Footofeminin.fr : le football au féminin

Classement FIFA - Les treize premières places inchangées

Si le sommet de la hiérarchie du Classement mondial féminin de la FIFA/Coca-Cola reste inchangé, avec les États-Unis qui dominent toujours le haut du tableau, la Suisse a su tirer son épingle du jeu pour atteindre la 15ème place, soit le meilleur classement de son histoire.



La formation de Martina Voss-Tecklenburg, qui a atteint les huitièmes de finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ l’an dernier, a gagné quatre places depuis mars grâce à des victoires sur l’Italie et la République tchèque, et a du même coup acquis sa qualification pour l’UEFA EURO féminin l’an prochain. Victorieuse elles aussi de ses trois matches de qualification pour l’EURO, l'Islande gagne également quatre places pour venir talonner ces mêmes Suissesses à la 16ème place, à un rang du meilleur classement de son histoire. La Bosnie-et-Herzégovine atteint également son meilleur classement (60ème) bien que n’étant pas parvenue à se qualifier pour la phase finale.

En termes de points gagnés, seul le Kenya a fait mieux que l’Islande ce trimestre, ayant déjoué les pronostics en dominant l’Algérie en match aller-retour pour se qualifier pour sa première Coupe d’Afrique des Nations féminine de la CAF. Les Kényanes sont désormais 130ème tandis que les Algériennes chutent de sept places et se retrouvent 81ème.

Outre les qualifications en Europe et en Afrique, le reste des 99 rencontres disputées depuis mars ont été des matches amicaux joués dans le monde entier, et dont ont notamment profité le Costa Rica (29ème), les Philippines (72ème), le Guyana (82ème), la Nouvelle-Calédonie (87ème) et le Burkina Faso (115ème), qui atteignent tous leur meilleur classement. Il convient également de souligner la performance de l’Autriche qui, bien qu’elle ne réussisse pas à se hisser au-delà de son actuelle 25ème place - son meilleur classement -, est parvenue à engranger systématiquement des points lors de chaque édition du classement mondial féminin depuis trois ans et demi maintenant.

La Bulgarie réintègre le classement après l’avoir quitté en mars, tandis que cinq équipes ne sont plus classées en raison de leur inactivité - l’Argentine, Guam, le Pakistan, l’Afghanistan et le Bhoutan. En conséquence, le nombre d’équipes classées est à présent de 132.

Le prochain Classement mondial féminin de la FIFA/Coca-Cola sera publié le 26 août 2016.

Source : FIFA

REPERES

Leader : Etats-Unis
Entrées dans le Top 10 : néant
Sorties du Top 10 : néant
Nombre total de matches disputés : 99
Plus grand nombre de matches disputés : Afrique du Sud (6)
Plus grande progression en termes de places : Suisse (15ème), Islande (16ème), plus 4
Plus grand recul en termes de places : Algérie (81ème), moins 7
Nouvelle entrée dans le classement : Bulgarie
Équipes désormais non classées en raison de leur inactivité prolongée : Argentine, Guam, Pakistan, Afghanistan, Bhoutan


Samedi 25 Juin 2016
Sebastien Duret


Dans la même rubrique :