Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - ANGLETERRE - ETATS-UNIS : les réactions des joueuses

Retrouvez les réactions de Steph Houghton, Ellen White, Christen Press, Alex Morgan



Steph Houghton (défenseure anglaise) : « J'ai le cœur brisé, mais je suis très fière de l'équipe car on s'est battues tellement fort durant ce tournoi. On était si proches contre la meilleure équipe du monde, on est déçues. Je pense qu'on a été la meilleure équipe en terme de jeu, mais finalement, des sautes de concentration nous ont coûté.
Sur le penalty : On m'a dit aujourd'hui que je prenais les penalties et j'avais confiance, car j'en ai marqué toute la semaine. Mais je ne l'ai pas bien pris, et la gardienne a choisi le bon côté. »

Ellen White (attaquante anglaise) : : « Je suis très triste, nous avons tout donné. Nous n'avons pas réussi à donner le dernier coup de collier et à atteindre la finale. Je suis triste pour toute l'équipe et tout l'encadrement. Je suis très fière de faire partie de cette équipe, c'est mon sentiment ce soir.
Je ne suis pas parmi les joueuses désignées pour tirer les penalties. Les choix sont faits par les coachs, c'est leur décision. Oui bien sûr si on m'avait demandé de tirer je l'aurais fait. Nous en tirons à l'entraînement et on fait des statistiques et c'est comme ca qu'on décide qui va tirer.
Le hors-jeu sur son but refusé : Quand l'arbitre est allé à la VAR, je me suis rendue compte qu'il y avait peut-être hors-jeu. Je ne pensais pas qu'il y avait hors-jeu, je n'ai pas revu l'action. La VAR est là pour vérifier ces choses-là et ils ont pris la bonne décision puisqu'il avait donc hors-jeu. »

Carly Telford (gardienne de l'Angleterre) : « Sur le match : Forcément on est dévastées. Pour moi et les plus vieilles de ce groupe c'était certainement notre dernière chance de participer à une finale de coupe du monde. On était très proches des Etats-Unis, on le savait, mais c'est le football ils nous ont puni dès qu'ils en ont eu l'occasion. On savait qu'elles allaient commencer très fort, être dangereuses d'entrée, mais on n'a pas su y répondre. Elles nous battent deux fois dans les airs, et après forcément quand on court après les numéros 1 mondiale, c'est très dur.
L'équipe anglaise en général : On a perdu ce soir, mais on reste fières, il reste une médaille à aller chercher, et puis on a aussi décroché notre qualification pour les Jeux Olympiques. On espère avoir permis à une nouvelle génération de rêver, que ce soit des petites filles ou des petits garçons. On est juste très tristes de ne pas avoir réussi à aller plus loin. On était proches. C'est peut-être ça qui est le plus difficile, c'est qu'on sait qu'on est très proches de pouvoir soulever un trophée, tout semblait aller si bien, mais on a manqué d'un rien.
Le penalty raté : Le fait qu'elle (Steph Houghton) soit allée prendre le ballon, le faire à un moment aussi intense, pour elle, notre leader, une des plus grandes défenseure de l'histoire de l'Angleterre, c'était énorme. Mais c'est du 50/50, c'est comme ça, mais pour nous ça ne veut rien dire, elle a déjà eu beaucoup de mérite d'aller tirer ».

Christen Press (photo Frédérique Grando/FOF)
Christen Press (photo Frédérique Grando/FOF)
Christen Press (attaquante américaine) : « C'est fou. C'est tellement d'émotions, quel effort d'équipe. Le fait d'avoir su rester fortes, de jouer et de pouvoir marquer, afin d'aller en finale, c'est incroyable. Mon but ? Très honnêtement, j'ai pu voir Carli Lloyd exécuter des têtes, donc j'ai fait ressortir ma « Carli Lloyd intérieure ».

Alex Morgan (attaquante américaine) : « Elue meilleure joueuse : Alyssa Naeher devrait être nommée joueuse du match (c'est elle qui a reçu le prix, NDLR). Elle nous a sauvé aujourd'hui. On devait s'en tenir à notre défense sur la défense et on l'a plutôt bien fait. Je suis si fière de chacune d'entre nous ce soir. Notre banc est tellement profond, on l'a prouvé. Comment vous pouvez battre ça ?
Sur le match : Je pense que nous avons très bien joué. Nous avons eu beaucoup de chance par ce que nous avons réussi à sauver ce penalty. Je pense que cette équipe a eu beaucoup de mérite cette fois-ci.
3e finale d'affilée : C'est un résultat incroyable. Chaque finale m'a donné quelque chose de spécial et de complémentaire. J'étais la capitaine c'est vraiment magnique c'est quelque chose de très émotionnel. Cela représente beaucoup pour nous de pouvoir augmenter le niveau ensemble. C'était incroyable de voir cet union et de parcourir ce chemin ensemble.

Rose Lavelle (milieu des Etats-Unis) : « Le match : On a commencé très fort, et ensuite en seconde période on a réussi à faire le dos rond, mais c'est l'état d'esprit de cette équipe. On n'abandonne jamais, on se bat jusqu'au bout. Mais l'Angleterre à la même mentalité, donc c'est pour cela que la rencontre a été disputée jusqu'à la dernière minute. Personnellement, sur le terrain, je me sentais très bien.
Leur réaction à la mise de Rapinoe sur le banc : On est une équipe qui a beaucoup de profondeur, c'est une très grande joueuse évidemment, mais on est confiantes, et on sait que celle qui la remplacera, peu importe son nom, sera capable de combler ce trou.
Le penalty : Alyssa (Naeher) travaille souvent sur ce point aux entraînements, elle le mérite, c'était un bel arrêt.

Mercredi 3 Juillet 2019
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :