Footofeminin.fr : le football au féminin

CAN 2012 - Un dernier carré sans surprise

Les demi-finales de la CAN 2012 sont connues depuis ce week-end. C'est sans grande surprise que l'on retrouve la Guinée Equatoriale, le Nigeria, le Cameroun et l'Afrique du Sud à ce stade de la compétition.



La Sud-Africaine Amanda Sister en difficulté dans ce duel s'est malgré tout qualifiée
La Sud-Africaine Amanda Sister en difficulté dans ce duel s'est malgré tout qualifiée
Devant 10 000 spectateurs, la Guinée Equatoriale a aligné une troisième victoire sans encombre contre le Sénégal. Le sélectionneur ivoirien Bassouaré Diaby voyaient son équipe menée au score d'entrée sur une erreur de dégagement de la défenseure centrale Bineta Sylla. En voulant dribbler sur la surface de réparation, l’attaquante d’origine brésilienne du Nzalang Nacional Feminino, Jade Boho Sayo, chipe le ballon pour déclencher un tir croisé qui passe entre les jambes du portier Oulèye Dièye. Dix minutes plus tard, sur un coup-franc de la capitaine Genoveva Anonma et une tête de Laetitia mal repoussée par Oulèye Dièye, la même joueuse double la mise. Le Nzalang Nacional Feminino déroule et Adriana Tiga marque le troisième but sur une troisième erreur de la gardienne Oulèye Dièye (15e). Au retour des vestiaires, Jumaria est l’auteur du quatrième but. Finalement à la 72e, Anonma, surnommée El Fenomino, inscrit son quatrième but de la compétition.

Grâce à un triplé de l'attaquante des Mamelodi Sundowns Ladies Andisiwe Mgcoyi, l'Afrique du Sud s'est offert une place en demi-finale. C'est cependant Leandra Smeda qui était la première à marquer sur un service de sa capitaine Amandai Dlamini. Sept minutes plus tard, Mgcoyi commençait son festival en reprenant un centre venu de la droite de Jermaine Seoposenwe. Les Sud-Africaines auraient pu mener 5-0 à la pause avec plus de réalisme contre une équipe congolaise dépassée. Mgcoyi allait réussir à creuser l'écart à la reprise. La défenseure congolaise Jolie Tutzolana sauvait l'honneur en toute fin de match.

La Côte d'Ivoire n'a pas déméritée, le Cameroun dans la douleur

La Cote d'Ivoire éliminée par le Nigeria
La Cote d'Ivoire éliminée par le Nigeria
Les Eléphantes de Côte d’Ivoire ont été battues, dimanche, par les Falconets du Nigeria (3-1) lors de la troisième journée de la phase de poules. Cette défaite est synonyme d’élimination pour les Ivoiriennes qui, pour leur première participation à la CAN, ont joué les trouble-fêtes dans la hiérarchie africaine. Après leur défaite face au Cameroun lors de la deuxième journée de la phase de poule, les Ivoiriennes devaient réaliser l’exploit face aux Nigérianes pour leur troisième sortie. Elles n’y sont pas arrivées mais elles n’ont pas été non plus ridicules devant un adversaire dominateur sur le continent. L’ogre nigérian va tenir son rang dans la première partie de la rencontre en profitant des erreurs individuelles de leurs adversaires. Chukwudi Ogonna ouvre le score au cœur de la défense ivoirienne et Ebéré Ngozi double la mise sur un coup-franc mal jugé par la gardienne (2-0). La défense fébrile des Nigérianes laissent quelques brèches aux Ivoiriennes qui se montrent dangereuses. Nahi Estelle (12e, 20e) et Bancouly Rachèle (44e) auraient pu voir leurs actions récompensées par des buts. Au retour des vestiaires, les Eléphantes vont toujours contester la supériorité de leurs adversaires en profitant de quelques largesses de la défense. Nahi Estelle voit son tir s’écraser sur la gardienne (65e) quand Nguessan Koko Ange qui a fait son entrée ne peut profiter d’une échappée côté gauche (70e). Jouant d’expérience, les Falconets laissent passer l’orage mais ruinent les espoirs adverses à la 77e minute. Sur un ballon récupéré au centre du terrain, trois passes suffisent à démarquer Mbachu Stella dans la surface. La joueuse nigériane crucifie Thiamalé Marie Dominique, la gardienne ivoirienne (3-0). Les Eléphantes paient cash leur déficit dans la conservation du ballon. Le sursaut d’orgueil des Eléphantes est consécutif à une perte de balle du camp adverse qui profite à Nguessan Koko Ange très accrocheuse sur le côté droit. Après un contre favorable au cœur de la défense, celle-ci déclenche un tir mal repoussé par la gardienne. Nrehi Inès qui suivait l’action n’en demande pas mieux pour réduire le score en inscrivant son quatrième but dans cette compétition (3-1, 83').

Les Lionnes indomptables du Cameroun ont réussi à arracher leur place en demi-finale grâce à un match nul contre la sélection éthiopienne. Les pouliches du Coach Carl Enow Ngachu, malgré leur envie de faire basculer la rencontre à leur profit, ont eu du mal à en découdre avec leurs adversaires, quasiment éliminées et visiblement décidées à sauver l’honneur en inscrivant au moins 1 point dans la compétition. Chose faite, puisque c’est sur un score de zéro but que le match va s’achever. Si le Cameroun peut se féliciter d’avoir passé la phase de poules, il faut relever qu’il a peiné au cours de cette dernière rencontre où, rien finalement, ne lui aura souri. Même pas ce penalty à la 85e minute que manque de transformer Christine Manie.

Sébastien Duret

Groupe A
Classement : 1. Guinée Equatoriale, 9 pts (12-0) ; 2. Afrique du Sud, 6 pts (5-2) ; 3. RD Congo, 3 pts (2-10) ; 4. Senégal, 0 pt (0-7)

Samedi 3 novembre 2012
GUINEE EQUATORIALE-SENEGAL : 5-0 (3-0), à Malabo (Nuevo Estadio)
Buts : Jade Boho Sayo 5', 14', Adriana Tiga 15', Jumaria 47', Genoveva Anonma 72'
AFRIQUE DU SUD-CONGO DR : 4-1 (2-0), à Bata (Nkoantoma Stadium)
Buts pour l'Afrique du Sud : Leandra Smeda 3', Andisiwe Mgcoyi 10', 48', 57'
But pour le Congo DR : Jolie Tutzolana 88'

Groupe B
Classement : 1. Nigeria, 9 pts (8-2), 2. Cameroun, 4 pts (5-3), 3. Côte d'Ivoire, 3 pts (7-7), 4. Ethiopie, 1 pt (0-8)

Dimanche 4 novembre 2012
NIGERIA-COTE D'IVOIRE : 3-1 (2-0), à Malabo (Nuevo Estadio)
Buts pour le Nigeria : Chukwudi Ogonna 10', Ebéré Ngozi 40', Stella Mbachu 77'
But pour la Côte d'Ivoire : Inès Nrehi 83'

CAMEROUN-ETHIOPIE : 0-0, à Bata (Nkoantoma Stadium)

Les demi-finales GUINEE EQUATORIALE - CAMEROUN et NIGERIA - AFRIQUE DU SUD se dérouleront le 7 novembre à Malabo (Nuevo Estadio) et Bata.
Le match de classement et la finale sont programmés le 11 Novembre à Malabo.

Lundi 5 Novembre 2012
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :