 1-0 (0-0), à Berlin (48 817 spect.)
But : Simone Laudehr 54'

France - Canada : 4-0 (1-0), à Bochum (16 591 spect.)
Buts : Gaëtane Thiney 24', 60', Camille Abily 66', Elodie Thomis 83'

Le classement
1. France, 6 pts (5-0)
2. Allemagne, 6 pts (3-1)
3. Nigeria, 0 pt (0-2)
4. Canada, 0 pt (1-6)
France et Allemagne qualifiés
Nigeria et Canada éliminés


Le programme
05/07 : France – Allemagne (à 20h45 à Mönchengladbach)
05/07 : Canada – Nigeria (à 20h45 à Dresde)

L’enjeu
Seul le France - Allemagne de demain aura un enjeu. Si la France ne perd pas, elle finira en tête et affrontera le deuxième du groupe B (L’Angleterre, le Mexique ou le Japon). Dans le cas contraire, elle sera opposée au premier du groupe B.

GROUPE B : Le Japon qualifié, l'Angleterre dans l'attente

Le Japon a brillé par le jeu (photo : Eric Baledent)
Le Japon a brillé par le jeu (photo : Eric Baledent)
Les Japonaises n'ont pas fait de détail face aux Mexicaines qui n'ont jamais pu mettre en difficulté un collectif nippon déjà bien huilé (4-0). Après sa courte victoire face à la Nouvelle-Zélande, les filles de Norio Sasaki montent en puissance. L’Angleterre a, elle, été la seule équipe de cette Coupe du monde à renverser une situation pourtant compromise. Mené 1-0 à la mi-temps par la bande d'Amber Hearn, les filles de Hope Powell ont inversé la tendance grâce notamment à Jill Scott. Mentalement au point, les Anglaises peinent, pour le moment, à confirmer dans le jeu.

Le chiffre
32. À 32 ans et 298 jours, Homare Sawa est la joueuse la plus âgée à inscrire un triplé, en six éditions de la Coupe du Monde Féminine. Le précédent record appartenait à Sissi qui avait marqué un triplé face au Mexique à 32 ans et 17 jours.

La joueuse
Homare Sawa (Japon). La capitaine japonaise a été au-dessus du lot face au Mexique. Deux buts de la tête puis une frappe placée au point de penalty, la joueuse aux 162 sélections a allié intelligence de jeu, expérience et précision.

Les résultats
1er juillet 2011
Japon - Mexique : 4-0 (3-0), à Leverkusen (22 291 spect.)
Buts : Homare Sawa 13', 39', 80', Shinobu Ohno 15'

Nouvelle-Zélande - Angleterre : 1-2 (1-0), à Dresde (19 110 spect.)
Buts : Sarah Gregorius 18' ; Jill Scott 63', Jessica Clarke 81'

Le classement
1. Japon, 6 pts (6-1)
2. Angleterre, 4 pts (3-2)
3. Mexique, 1 pt (1-5)
4. Nouvelle-Zélande, 0 pt (2-4)
Japon qualifié
Nouvelle-Zélande éliminée

Le programme
05/07 : Angleterre – Japon (à 18h15 à Augsburg)
05/07 : Nouvelle-Zélande – Mexique (à 18h15 à Sinsheim)

Les enjeux
Tous les matches auront plus ou moins un enjeu. Le Japon ne devra pas perdre face à l'Angleterre pour conserver la pôle position. Les Britanniques auront, par contre, l'obligation de gagner pour prendre la première place ou de faire match nul pour être qualifié. Une défaite des Anglaises ne les condamnerait pas. Il faudrait que le Mexique cartonne contre les « All White ». L'Angleterre a une différence de buts de +1, le Mexique de -4.

GROUPE C : La Suède et les États-Unis font le boulot

Les deux favoris du groupe sont passés sans encombre. Même si la Suède aura eu un peu plus de mal en l'emportant par deux fois sur le score de 1-0 contre le Colombie puis face à la Corée du Nord. Mais les filles de Thomas Dennerby ont, à chaque fois, maîtrisé leur rencontre et débloqué la situation à l'heure de jeu. Les Américaines auront, elles, surclassé de faibles Colombiennes symbolisées par la fébrilité de leur gardienne, Sandra Sepulveda (3-0). Une maîtrise et une supériorité technique qu'il faudra confirmer face à la Suède.

Le chiffre
39. Les Américaines mitraillent. C’est l’équipe qui a tiré le plus de fois aux buts dans cette Coupe du monde. De plus, les USA cadrent plus que toutes les autres équipes (21 tirs cadrés contre 16 pour la France deuxième de ce classement).

La joueuse
Heather O’Reilly (USA). D’une frappe dans la lucarne des 22 mètres, elle a marqué l’un des plus beaux buts de la Coupe du monde et a mis son équipe sur la bonne voie. Intenable, la joueuse de Sky Blue a été intenable sur son côté droit. A surveiller de très près.

Les résultats
2 juillet 2011
Etats-Unis - Colombie : 3-0 (1-0), à Sinsheim (25 475 spect.)
Buts : Heather O'Reilly 12', Megan Rapinoe 50', Carli Lloyd 57'

Corée du Nord – Suède : 0-1 (0-0), à Augsburg (23 768 spect.)
But : Lisa Dahlkvist 64'

Le classement
1. Etats-Unis, 6 pts (5-0)
2. Suède, 6 pts (2-0)
3. Corée du Nord, 0 pt (0-3)
4. Colombie, 0 pt (0-4)
Etats-Unis et Suède qualifiés
Corée du Nord et Colombie éliminés


Le programme
06/07 : Suède – États-Unis (à 20h45 à Wolfsburg)
06/07 : Corée du Nord – Colombie (à 20h45 à Bochum)

L’enjeu
Un seul enjeu dans ce groupe C : la première place. Si les États-Unis ne perdent pas face à la Suède, ils conserveront leur place de leader et devraient éviter le Brésil en quart de finale.

GROUPE D : Un fauteuil pour deux

Muette contre l'Australie, Marta a frappé fort contre la Norvège (photo : Eric Baledent)
Muette contre l'Australie, Marta a frappé fort contre la Norvège (photo : Eric Baledent)
Après un match très compliqué face à l'Australie, le Brésil a perforé la Norvège bien aidée par sa meilleure joueuse du monde Marta. La joueuse de New-York, totalement retrouvée, a inscrit deux buts et délivré une passe décisive pour Rosana. Les Auriverde seront très dures à battre surtout si Marta reste à ce niveau. Dans l’autre match, l'Australie est toujours en course après sa victoire étriquée face à la Guinée Équatoriale (3-2). Un court succès à cause de deux énormes erreurs d'Uzunlar. Mais dans l'ensemble, les Matildas auront largement dominé la rencontre en tapant trois fois sur les poteaux et en se voyant refuser un pénalty pourtant très évident. Trop évident ?

Le chiffre
2. Auteure d'un doublé, Marta occupe maintenant la deuxième place du classement des buteuses en Coupe du Monde. La Brésilienne (12 buts en coupe du monde) se rapproche de Birgit Prinz (14 réalisations)

La joueuse
Anonma (Guinée Équatoriale). A elle seule, elle aura fait douter la défense australienne. Après avoir chipé par deux fois le ballon dans les pieds d’Uzunlar, la joueuse de Jena en Allemagne s'en est allée inscrire les deux premiers buts de la Guniée Équatoriale dans une Coupe du monde. Si elle est parfois un peu trop « solo », c’est parce qu’Anonma est la seule de son équipe à pouvoir créer des brèches dans la défense adverse.

Les résultats
3 juillet 2011
Brésil - Norvège : 3-0 (1-0), à Wolfsburg (26 067 spect.)
Buts : Marta 22', 48', Rosana 46'

Australie - Guinée Equatoriale : 3-2 (1-1), à Bochum (15 640 spect.)
Buts : Leena Khamis 8', Emily Van Egmond 48', Lisa De Vanna 51' ; Genoveva Anonma 21', 83'

Le classement
1. Brésil, 6 pts (4-0)
2. Australie 3 pts (3-3)
3. Norvège, 3 pts (1-3)
4. Guinée Equatoriale, 0 pt (2-4)
Brésil qualifié
Guinée Equatoriale éliminée


Le programme
06/07 : Guinée Equatoriale – Brésil (à 18h00 à Francfort)
06/07 : Australie – Norvège (à 18h00 à Leverkusen)

Les enjeux
Le Brésil ne devra pas perdre face à la Guinée Equatoriale s’il veut rester leader de son groupe. Et même s’il perd, il a une avance suffisamment confortable (+4 de différence de buts) pour voir venir. L’Australie – Norvège de mercredi sera le vrai match à enjeu de cette poule. Si l’Australie ne perd pas, elle accédera, comme en 2007, aux quarts de finale. Les joueuses d’Eli Landsem doivent, elles, absolument l’emporter.

Lundi 4 Juillet 2011
Thibault Simonnet

Dans la même rubrique :