Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde 20 ans : Le Sommer récompensée

La Française Eugénie Le Sommer a reçu le Ballon de Bronze Adidas pour ses prestations dans cette Coupe du Monde moins de 20 ans.



La Briochine Le Sommer récompensée (foto-net)
La Briochine Le Sommer récompensée (foto-net)
La Coupe du Monde Féminine U-20 a été un excellent révélateur pour connaître les stars de demain. Dans les catégories individuelles, les trophées d'or, d'argent et de bronze ont logiquement récompensé des joueuses qui ont illuminé le tournoi de leur talent.

Ballon d'Or, Ballon d'Argent et Ballon de Bronze adidas

Ballon d'Or adidas : Sydney Leroux (USA) (25 % des votes)
Ballon d'Argent adidas : Alex Morgan (USA) (23 % des votes)
Ballon de Bronze adidas : Eugénie Le Sommer (FRA) (19 % des votes)


Sydney Leroux : Après avoir débuté la compétition sur le banc des remplaçantes, Sydney Leroux la termine avec trois récompenses en or. Elle a inscrit cinq buts dans le tournoi et c'est grâce à elle que Bianca Schmidt a marqué contre son camp le seul but de la demi-finale entre les Etats-Unis et l'Allemagne. L'attaquante américaine a énormément apporté à son équipe, non seulement par son réalisme dans la surface adverse, mais également en termes de combativité et de dévouement dans le secteur offensif. Avec également deux passes décisives à son actif, elle n'a jamais hésité à redescendre d'un cran pour aider ses coéquipières lorsque cela s'est révélé nécessaire.

Alex Morgan : Son physique lui a permis de conquérir les cœurs du public chilien, son talent balle au pied ceux des experts et de la presse. Rapide et polyvalente, Alex Morgan a su créer le danger sur les deux flancs de l'attaque américaine. Après avoir trouvé le chemin des filets à quatre reprises dans le tournoi, elle laisse une impression générale de joueuse élégante, dynamique et ô combien efficace. "Chacune d'entre nous essaie toujours de donner le meilleur d'elle-même. Mon but en finale en est la meilleure illustration. Il est le résultat d'un excellent travail collectif", commente-t-elle.

Eugénie Le Sommer :
La numéro 10 française a été le véritable fer de lance de son équipe. Aussi à l'aise à la pointe de l'attaque que dans le rôle de meneuse de jeu, elle a été déterminante tout au long du parcours des Bleuettes jusqu'en demi-finale. Au-delà de ses quatre réalisations dans le tournoi, Le Sommer a impressionné par sa mobilité, sa perspicacité dans la distribution du jeu et son habileté devant le but adverse. "Je suis très heureuse d'avoir marqué quatre buts, mais cela n'aurait pas été possible sans l'aide de mes coéquipières. Même s'il est flatteur de voir que les gens reconnaissent ma contribution à l'équipe, je reste convaincue que j'aurais pu mieux faire. C'est un peu décevant de perdre le match pour la troisième place. J'espère continuer de cette façon et faire encore mieux à l'avenir", déclare la jeune Tricolore, dont on reparlera à coup sûr.

Soulier d'Or, Soulier d'Argent et Soulier de Bronze adidas
Soulier d'Or : Sydney Leroux (USA) - 5 buts
Soulier d'Argent adidas : Ri Ye Gyong (PRK) - 4 buts
Soulier de Bronze adidas : Alex Morgan (USA) - 4 buts


Ri Ye Gyong : Auteure du premier but de son équipe dans ce Chili 2008 face au Brésil, elle a été passeuse décisive sur le dernier inscrit dans le tournoi, lors de la finale perdue par la RDP Corée. Dans l'intervalle, la redoutable Ri Ye Gyong a trouvé le chemin des filets à trois reprises, contre le Mexique, la Norvège et la France. Dans sa position excentrée, la joueuse d'Amrokgang a toujours été percutante et dangereuse, sachant tour à tour se mettre en évidence toute seule et servir ses adversaires dans des positions idéales. "Je suis heureuse d'avoir reçu ce Soulier d'Argent, mais très triste d'avoir perdu la finale", résume la joueuse nord-coréenne.

Gant d'Or adidas
Alyssa Naeher (Etats-Unis)
A son poste, la gardienne américaine Alyssa Naeher a sans aucun doute été la joueuse la plus performante du tournoi. Sur les cinq parties qu'elle a disputées, elle n'a encaissé qu'un seul but, en finale contre la RDP Corée. Elle dispose du caractère nécessaire pour organiser sa défense, à quoi viennent s'ajouter des réflexes impressionnants sur les ballons aériens et dans les actions de jeu. "Cette récompense est celle de toute la défense. C'est le fruit d'un grand travail collectif", affirme-t-elle en toute humilité.

Prix du Fair-play de la FIFA

Etats-Unis
Outre le titre mondial, les Etats-Unis ont également remporté le prix venant récompenser la sélection la plus fair-play, sur le terrain comme en dehors. Courtoises avec leurs adversaires et disponibles envers le public, les Américaines ont toujours pratiqué un jeu propre, que ce Prix du Fair-play de la FIFA vient logiquement récompenser.

La FIFA attribue cette récompense dans le cadre de sa promotion d'un football correct, en se basant sur l'évaluation réalisée par les membres du Groupe d'Etude Technique concernant la conduite des équipes sur la pelouse et à l'extérieur. L'objectif est de consolider l'esprit sportif des footballeuses, de l'encadrement technique et des spectateurs au cours des compétitions. Toutes les joueuses se verront remettre la médaille et le diplôme correspondants, et les deux fédérations recevront un prix en espèces pour investir dans du matériel adidas. Ce dernier sera utilisé pour le développement des catégories de jeunes de la Confédération.

Lundi 8 Décembre 2008
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :