Footofeminin.fr : le football au féminin

CAN 2014 (Groupe A) - Un doublé pour la Guingampaise OPARANOZIE avec le NIGERIA

La CAN qualificative pour la Coupe du Monde 2015 au Canada a débuté ce samedi en Namibie. Le pays hôte s'est imposé deux à zéro et le Nigeria, favori, a battu la Côte d'Ivoire quatre à deux, grâce notamment au doublé de la joueuse de Guingamp Désiré Oparanozie.



CAN 2014 (Groupe A) - Un doublé pour la Guingampaise OPARANOZIE avec le NIGERIA

La Namibie s'impose pour sa première à domicile

Pour les joueuses Namibiennes, il n’y pas eu de période d’observation. Emmenées par un trio offensif, elles emballent le match dès le coup d’envoi. Il n’en faut pas plus pour enflammer un public déjà surexcité. Dès la 4e minute, Rita Williams ouvre le score. Seule au 2e poteau, elle reprend un centre de Zenatha Coleman qui s’est chargée de malmener l’arrière garde zambienne côté gauche de la défense. Explosion de joie dans le stade Sam Nujoma, situé dans le quartier populaire Katatura. Surtout qu’après cette ouverture du score, la sélection locale maintient la pression mais la lucidité dans la dernière passe n’est pas toujours au rendez-vous. La Zambie est à la peine et lorsque la Namibie bénéficie d’un coup franc aux 20 mètres, le ballon est décalée pour Thomalina Adams qui d’une frappe lourde bat la gardienne zambienne, Hazel Nali. Le match baisse en intensité et se rééquilibre. Et sur un centre en retrait de Kabange Mupopo, Hellen Mubanga voit sa reprise échouer sur la barre transversale. La gardienne locale doit s'employer dans la foulée sur un tir en pivot de Misozi Zulu.
A la reprise, afin de s’imposer dans la bataille du milieu de terrain, la Zambie fait rentrer Mary Mwakapila. L’effet est immédiat. Physiquement les Namibiennes accusent le coup mais défensivement les «Brave Gladiators» montrent beaucoup de solidarité. Et sur un contre à la 67e minute, Thomalina Adams a le ballon du 3-0 mais manque de peu le cadre. Les quelques velléités offensives zambiennes trouvent une Lydia Eixas toujours concentrée et impériale tant dans les airs qu’au sol. Dans les dernières minutes c’est la Namibie qui remet le pied sur le ballon. Zenatha Coleman offre un récital technique au public dans les phases de conservation de balle distillant quelques caviars à Veweziwa Kotjipati entrée en jeu à la 75e minute à la place de Rita Williams mais elle n’aura pas la même réussite que cette dernière.

Les Super Falcons au rendez-vous

Oparanozie réussit un doublé
Oparanozie réussit un doublé
Données favorites, les Super Falcons n’ont pas attendu pour poser leur empreinte sur le match avec un corner obtenu à la 2e minute et sur lequel la défense ivoirienne a eu tout le mal du monde à se dégager. Le Nigeria a progressivement accentué sa pression sur le but ivoirien et à la 11e minute, Esther Sunday ouvre le score du plat du pied. Oubliée dans la surface, elle hérite d’un ballon contrée par la défense suite à une incursion de Sonia Ngozi. Le but nigérian va réveiller les Eléphantes. A la 19e minute, Rebecca Elloh partie en contre est séchée dans la surface. Penalty ! Fatou Coulibaly exécute la sentence et prend à contre-pied Precious Dede (1-1, 20'). Et puis le match s’équilibre et la mi-temps survient sur ce score de parité.
Comme à l’entame de la première mi-temps, le Nigeria assiège dès le coup d’envoi de la seconde manche le camp de son adversaire et obtient un corner sur l’engagement. A la 48e minute, Desire Oparanozie frappe aux six mètres mais le ballon est dévié in-extrémis en corner. Les Super Falcons continuent à pilonner la défense des Eléphantes. A la 54e minute, Mariam Diakité dévie dans les buts de son équipe un centre nigérian. Menée, comme en 1ère mi-temps, la Côte d’Ivoire réagit à nouveau. Une minute après avoir concédé le second but, la fluette Nina Kpaho lance Grace Elloh qui s’amène bien le ballon mais enlève trop sa frappe. A la 70e minute, sur leur 1er corner de la 2e mi-temps, les Eléphantes sèment la panique dans la défense nigériane. Mais le dernier rempart des Super Falcons sauve son équipe de l’embarras.
A la 74e minute, lorsque le Nigéria inscrit le 3e but par Desire Oparanozie servie sur un plateau en or par Sonia Ngozi, on croit le match plié. Mais les Eléphantes sont bien décidées à vendre chère leur peau et réduise le score la minute d’après par Christine Lohoues qui fait parler sa puissance et bat à bout pourtant Precious Dede malgré le retour de la défense. L’entraineur du Nigéria, Edwin Edem Okon, fait alors appel à l’expérimentée Perpetua Nkwocha, 38 ans, qu’il fait rentrer à la 78e minute pour essayer de tenir le résultat et éventuellement aider à tuer le match. Surtout que les Ivoiriennes se font menaçantes. Ce sera chose faite à la 87e minute lorsque Désiré Oparanozie reprend une nouvelle fois du plat du pied un centre de l’insaisissable Sonia Ngozi, désignée femme du match. Le Nigéria n’est pas apparu dominateur mais a assuré l’essentiel pour son premier match dans cette 9e édition de la CAN.

Avec la CAF

RESULTATS DU GROUPE A

NIGERIA - COTE D'IVOIRE : 4-2 (1-1)
Buts : Esther Sunday 11', Mariam Diakité 54' c.s.c., Désiré Ugochi Oparanozie 74', 88' ; Fatou Coulibaly Tiegnou 20' s.p., Christine Lohoues Yeble 75'
NAMIBIE - ZAMBIE : 2-0 (2-0)
Buts Rita Williams 5', Thomalina Adams 24'

Classement
1. Nigeria, 3 pts (4-2)
2. Namibie, 3 pts (2-0)
3. Côte d'Ivoire, 0 pt (2-4)
4. Zambie, 0 pt (0-2)

Dimanche 12 Octobre 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :