Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde 2011 : des tribunes pleines et du beau jeu en perspective

Cette 6e édition de la Coupe du Monde 2011 qui s'ouvre ce dimanche s'annonce d'ores et déjà comme une réussite au-delà même des frontières du pays organisateur. Le public a répondu présent, mais l'effet médiatique et l'enthousiasme qu'elle suscite avant son démarrage est de bonne augure.



Une cérémonie d'ouverture sous le signe du beau jeu

Près de 70 000 spectateurs garniront les tribunes de l'Olympiastadion de Berlin
Près de 70 000 spectateurs garniront les tribunes de l'Olympiastadion de Berlin
Beauté et élégance du football au féminin. Tels seront justement les thèmes centraux de la cérémonie d'ouverture qui précèdera la rencontre phare de la journée inaugurale, ce dimanche 26 juin.

Vingt minutes à peine avant le coup d'envoi du match entre l'Allemagne et le Canada, le majestueux Olympiastadion de Berlin verra débarquer près de 1 500 bénévoles, supporters des 16 sélections participantes, qui offriront au public un magnifique spectacle fait de lumière et de musique. La tribune d'honneur accueillera la chancelière allemande, Angela Merkel, et le Président allemand, Christian Wulff, lesquels seront accompagnés du Président de la FIFA, Joseph Blatter, et du Président de l'UEFA et Vice-président de la FIFA, Michel Platini, entre autres.

C'est Inka Wesely, victorieuse de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2010 avec l'Allemagne, qui sera chargée de lancer les festivités. En l'espace de 11 minutes, une fresque faisant la part belle au football et à l'épreuve évoquera la richesse culturelle du pays hôte en faisant le tour des villes ayant l'honneur d'accueillir le rendez-vous : Augsbourg, Berlin, Bochum, Dresde, Francfort, Leverkusen, Mönchengladbach, Sinsheim et Wolfsburg.

16 équipes, 1 grand favori

A domicile et tenante du titre, l'Allemagne n'aura pas le droit à l'erreur (photo DFB)
A domicile et tenante du titre, l'Allemagne n'aura pas le droit à l'erreur (photo DFB)
Depuis le tirage au sort du le 29 novembre 2010, l'Allemagne, pays hôte et tenant du titre est le favori des 6 sélections participantes à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011. Car pour atteindre Francfort, qui sera le théâtre de la grande finale le 17 juillet prochain, il faudra passer par une phase de poules très intéressantes avant les matchs à élimination directe. La France et le Nigeria effectueront le lever de rideau à Sinsheim, dimanche 26 juin à 15h00.

Après cette première rencontre, aura lieu la cérémonie d’ouverture officielle à Berlin. Les locales auront la faveur des pronostics pour la victoire finale et forcément face à leur premier adversaire canadien, puisqu’elles sont sorties victorieuses de leurs quatre dernières confrontations. Mais le Brésil, placé dans le groupe D et finaliste il y a quatre ans, apparait comme un autre favori. Le Groupe C s’annonce comme le plus indécis, avec les Etats-Unis, la Corée du Nord et la Suède.

La tâche risque par contre de s'avérer compliquée pour la Guinée équatoriale, qui entrera en lice dans le Groupe D face à la Norvège, championne du monde 1995. Le Japon et l’Angleterre, en position favorable dans le Groupe B, devront se méfier de la Nouvelle-Zélande et surtout du Mexique.

La phase de groupes se déroulera du dimanche 26 juin au mercredi 6 juillet, avec huit journées de football qui permettront de connaître les huit quarts de finalistes.

Qui va remporter la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011 ?

Mais si l'Allemagne apparaît avoir le plus de chance de remporter cette nouvelle édition, tous les équipes sont prétendantes comme aime à le souligner Bruno Bini : "Je suis comme les 15 autres sélectionneurs, je suis venu pour tenter de décrocher le trophée". Si la France est un outsider, l'Allemagne un favori, les Etats-Unis disposent de sérieux arguments pour contester la suprématie allemande. Le Brésil, finaliste malheureux de l'édition 2007 misera quant à lui sur la quintuple Joueuse mondiale de la FIFA Marta pour faire la différence. Les Européens seront à suivre comme l'Angleterre, la Norvège et la Suède. Côté asiatique, la Corée du Nord, championne du Monde U20 et le Japon (4e au classement FIFA) arrivent en Allemagne précédés d'une belle réputation. Enfin, le Canada s'est montré très à son avantage ces derniers mois.

Avec la FIFA.

Toute la compétition est à suivre sur footofeminin.fr (photos, vidéos, audios...)

Jeudi 23 Juin 2011
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :