Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - Du suspense, du spectacle, et la NORVEGE qualifiée

C'est pour l'instant LE match de cette Coupe du monde. Le huitième de finale entre la Norvège et l'Australie a offert un spectacle de plus de 120 minutes, avec du rythme, du drame, du beau football, Caroline Hansen dans ses œuvres, et surtout, du suspens. La Norvège s'en sort à l'issue de la séance de tirs au but, à sens unique (1-1, 4-1). Isabell Herlovsen avait ouvert le score en première période, Elise Kellond Knight lui a répondu en fin de match pour obtenir la prolongation, sans but inscrit.



(photo FIFA.com)
(photo FIFA.com)
A peine 27 secondes étaient jouées dans cette rencontre que Sam Kerr trouvait le petit filet d'Ingrid Hjelmseth après s'être ouvert le chemin du but (1'). Le ton était donné dans ce match qui débutait sur un rythme soutenu. Cinq minutes plus tard, Caitlin Foord renversait le jeu vers Hayley Raso, qui s'infiltrait dans la surface, servait Sam Kerr qui lui remettait le ballon, et elle tirait au premier poteau mais voyait Hjelsmeth sur la route du ballon (6'). L'Australie, dominatrice en début de rencontre, voyait ensuite Tameka Yallop trouver Kerr au premier poteau, mais elle ne trouvait pas le cadre (11'). Puis sur un corner direct d'Emily van Egmond, Hjelmseth s'emparait du ballon en deux temps (15'). Après ce premier quart d'heure intéressant de la part des Matildas, elles baissaient le pied, et la Norvège prenait la direction de la rencontre.

Herlovsen ouvre le bal

(photo FIFA.com)
(photo FIFA.com)
La première alerte sur le but de Lydia Williams survenait après une erreur de Foord, qui rendait le ballon à Caroline Hansen dans la surface, mais sa frappe était déviée par Williams puis dégagée (19'), tout comme un centre de Karina Saevik la minute suivante (20'). Alors que Minde s'approchait de la surface, le couloir droit australien ayant été déserté par Ellie Carpenter, Alanna Kennedy intervenait en deux temps pour éviter une bonne opportunié norvégienne (23'). Puis Hansen, qui n'était pas attaquée, pouvait s'approcher de la surface et armer sa frappe, assez loin du cadre (25'). La Norvège avait pris le dessus, mais l'Australie essayait de réagir, sur une touche rapide tout d'abord, qui permettait à Raso d'être trouvée dans la surface, mais elle était contrée par Minde et Hjelmseth pouvait s'emparer du ballon au premier poteau (30'). Dans la foulée, Kerr, seule, était trouvée en profondeur, mais cette fois-ci, Mjelde prenait le dessus (31'). Le ballon repartait vite du côté norvégien, et Saevik lançait Isabell Herlovsen dans le dos de Steph Catley, et allait ajuster Williams pour l'ouverture du score (31').

Les dernières minutes de la première période étaient rythmées, et il fallait une bonne intervention de Kennedy qui la contrait au dernier moment (38'), puis une série de corners était sifflée en faveur de la Norvège, l'Australie n'arrivait pas à se dégager. Sur un des corners, le ballon revenait sur Ingrid Moe Wold, seule à 20 mètres, qui voyait sa frappe manquer la lucarne (39'). A quelques minutes de la fin du premier acte, Marie Thorisdottir déviait un centre dans sa surface et Riem Hussein n'hésitait pas et montrait le point de penalty. Elle allait ensuite vérifier sa décision, et décidait finalement de l'annuler, pour le plus grand soulagement de la Norvège (44'). La Norvège était devant à la pause d'un match disputé sur un rythme élevé, au cours duquel les deux équipes ont eu des opportunités pour marquer.

L'Australie pousse en vain

(photo FIFA.com)
(photo FIFA.com)
Devant à la pause, la Norvège pressait très haut en début de seconde période pour gêner les relances australiennes et tenter de marquer le but du break. Mais les Australiennes, derrière au tableau d'affichage, allaient pousser pour revenir au score. Un une deux entre Raso et Kerr, avec une frappe manquée par la première (50'). Un centre trop fort de Logarzo, lancée par une déviation de Kerr, et Foord ne pouvait pas rectifier la trajectoire (52'). Une frappe de Foord déviée par Mjelde en corner, qui voyait Kerr prendr le ballon de la tête, sans gêner Hjelmseth (59'). Et puis un but de Kerr, et une joie de courte durée car elle était hors-jeu (59'). Des frappes de Yallop (62') puis Kennedy (69') qui passaient juste au-dessus. Des centimètres qui manquent pour Kerr, sur corner (65') puis sur un centre de Carpenter (68')... l'Australie poussait, mais se mettait en danger derrière.

En contre attaque, Hansen mettait Williams à contribution (56', 64'), ou obligeait Catley à une bonne intervention décisive sur un centre au premier poteau (61'). Mais les efforts australiens finissaient par payer sur un corner direct d'Elise Kellond Knight (83'). Les Matildas continuaient à pousser pour assommer la Norvège, mais se voyait refuser deux penalties dans les dernières minutes de jeu, alors que Hansen manquait de marquer le but de la victoire dans les arrêts de jeu, sa frappe enroulée trouvant le poteau avant de longer la ligne de but (90+3'). Un match disputé sur un rythme très élevé, équilibré, qui allait continuer en prolongation.

Kennedy voit rouge

La prolongation débutait avec une belle opportunité pour l'Australie et Sam Kerr, trouvée en profondeur mais qui poussait trop son ballon et voyait Thorisdottir revenir (92'), et dans la foulée, elle était trouvée au premier poteau mais contrée par Mjelde, ce qui permettait à Hjelmseth de s'emparer du ballon (92'). De l'autre côté du terrain, Guro Reiten remisait pour Hansen, dont la frappe était contrée par Kennedy et sortie en corner (93'). La Norvège prenait la direction des opérations, et Vilde Boe Risa tentait une frappe de 25 mètres qui obligeait Williams à intervenir (95'), avant de s'interposer sur une contre-attaque avec Hanse trouvée par Reiten (99'). A la fin de la première période de prolongation, Kennedy était expulsée pour une faute Lisa Marie Utland (104'), décision confirmée par la VAR (105+1'), l'attaquante norvégienne échappant quelques instants plus tard à un deuxième carton jaune (105+3'). La Norvège était toute proche d'un deuxième but, mais Clare Polkinghorne, du bout du pied, empêchait Hansen d'aller au but (105+4'), et Boe Risa, d'une frappe de 30 mètres, tentait un lob repoussé par la barre transversale (105+5'). La Norvège terminait fort, mais les deux équipes étaient toujours à égalité à la mi-temps de la prolongation.

Direction tirs au but

(photo FIFA.com)
(photo FIFA.com)
La deuxième période de la prolongation voyait la Norvège accentuait encore sa domination, à 11 contre 10, et l'Australie mettait ses derniers efforts pour maintenir le score. Maanum était contrée par Logarzo au dernier moment (114'), Hansen trouvait Utland au premier poteau, contrée (118'), la frappe de Hansen manquait de puissance et était bien stoppée par Williams (120'). L'Australie passait proche du bon coup, avec un centre de Kerr pour Gielnik qui remisait pour Yallop, dont la frappe à ras de terre était captée sans souci par Hjelmseth (120'). Un dernier rush de Hansen mettait le feu dans la défense australienne, puis la fin de la prolongation était sifflée. La séance de tirs au but était ensuite à sens unique, la Norvège obtenant sa qualification pour les quarts de finale. Une qualification logique au vu de la prolongation.

La joueuse du match : Caroline Hansen/Lydia Williams

Caroline Hansen, parce qu'elle a réalisé un très grand match, et mis le feu dans la défense australienne de la première à la dernière minute. Mais si elle a pu réaliser une telle prestation (sans toutefois se montrer décisive), c'est en partie grâce, ou à cause des arrêts de Lydia Williams, qui ont permis à l'Australie de faire durer le plaisir jusqu'à la séance de tirs au but.

Le fait du match

Il y a eu beaucoup de faits notables au cours de la rencontre, qu'il s'agisse d'actions de jeu, ou de décisions controversées. A choisir, l'occasion manquée par Sam Kerr dès la première minute de la rencontre. Elle aurait pu changer le cours de la rencontre. Ou pas.

Coupe du Monde de la FIFA 2019 - Huitième de finale
Samedi 22 juin 2019 - 21h00
NORVEGE - AUSTRALIE : 1-1 a.p. (1-0, 1-1) (tab 4-1)
Nice (Allianz Riviera)
Temps ensoleillé (23°C) - Terrain excellent
Spectateurs : 12 229
Arbitres : Riem Hussein (Allemagne) assistée de Kylie Cockburn (Ecosse) et Mihaela Tepusa (Roumanie). Arbitres réservistes : Jana Adamkova (République tchèque), Maria Sukenikova (Slovaquie). Arbitres VAR : Felix Zwayer (Allemagne) assisté de Katrin Rafalski (Allemagne) et Sascha Stegemann (Allemagne)

Buts :
b[1-0 Isabell LEHN HERLOVSEN 31'] (Centre depuis la droite de Sævik qui trouve Lehn Herlovsen à l'entrée de la surface. Elle contrôle puis ouvre son pied droit à 13 m pour conclure)
1-1 Elise KELLOND-KNIGHT 83' (Corner frappé à droite par Kellond-Knight qui vient passer entre les jambes de Engen au premier poteau puis finir dans le petit filet opposé sans être touché)

Tirs au but
1-0 Caroline Graham Hansen
--- Samantha Kerr (au dessus)
2-0 Guro Reiten
--- Emily Gielnik (arrêté)
3-0 Maren Mjelde
3-1 Stephanie Catley
4-1 Ingrid Syrstad Engen

Avertissements : Kristine Minde 53', Lisa-Marie Karlseng Utland 96', Vilde Bøe Risa 105+2' pour la Norvège
Expulsion : Alanna Kennedy 104' pour l'Australie

Norvège : 1-Ingrid Hjelmseth ; 2-Ingrid Moe Wold (5-Synne Skinnes Hansen 102'), 6-Maren Nævdal Mjelde (cap.), 3-Maria Thorisdottir, 17-Kristine Minde ; 21-Karina Sævik (18-Frida Leonhardsen Maanum 72'), 8-Vilde Bøe Risa, 14-Ingrid Syrstad Engen, 16-Guro Reiten ; 10-Caroline Graham Hansen, 9-Isabell Lehn Herlovsen (11-Lisa-Marie Karlseng Utland 77'). Entr.: Martin Sjögren
Non utilisées : 12-Cecilie Hauståker Fiskerstrand, 23-Oda Maria Hove Bogstad, 4-Stine Hovland, 7-Elise Hove Thorsnes, 13-Therese Sessy Åsland, 15-Amalie Vevle Eikeland, 19-Cecilie Redisch Kvamme, 22-Emilie Nautnes

Australie : 1-Lydia Williams ; 21-Ellie Carpenter (22-Amy Harrison 120+2'), 14-Alanna Kennedy, 7-Stephanie Catley, 8-Elise Kellond-Knight (4-Clare Polkinghorne 94') ; 6-Chloe Logarzo, 10-Emily van Egmond (5-Karly Roestbakken 116'), 13-Tameka Yallop ; 16-Hayley Raso (15-Emily Gielnik 74'), 20-Samantha Kerr (cap.), 9-Caitlin Foord. Entr.: Ante Milicic
Non utilisées : 12-Teagan Micah, 18-Mackenzie Arnold, 2-Gema Simon, 3-Aivi Luik, 11-Lisa De Vanna, 17-Mary Fowler, 19-Katrina Gorry, 23-Teigen Allen

Dimanche 23 Juin 2019
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :