Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde 2015 - Le trophée fait son tour du Monde

Entre janvier et fin mars, le trophée de la Coupe du Monde féminine de la FIFA marche sur les traces de Phileas Fogg pour faire le tour du monde en 80 jours dans le cadre de la tournée "Live Your Goals" de la Coupe du Monde féminine de la FIFA 2015.



source FIFA
source FIFA
Le 14 janvier, la statuette est arrivée à Shenzhen, en Chine, où quatre pays qualifiés pour l'épreuve mondiale s'étaient justement donné rendez-vous. À l'issue d'une conférence de presse à laquelle ont participé des responsables de la Fédération chinoise de football et Mayi Cruz Blanco, Directrice du Développement du football féminin de la FIFA, des enfants des écoles de la région sont venus un par un pour se faire prendre en photo aux côtés du trophée et de plusieurs joueuses.
Les Canadiennes Rebecca Quinn et Janine Beckie, les Mexicaines Mariel Gutierrez et Estefania Fuentes, Les Sud-Coréennes Lim Seonjoo et Kim Hyeri, le sélectionneur chinois Hao Wei, accompagné de Li Ying, Tang Jiali et Wang Fei ont donné de leur temps et de leur personne pour offrir quelques souvenirs à leurs jeunes fans.

Aux Etats-Unis et en Allemagne

Deux jours plus tard, le trophée posait ses valises à Philadelphie, aux États-Unis, à l'occasion de la Convention annuelle des entraîneurs de la NSCAA. Quelques-unes des meilleures plumes sportives du pays étaient justement présentes pour assister au draft de la NWSL. Ces amateurs de football se sont levés de bonne heure pour poser quelques questions à la directrice technique des Etats-Unis - et capitaine de l'équipe sacrée championne du monde en 1991, April Heinrichs - Tatjana Haenni, Directrice adjointe de la FIFA et responsable des compétitions féminines, et Mayi Cruz Blanco.
Les débats ont porté sur de nombreux sujets, des surfaces de jeu au programme de développement du football féminin de la FIFA - 148 pays ont déjà fait des demandes d'aide pour l'installation d'infrastructures durables destinées au football féminin de base -, en passant par l'arbitrage et l'extension du plateau de la Coupe du Monde Féminine à 24 équipes. Fort logiquement, Heinrichs s'est retrouvée sur le devant de la scène à l'évocation des souvenirs de son triomphe mondial en 1991. L'ancienne internationale américaine a rappelé que le rendez-vous mondial version dames allait offrir de nouvelles légendes et transformer des joueuses pratiquement inconnues en star planétaires du jour au lendemain.

Bientôt le Brésil...

Un peu plus tard dans la journée, Jim Gabarra, entraîneur du Sky Blue FC, et Sonia Bien Aime, présidente de la Fédération des îles Turks et Caicos, se sont joints à ce prestigieux trio pour un débat. Avec une audience de plus de 10 000 délégués, le trophée n'entendait cependant pas rester dans l'ombre. Il a donc pris la pose pour d'innombrables clichés dans le grand hall du Convention Centre. Une centaine de membres de l'Alliance des Femmes Entraîneurs et l'entraîneur de Chelsea Ladies Emma Hayes n'ont pas manqué l'occasion de se faire photographier à ses côtés.
Avant que la foule ne se disperse, la statuette avait fait ses valises. Ce 18 janvier, elle était à Magdebourg pour assister au Tournoi de Football Féminin en Salle de la DFB. L'ancienne internationale néo-zélandaise Rebecca Smith et la responsable des compétitions féminines de la FIFA étaient elles aussi dans les tribunes. Sur le terrain, le Bayer Leverkusen a battu le VfL Wolfsbourg en finale. En coulisses, le trophée a une fois de plus connu un immense succès : des supporters de tous âges se sont pressés pour obtenir une photo ou un souvenir de sa visite.
La prochaine étape de son voyage l'emmènera à Sao Paulo, au Brésil dès le 21 janvier.

Source FIFA

Mardi 20 Janvier 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :