Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde 2015 - L'Europe se lance

Après un tour préliminaire du 4 au 9 avril dernier, toutes les nations sont désormais sur le pont pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2015 qui aura lieu au Canada, la septième du nom. La France, placée dans le groupe sept, visera la première place et ainsi une troisième participation après 2003 et 2011.



Championne d'Europe, l'Allemagne de Nadine Angerer veut repartir à la conquête du Monde (photo DFB)
Championne d'Europe, l'Allemagne de Nadine Angerer veut repartir à la conquête du Monde (photo DFB)
Les meilleures équipes d'Europe se préparent à se reconcentrer sur leur prochain grand objectif. Tous les regards sont déjà rivés sur la Coupe du Monde Féminine de la FIFA qui accueillera huit représentants du Vieux Continent. Les poids lourds habituels risquent fort d'émerger au sein de cette meute ambitieuse composée de 42 équipes.

Nouveau départ
Pour certaines grosses pointures, ces qualifications, qui démarrent ce 20 septembre avec Macédoine - Roumanie et Estonie - Italie, s'apparentent à un nouveau départ. En effet, la fin de l'Euro a sonné le début des grandes manœuvres dans plusieurs sélections.

La France entamera le chemin menant au Canada sous les ordres d'un nouveau sélectionneur, Philippe Bergerôo ayant succédé à Bruno Bini. L'Angleterre a décidé elle aussi de changer de voie. Exit Hope Powell et ses 15 ans de travail à la tête des Three Lions, qui paie probablement une campagne européenne calamiteuse. C'est sur Brent Hills, entraîneur des U-23, que la fédération a jeté son dévolu à titre intérimaire, sa première mission consistant à bien négocier un double affrontement potentiellement piégeux contre la Biélorussie et la Turquie.

Nouvelle tête également aux commandes de l'Islande, où Freyr Alexandersson prend la place de Siggi Eyjolfsson. Cette succession ne s'annonce pas spécialement simple, car le sortant a qualifié par deux fois à l'Euro féminin une nation jamais présente à une phase finale Seniors. Autant dire qu'Alexandersson aurait bon goût de réussir cette campagne menant à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA. Premier test contre la Suisse pour l'un des chocs de la première journée.

Se jauger
La grande affiche de cette entrée en matière mondialiste se disputera ce 21 septembre entre l'Allemagne et la Russie. Quatre jours plus tard, la Norvège, finaliste de l'Euro, cherchera à profiter de son excellente campagne suédoise à l'occasion de son match contre la Belgique. Les Suédoises nourrissent les plus grands espoirs à l'aube de cette épreuve préliminaire. Elles sont en effet entraînés par une certaine Pia Sundhage, qui connaît par cœur la recette du succès au plus haut niveau du football féminin. Après un Euro raté où elle visait au minimum la finale devant son public, la Suède doit se relancer pour aller chercher la qualification pour Canada 2015.

C'est aussi ce que devront faire les nations émergentes alignées dans ces qualifications mondialistes. Si pour la plupart des pays présents, cette journée représente le début du voyage vers la Belle-Province, quatre d'entre eux ferraillent déjà depuis avril. Après avoir franchi le tour préliminaire organisé par l'UEFA plus tôt dans l'année, l'Albanie, Malte, les îles Féroé et le Monténégro vont maintenant tenter de se jauger face à l'élite du continent.

Avec UEFA et FIFA

LE PROGRAMME

Les sept vainqueurs de groupe seront qualifiés pour la phase finale. Les quatre deuxièmes ayant obtenu les meilleurs résultats face aux équipes classées première, troisième, quatrième et cinquième de leur groupe disputeront les barrages (demi-finales et finale par matches aller/retour) afin de décider du dernier billet de l'UEFA pour la phase finale au Canada.

Groupe 1
Samedi 21 septembre 2013
ALLEMAGNE-RUSSIE :
Cottbus (Stadion der Freundschaft)
Arbitre : Jana Adámková (CZE)

Dimanche 22 septembre 2013
REPUBLIQUE D'IRLANDE-SLOVAQUIE :
Dublin (Carlisle Grounds)
Arbitre : Pernilla Larsson (SUE)

Groupe 2
Vendredi 20 septembre 2013
MACEDOINE-ROUMANIE :
Strumica (Stadion Mladost)
Arbitre : Sharon Sluyts (BEL)

ESTONIE-ITALIE :
Tallinn (A. Le Coq Arena)
Arbitre : Séverine Zinck (FRA)

Groupe 3
Samedi 21 septembre 2013
SUISSE-SERBIE :
Nyon (Stade de Colovray)
Arbitre : Morag Pirie (ECO)

ISLANDE-SUISSE :
Reykjavik (Laugardalsvöllur)
Arbitre : Christine Baitinger (ALL)

Groupe 4
Samedi 21 septembre 2013
SUEDE-POLOGNE :
Malmö (Malmö New Stadium)
Arbitre : Esther Azzopardi (MLT)

Dimanche 22 septembre 2013
ÎLES FEROE-ÉCOSSE :
Tórshavn (Tórsvøllur)
Arbitre : Sandra Bastos (POR)

Groupe 5
Samedi 21 septembre 2013
BELGIQUE-ALBANIE :
Bruxelles (Stade Roi Baudouin)
Arbitre : Linn Andersson (SUE)

Groupe 6
Samedi 21 septembre 2013
ANGLETERRE-BIÉLORUSSIE :
Bournemouth (Dean Court)
Arbitre : Riem Hussein (ALL)

Groupe 7
Samedi 21 septembre 2013
KAZAKHSTAN-FINLANDE :
Astana (Kazhimukan Munaytpasov Stadion)
Arbitre : Eleni Lampadariou (GRE)

AUTRICHE-BULGARIE :
Vöcklabruck (Voralpenstadion)
Arbitre : Simona Ghisletta (SUI)

Samedi 21 Septembre 2013
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :