Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - Groupe B : L'ALLEMAGNE, première qualifiée pour les huitièmes

Face à l'Espagne, l'Allemagne l'a emporté d'un but, inscrit par Sara Däbritz en première période. Une deuxième victoire en deux matches pour la Mannschaft, qui continuera donc sa route au moins jusqu'en huitièmes de finale.



La néo Parisienne Däbritz qualifie l'Allemagne (photo FIFA.com)
La néo Parisienne Däbritz qualifie l'Allemagne (photo FIFA.com)
Dans ce match qui pouvait permettre à une des deux équipes de se qualifier pour les huitièmes de finale, l'Espagne laisser voir d'entrée un autre visage que contre l'Afrique du Sud, beaucoup plus volontaire. Avec Nahikari Garcia en pointe, Jenni Hermoso un cran plus bas, l'attaque espagnole était plus dynamique, d'autant plus que Virginia Torrecilla, très présente en début de rencontre, n'hésitait pas à tenter des tirs de loin (contrés, mais tentés). Nahikari, chez les Espagnoles, se montrait dynamique sur le flan de l'attaque, et mettait en difficulté la défense centrale par son placement et sa vitesse. A la 11e minute de jeu, il fallait un bon retour de Sara Doorsoun dans la surface pour l'empêcher de tirer (11'), puis elle manquait le cadre après avoir devancé Doorsoun et Marina Hegering (14'), et se trouvait ensuite en position de passeuse, pour Silvia Meseguer alors qu'Alexia Putellas avait laissé passer, mais sa frappe manquait également le cadre (16'). L'Espagne se montrait volontaire et dangereuse, mais manquait de précision dans le dernier geste alors que l'Allemagne, plutôt en-dedans, commençait à se montrer plus incisive sur ses (contre-)attaques.

Däbritz l'opportuniste

Svenja Huth notamment était active sur son couloir droit, ainsi que Giulia Gwinn, qui tirait cependant trop sur la gardienne (17') ou hors cadre (18'). Sandra Panos enlevait bien le ballon à Huth qui l'attendait, sur un centre venu de la gauche (25'), et l'attaquante allemande tergiversait dans la surface avant de frapper directement sur la gardienne espagnole (32'). La délivrance venait pour l'Allemagne juste avant la pause, Huth étant au début de l'action avec un centre pour Alex Popp, dont la tête était repoussée, mais le ballon relâché par Panos, et Sara Däbritz se précipitait pour le mettre au fond des filets, devançant une Marta Torrejon attentiste (43'). Avec ce but d'avance à la pause, l'Allemagne s'en sortait plutôt bien face à une équipe espagnole qui avait montré un visage plus séduisant que face à l'Afrique du Sud.

L'Espagne, trop indécise, trop imprécise

Alors que Martina Voss-Tecklenburg effectuait un changement dès la reprise, Klara Bühl faisant son entreée en jeu, l'Espagne tentait timidement de rester sur sa bonne dynamique de la première période, mais Torrejon, de la tête (47'), ou Mariona Caldentey, dont le tir passait largement à côté des buts d'Almuth Schult (51'), ne mettaient pas en danger l'arrière-garde allemande. La jeune Bühl faisait elle parler sa vitesse en contre-attaque, mais ne trouvait que Panos (62'), ou manquait le cadre d'un tir puissant alors que Däbritz attendait le ballon (64'). L'Espagne, de nouveau un peu plus dynamique offensivement avec l'entrée en jeu de Lucia Garcia à l'heure de jeu, ne parvenait cependant pas à se montrer réellement dangereuse, et manquait de présence sur les seconds ballons.

Däbritz, de la tête sur le premier corner allemand de la partie, plaçait sa tête, mais Panos était bien présente pour lui refuser le but du break (76'). Les dernières minutes de la rencontre étaient plutôt en faveur de l'Espagne, qui avait retrouvé son attentisme malgré les efforts de Lucia Garcia, qui avait pris le dessus sur Verena Schweers, mais manquait son centre dans la surface (83'). Plus généralement, les Espagnoles avaient retrouvé une leur réticence à prendre leur chance, et manquaient ainsi l'opportunité de créer vraiment le danger sur les buts allemands. L'arbitre de la rencontre sifflait la fin du match sur un dernier coup franc obtenu par l'Allemagne, qui ne donnait rien. Et la Mannschaft est donc la première équipe de cette Coupe du monde à s'assurer une place en huitièmes de finale, après deux victoires difficilement obtenues. Pour l'Espagne, un duel intéressant est attendu face à la Chine lors de la dernière journée, selon le résultat de l'autre match du groupe.

La joueuse du match : Sara Däbritz

Parce qu'aucune joueuse n'a particulièrement survolé la rencontre. Elle a inscrit l'unique but de la rencontre, sous forme de symbole entre l'attentisme de Marta Torrejon, pourtant proche du ballon, et l'envie de la future joueuse du PSG, pour aller mettre le ballon au fond des filets, un but synonyme de qualification pour les huitièmes de finale.

Le fait du match

La contre-attaque de Lucia Garcia à moins de dix minutes de la fin de la rencontre. Elle résumait assez bien une Espagne intéressante jusqu'à un certain point, et qui éprouve des difficultés à faire les bons choix dans la zone de vérité.

Coupe du Monde de la FIFA 2019 - Groupe B - Deuxième journée
Mercredi 12 juin 2019 - 18h00
ALLEMAGNE - ESPAGNE : 1-0 (1-0)
Valenciennes (Stade du Hainaut)
Temps nuageux et averses (17°C) - Terrain excellent
Spectateurs : 20 761
Arbitres : Kateryna Monzul (Ukraine) assistée de Maryna Striletska (Ukraine) et Oleksandra Ardasheva (Ukraine). Arbitres réservistes : Sandra Braz Bastos (Portugal), Mihaela Tepusa (Roumanie). Arbitres VAR : Danny Makkelie (Pays-Bas) assisté de Pawel Gil (Pologne) et Michelle O'Neill (Irlande)

But :
1-0 Sara DÄBRITZ 42' (Centre depuis le côté droit de Huth qui trouve Popp. Sa reprise de la tête est repoussée par la gardienne dans ses 6 m, Marta Torrejon ne dégage pas et Däbritz vient tacler dans ses pieds pour pousser le ballon derrière la ligne)

Avertissement : Verena Schweers 63' pour l'Allemagne

Allemagne : 1-Almuth Schult ; 3-Kathrin Hendrich (19-Klara Bühl 46'), 5-Marina Hegering, 23-Sara Doorsoun-Khajeh, 15-Giulia Gwinn ; 8-Lena Goessling (18-Melanie Leupolz 80'), 13-Sara Däbritz, 6-Lena Oberdorf (20-Lina Magull 64') ; 9-Svenja Huth, 11-Alexandra Popp (cap.), 17-Verena Schweers. Entr.: Martina Voss-Tecklenburg
Non utilisées : 12-Laura Benkarth, 21-Merle Frohms, 2-Carolin Simon, 4-Leonie Maier, 7-Lea Schüller, 14-Johanna Elsig, 16-Linda Dallmann, 22-Turid Knaak

Espagne : 13-Sandra Panos ; 8-Marta Torrejon (cap.), 4-Irene Paredes, 16-Maria Leon, 7-Marta Corredera ; 15-Silvia Meseguer (12-Patricia Guijarro 66'), 10-Jennifer Hermoso, 14-Virginia Torrecilla ; 9-Mariona Caldentey (17-Lucia Garcia 59'), 22-Nahikari Garcia, 11-Alexia Putellas (18-Aitana Bonmati 77'). Entr.: Jorge Vilda
Non utilisées : 1-Lola Gallardo, 23-Maria Quinones, 2-Dolores Gallardo, 3-Leila Ouahabi, 5-Ivana Andres, 6-Vicky Losada, 19-Amanda Sampedro, 20-Andrea Pereira, 21-Andrea Falcon

Jeudi 13 Juin 2019
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :