Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - Groupe B : Présentation de la CHINE (7/24)

Bien loin de ses performances des années 90 et du début des années 2000, la Chine essaye de se reconstruire un avenir parmi les plus grands.



LA FICHE GENERALE

Coupe du Monde - Groupe B : Présentation de la CHINE (7/24)
Classement FIFA actuel : 16e
Meilleur classement FIFA : 4e (07/2003)

Premier match de la sélection : 20 juillet 1986 contre les Etats-Unis (1-2)
Plus large victoire : 21-0 contre les Philippines (24 septembre 1995)
Plus large défaite : 0-8 contre l'Allemagne (11 août 2004)

Programme de la sélection en Coupe du Monde
8 juin 2019 : Allemagne (Rennes)
13 juin 2019 : Afrique du Sud (Paris)
17 juin 2019 : Espagne (Le Havre)

La sélection en Coupe du Monde

Participation en Coupe du Monde : 6
Participation aux éliminatoires : 8
Meilleur parcours en Coupe du Monde : Finaliste (1999)
Bilan général en Coupe du Monde : 29 matches, 15 victoires, 6 nuls, 8 défaites, 52 buts pour, 29 buts contre
Plus large victoire : 7-0 contre le Ghana (1999)
Plus large défaite : 0-5 contre le Brésil (2007)
Joueuse la plus utilisée en Coupe du Monde :Sun Wen, 20 matchs (1991, 1995, 1999, 2003)
Meilleure buteuse en Coupe du Monde : Sun Wen, 11 buts (1991, 1995, 1999, 2003)

Qualifications

Placée dans le groupe le moins relevé, évitant à la fois le Japon et l'Australie, la Chine a terminé en tête de son groupe lors de la Coupe d'Asie des Nations qualificative pour la Coupe du monde. Face à la Thaïlande, les Philippines puis la Jordanie, les Roses d'Acier se sont largement imposées pour obtenir leur qualification pour la France. En demi-finale, elles ont chuté contre le Japon, puis ont battu la Thaïlande à nouveau lors du match pour la troisième place.

Date de qualification : 9 avril 2018

Bilan des qualifications
8 matchs, 7 victoires, 1 défaite, 38 buts pour, 3 buts contre
Slovénie (6-0, 4-0) ; République tchèque (1-0, 4-0) ; Islande (2-3, 2-0) ; Iles Féroé (11-0, 8-0)

Sélectionneurs : Eyjolfsson (5)
Bilan joueuses/buteuses
G : Peng Shimeng (5)
D : Liu Shanshan (5), Xue Jiao (1), Li Danyang (4), Wu Haiyan (4), Lin Yuping (1),
M : Wang Shuang (5/4 buts), Ma Jun (4/1), Tang Jiali (2/1), Lu Yueyun (2), Xu Yanlu (5), Song Duan (5/4), Yan Jinjin (1), Han Peng (1), Tan Ruyin (1), Zhang Rui (4), Xiao Yuyi (1)
A : Wang Shanshan (3/1), Ren Guixin (5/1), Li Ying (5/7), Gu Yasha (5)

Les joueuses pour la Coupe du Monde

La liste des 23
Toutes les joueuses sélectionnées pour la Coupe du monde évoluent dans le championnat national à l'exception de Wang Shuang, qui a récemment rejoint la France et le PSG. Un départ pour l'étranger qui pourrait en amener d'autres selon la capitaine Wu Haiyan, pour l'expérience globale que cela peut apporter pour permettre de faire grandir les joueuses et la sélection.

Les absentes
Il n'y a pas vraiment de grandes absentes, la Chine tente depuis plusieurs années de retrouver les sommets et a tenté différents entraineurs étrangers et de nombreuses joueuses. Si des joueuses comme Lina Yang ou Wang Linlin pensaient peut-être avoir convaincu le sélectionneur des les appeler, il a fait ses choix au fil des matches.

Equipe-type
Dans un 4-4-2 classique, on devrait retrouver Penh Shimeng dans les buts, devant Peng Shimeng. Devant, une défense à quatre avec Lou Jiahui et Liu Shanshan sur les côtés, Wu Haiyan et Li Jiayue au centre avec Lin Yuping en suppléante. Le duo central au milieu du terrain devrait être composé de Zhang Rui et Tan Ruyin ou Han Peng, avec Gu Yasha et Wang Shuang sur les côtés, derrière un duo Li Ying/Wang Shanshan en attaque.

Cliquez dessus pour agrandir
Cliquez dessus pour agrandir
Commentaires sur l’équipe
§ Points forts : collectif, tactique, attaque
§ Points faibles : physique, un certain manque de continuité et travail sur le long terme
§ Joueuses clés : Wu Haiyan, Zhang Rui, Wang Shuang, Wang Shanshan
§ Infos à savoir sur le système de jeu : il faut s'attendre à une équipe bien en place, qui veut jouer rapidement vers l'avant. Le sélectionneur a dit vouloir s'inspirer de plusieurs résultats surprises lors de la dernière Coupe du monde masculine.

La joueuse à suivre
Véritable star en Chine, Wang Shuang sera particulièrement attendue pour créer des opportunités de but ou les finir. Son duo avec Wang Shanshan fonctionne bien depuis plusieurs années.

La sélectionneure
Jia Xiuquan est un des entraineurs les plus respectés en Chine. Ancien international, il a entrainé différents clubs et sélections masculines et connait avec la sélection féminine depuis un an sa première expérience dans le football féminin, et va disputer sa première grande compétition avec la sélection. Une compétition dont il vise le titre, tout simplement.

La préparation

31 mai : France
7 avril : Cameroun 1-0 (G)
4 avril : Russie 4-1 (G)
6 mars : Pays-Bas 1-1 tab 2-4 (N)
4 mars : Danemark 0-1 (P)
1er mars : Norvège 1-3 (P)
20 janvier : Corée du Sud 1-0 (G)
17 janvier : Nigeria 3-0 (G)

Faits et chiffres

La Chine, qui n’a manqué que l’édition 2011, a obtenu son meilleur résultat en Coupe du Monde Féminine de la FIFA, États-Unis 1999 en s’inclinant en finale, aux tirs au but, face aux États-Unis.
C’est à une joueuse chinoise, Ma Li, que l’on doit la première réalisation de l’histoire de la compétition, lors de la victoire 4-0 sur la Norvège en 1991.

L'avis de FOOTOFEMININ

Le tirage n'a pas été forcément clément avec la Chine puisqu'elle va affronter dans l'ordre l'Allemagne, l'Afrique du Sud et l'Espagne. Les deux nations européennes sont favorites, donc il lui faudra réaliser de belles performances d'entrée de jeu, et espérer au minimum une place de meilleur troisième pour continuer l'aventure. Viser le titre semble cependant quelque peu présomptueux. Retrouver les quarts de finale comme ce fut le cas il y a quatre ans serait déjà une très bonne performance.


Vendredi 31 Mai 2019
Charlotte Vincelot/Sébastien Duret

Dans la même rubrique :