Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - Groupe A : Présentation de la NORVEGE (8/24)

Présente lors des huit éditions, la Norvège a été titrée en 1995. Depuis 20 ans, la sélection n'a plus atteint le dernier carré et se retrouve dans le groupe des Bleues.



LA FICHE GENERALE

Coupe du Monde - Groupe A : Présentation de la NORVEGE (8/24)
Classement FIFA actuel : 12e
Meilleur classement FIFA : 2e (07/2003)

Premier match de la sélection : 16 juillet 1978 contre la Suède (1-2)
Plus large victoire : 17-0 contre la Slovaquie (19 septembre 1995)
Plus large défaite : 0-5 contre la Suède (22 août 1985) et 0-5 contre la Chine (4 juillet 1999)

Programme de la sélection en Coupe du Monde
8 juin 2019 : Nigeria (Reims)
12 juin 2019 : France (Nice)
17 juin 2019 : Corée du Sud (Reims)

La sélection en Coupe du Monde

Participation en Coupe du Monde : 7
Participation aux éliminatoires : 8
Meilleur parcours en Coupe du Monde : Vainqueur (1995)
Bilan général en Coupe du Monde : 35 matches, 22 victoires, 3 matches nuls, 10 défaites, 86 buts pour, 45 buts contre
Plus large victoire : 8-0 contre le Nigeria (1995)
Plus large défaite : 0-5 contre la Chine (1999)
Joueuse la plus utilisée en Coupe du Monde :Bente Nordby, 22 matchs (1995, 1999, 2003, 2007) et Hege Riise (1991, 1995, 1999, 2003)
Meilleure buteuse en Coupe du Monde : Ann Kristin Aarones, 10 buts (1995, 1999)

Qualifications

Dans le groupe 3 des qualifications pour la Coupe du monde, la Norvège a obtenu sa qualification directe lors de la dernière journée en battant les Pays-Bas alors leaders du groupe. Une belle performance, alors que son seul faux-pas était survenu contre les championnes d'Europe, vainqueurs à domicile dans le temps additionnel. La Norvège a donc réalisé une phase de qualification très solide, avec un bilan de sept victoires et une défaite en huit rencontres dans un groupe relevé.

Date de qualification : 4 septembre 2018

Bilan des qualifications
8 matchs, 7 victoires, 1 défaite, 22 buts pour, 4 buts contre
Irlande du Nord (4-1, 3-0) ; Slovaquie (6-1, 4-0) ; Pays-Bas (0-1, 2-1) ; Irlande (2-0, 1-0)

Sélectionneurs : Sjögren (8)
Bilan joueuses/buteuses
G : Hjelmseth (8)
D : Thorisdottir (8), Wold (8), Leine (1), Mjelde (8/1), Minde (6)
M : Haavi (5), Maanum (8), Skinnes Hansen (4), Reiten (8/4), Spord (3), Engen (5/1), Risa (4)
A : Herlovsen (6/2), Graham Hansen (8/6), Jensen (1), Utland (8/7)

Les joueuses pour la Coupe du Monde

La liste des 23
Les Norvégiennes évoluent principalement à domicile (16) et notamment du côté de Lillestrøm (8), les joueuses restantes défendant les couleurs de clubs suédois (3), anglais (2) et allemand (2, Caroline Hansen ayant d'ores et déjà signé à Barcelone).

Les absentes
Ce n'est en aucun cas une surprise, mais il faut bien mentionner Ada Hegerberg, la star de l'équipe qui évolue en France. La Norvège a obtenu sa qualification sans la Ballon d'Or, et disputera la compétition sans elle comme cela était attendu.

Equipe-type
L'équipe devrait évoluer principalement évoluer en 4-4-2 avec Ingrid Hjelmseth qui garde a priori une petite longueur d'avance sur Cecilie Fiskerstrand pour être titulaire dans les buts. La défense devrait voir Kristine Minde à gauche, le duo de Chelsea Maren Mjelde (à moins qu'elle ne joue au milieu)/Marie Thorisdottir, Ingrid Moe Wold à droite. Au milieu, Guro Reiten devrait évoluer dans le couloir gauche, le jeune duo Ingrid Engen/Vilde Bøe Risa part avec un temps d'avance au centre, et a priori Emilie Haavi dans le couloir droit. Cela ne laisse que deux places dans le onze pour Caroline Hansen, Lisa-Marie Utland et Isabelle Herlovsen, il peut donc y avoir des modifications.

Cliquez dessus pour agrandir
Cliquez dessus pour agrandir
Commentaires sur l’équipe
§ Points forts : solidité générale et notamment défensive, bon mélange entre expérience et jeunesse, vitesse en attaque
§ Points faibles : créativité malgré Caroline Hansen, niveau général
§ Joueuses clés : l'équipe s'appuie avant tout sur un collectif solide, mais des joueuses telles que Maren Mjelde ou Caroline Hansen auront un rôle important.
§ Infos à savoir sur le système de jeu : l'équipe évolue surtout dans un 442 assez strict, Caroline Hansen ayant un rôle d'électron libre en attaque. Les latérales sont offensives et n'hésitent pas à créer le surnombre, les côtés sont donc particulièrement à surveiller.

La joueuse à suivre
Si Caroline Hansen est natuellement la principale joueuse à suivre, Guro Reiten peut profiter de la compétition pour confirmer toutes ses qualités avant de signer pourquoi pas à l'étranger.

Le sélectionneur
Martin Sjögren est un jeune entraineur suédois, ancien joueur qui s'est fait un nom en entrainant Malmö (qui deviendra Rosengård) puis Linköping, qu'il quitte après le titre national en 2016 pour prendre les rênes de la sélection norvégienne, pour un projet « sur le long terme » avec une jeune sélection. Pour sa première compétition avec la sélection, la Norvège terminait l'Euro 2017 avec un bilan de trois défaites en autant de rencontres.

La préparation

2 juin : Afrique du Sud
9 avril : Nouvelle-Zélande 0-1 (P)
5 avril : Nouvelle-Zélande 1-0 (G) *non FIFA
6 mars : Pologne 3-0 (G)
1er mars : Chine 3-1 (G)
27 février : Danemark 2-1 (G)
22 janvier : Canada 0-1 (P)
17 janvier : Ecosse 3-1 (G)

Faits et chiffres

La Norvège a été la première sélection à disputer deux finales consécutives. Après avoir perdu la première finale de l’histoire en 1991 face aux États-Unis, elle l’a emporté quatre ans plus tard devant l’Allemagne.
En Coupe du Monde Féminine de la FIFA, les Norvégiennes détiennent le record du nombre de victoires d’affilée (10 entre 1995 et 1999) et du nombre de matches consécutifs en ayant marqué (15 entre 1991 et 1999).

L'avis de FOOTOFEMININ

Face au Nigeria, à la France et à la Corée du Sud (dans l'ordre des matches) dans le groupe A de la Coupe du monde, la Norvège a toutes ses chances de rejoindre les huitièmes de finale et ne devrait en tout cas pas terminer avec un bilan similaire à celui de l'Euro. Selon les confrontations qui s'offriraient à elle en cas de qualification pour les huitièmes de finale, elle a le potentiel pour rejoindre les quarts de finale, ce qui serait son meilleur résultat depuis 2007.


Dimanche 2 Juin 2019
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :