Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - Héléna COSTA sur le banc de Clermont Foot : "Bien pour la femme en général"

Invités à réagir après la nomination d'Héléna Costa sur le banc du Clermont Foot, les joueuses et le coach de l'équipe de France ont, tous, salué cette décision unique en France.



Helena Costa (36 ans) va entraîner le Clermont Foot (L2) l'année prochaine (Photo : wikipedia).
Helena Costa (36 ans) va entraîner le Clermont Foot (L2) l'année prochaine (Photo : wikipedia).
C'était le buzz de mercredi. La nomination d'Helena Costa (36 ans) à la tête du Clermont Foot a déchaîné les réseaux sociaux mais aussi les médias. Car c'est la première fois qu'une femme va prendre les rênes d'un club pro. Le téléphone des joueuses de l’équipe de France n'a d’ailleurs pas arrêté de sonner mercredi comme le suggère Gaëtane Thiney : « J'ai reçu pas mal de textos de journalistes mais je n'ai pas encore eu le temps de répondre à tout ça », lâchait l’attaquante des Bleues dans les couloirs de Besançon.
Mais ce fut pareil pour le coach, Philippe Bergerôo, qui s'est réjoui de cette nomination : « C'est une très très bonne chose. Qu'une femme entraîne des hommes au niveau national, cela peut donner le goût à d'autres femmes d'entraîner et donc susciter des vocations. Quand on prend la société, on voit qu'il n'y a pas beaucoup d'entraîneur femme mais c'est pareil pour les chefs d'orchestres ! »
Les joueuses de l'équipe de France ont, elles, applaudi des deux mains cette nouvelle : « b[Je suis contente de voir une femme dans ce métier difficile d'entraîneur. C'est une bonne chose. Cela n'a jamais été fait en France. Mais il ne faut pas parler sexe, il faut parler compétence. Si elle a les diplômes, qu'elle est compétente pour exercer ce métier, il n'y a aucune raison pour que ce ne soit pas possible]i », déclarait Gaëtane Thiney.

Abily : "J'espère juste que ce n'est pas qu'un coup médiatique"

Camille Abily va être "à fond" derrière Clermont la saison prochaine (Photo : FFF)
Camille Abily va être "à fond" derrière Clermont la saison prochaine (Photo : FFF)
Elodie Thomis va dans le même sens que sa coéquipière mais redoute aussi un échec. Carolina Morace n'avait par exemple tenu que deux matches avec les pros de Viterbese en Italie (D3) : « J'espère qu'elle fera de bons résultats, ce qui ouvrirait ensuite pas mal de portes pour les femmes. Mais si ce n'est pas le cas, les critiques arriveront facilement aussi…
Nous, on est très contente qu'une femme puisse entraîner une équipe d'hommes. C'est bien pour la femme en général
. »
Dans les travées de Léo Lagrange, la plus enthousiaste était peut-être Camille Abily : « Je suis très contente. J'espère que ce n'est pas juste qu'un coup médiatique et qu'elle durera toute la saison. Mais en tant que femme, je vais les suivre à fond ! Je serai derrière Clermont. C'est la solidarité féminine, c'est comme ça (rires) ».
Camille Abily, qui est en train de passer son DEF, pourrait-elle un jour imiter Helena Costa ? « Je n'y avais pas pensé mais cela ne me poserait pas de problème de coacher des garçons. On verra dans l'avenir. Il ne faut jamais dire jamais ! »


Samedi 10 Mai 2014

Dans la même rubrique :