Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - FRANCE - ETATS-UNIS : les réactions américaines

Retrouvez les réactions de Rose Lavelle, Ashlyn Harris, Samantha Mewis, Megan Rapinoe et Christen Press.



Rose Lavelle (Milieu de terrain des Etats-Unis) : « La fin de match tendue : Ces 5 minutes de temps additionnelles ont paru comme les 5 minutes les plus longues de ma vie, mais je suis tellement contente. La France est une équipe incroyable, c'était un match très difficile. Ces rencontres sont en train de devenir une rivalité, on a vu que les deux équipes y allait (physiquement), ça a donné un gros match, et comme je l'ai dit on a bien défendu, mais les Françaises ont livré un bon match.

L'Angleterre en demi-finale : Je suis impatiente, les Anglaises ont réalisé un très bon tournoi jusqu'ici donc je m'attends à une nouvelle rencontre compliquée pour nous. On les a déjà joué, je pense qu'encore une fois ça va être un match très physique, mais ce sera du plaisir.

Ashlyn Harris (gardienne des Etats-Unis, remplaçante face à la France): « La qualification : On a encore quelques petits détails à régler, mais on va de l'avant, on s'est octroyé quelques jours de plus dans cette compétition. On va continuer d'attaquer, de jouer vers l'avant et de continuer à conserver le ballon. On est rarement testées comme on l'a été ce soir donc c'était un bon défi pour nous ce soir (vendredi). Plus on se rapproche de la fin plus cela va être dur.

La défense : On est très fières de la façon dont on a défendu sur coup de pied arrêtés ce soir, que ce soit défensivement ou offensivement. On travaille ces situations un nombre incalculables de fois à l'entraînement, ce n'est pas une coïncidence si c'est le cas.

L'Angleterre : C'est une équipe excellente. On les a déjà affrontées à plusieurs reprises, dont cette année. On ne regarde personne de haut, on se concentre sur nous-mêmes, nos performances, et pour nous c'est la meilleure équipe qui va l'emporter. Cette partie de tableau est très compliquée, mais on doit battre les meilleures pour l'emporter donc pourquoi pas l'Angleterre.

Samantha Mewis (milieu de terrain des Etats-Unis) : « Son sentiment après la qualification : Ça nous a forcément procuré beaucoup de joie d'obtenir ce résultat. Je pense qu'on doit encore s'améliorer au niveau de notre jeu avec le ballon, mais l'équipe de France est si forte... Donc marquer deux buts, réussir à obtenir la victoire au terme d'une rencontre aussi relevée que celle-ci, c'est énorme pour nous, on est heureuses. On va continuer à aller de l'avant, même si on tient à féliciter l'équipe de France, elles ne nous ont pas rendu la tâche facile, c'est une très bonne équipe, et ils nous ont proposé pas mal de défis.

Le public : C'était incroyable. J'ai eu l'impression que c'était vraiment du 50/50 dans les tribunes (qu'il y avait autant d'Américains que de Français, NDLR), comme toujours nos amis et nos familles se sont données à fond pour nous soutenir, même les drapeaux français et américains mixés étaient très jolis, c'était super

(photo Frédérique Grando/FOF)
(photo Frédérique Grando/FOF)
Megan Rapinoe (attaquante des Etats-Unis) : « C'est magnifique ce soir Que rêver de mieux, c'est une coupe du monde incroyable, des supporters incroyables. C'était vraiment une soirée incroyable, il y avait tellement d'énergie que l'on pouvait sentir dans ce stade. C'était un match extraordinaire de notre équipe. Nous avons eu la bonne position, une bonne discipline. Maintenant on passe à la phase suivante. C'est un match que l'on n'oubliera jamais

Nous avons un groupe tellement soudé. Toutes les équipes veulent avoir cela. Nous avons vraiment un groupe qui veut gagner. Nous avons des joueuses remplaçantes incroyables. Elles se sont senties réellement dans le match. Elles vous encouragent tout au long du match et cela vous aide et cela rajoute un ingrédient dans cette soirée. C'est très difficile si vous êtes assises sur le banc de ne pas sentir cela. Elles ont pu exploser de joie aussi. Personnellement, je n'ai pas explosé de joie à la fin car j'étais vraiment très tendue à la fin."


Christen Press (attaquante des Etats-Unis) : « Je pense qu'il y avait tellement de battage et d'attention autour de ce match car nous jouions l'équipe organisatrice, je sens que c'est comme un tournant pour nous dans le tournoi et je suis contente que ce match soit passé. Nous pouvons maintenant nous concentrer sur le match suivant contre l'Angleterre qui sera aussi un match très difficile

Être remplaçante est un rôle très exigeant, il faut être prête pour n'importe quelle situation. On peut être appelé à rentrer très tôt dans le match, et devoir faire un très gros match ou alors rentrer en fin de match pour garder un résultat. Il faut être prête à tous les types de scénarii et je pense que j'ai vraiment travaillé dur ces deux dernières années pour être prête à répondre à toutes les situations.

Samedi 29 Juin 2019
Vincent Roussel/Sylvain Jamet

Dans la même rubrique :