Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - Groupe B : Un nul entre l'ESPAGNE et la CHINE qui arrange tout le monde !

Match nul et vierge entre la Chine et l'Espagne, dans un match où l'Espagne a largement dominé. Elle termine à la deuxième place du groupe, derrière l'Allemagne, la Chine à la troisième place du groupe et verra les huitièmes de finale.



Les Chinoises qualifiées se congratulent (photo FIFA.com)
Les Chinoises qualifiées se congratulent (photo FIFA.com)
Entre la Chine et l'Espagne, c'est la deuxième place du groupe qui était en jeu. Et ce sont les Espagnoles qui prenaient le contrôle de la partie dès le début de la rencontre. Lucia Garcia, lancée en profondeur, éliminait Peng Shimeng sortie loin de son but, mais le retour de la défense chinoise l'obligeait à reculer (3'). La jeune attaquante espagnole était ensuite trouvée par Mariona Caldentey, mais, à la lutte avec Liu Shanshan, elle manquait le cadre (8'), alors que Jenni Hermoso voyait son tir -qui partait bien- stoppé par Nahikari Garcia (10'). L'Espagne dominait largement et confisquait le ballon, se montrait dangereux, mais se montrait également maladroit.

De l'action, pas de but

La Chine de son côté était sur la défensive, et se montrait parfaitement inoffensive, avec un total de zéro tir à la pause, quand Han Peng, devant Nahikari, et Peng Shimeng, qui devait intervenir à plusieurs reprises, et notamment sur une belle tête d'Hermoso (39'). La Chine se montrait un petit peu en fin de première période, mais Sandra Panos s'imposait bien dans les airs (36', 44'), Mapi Leon interceptait un centre (44'), et Wang Shuang ne trouvait pas Wang Shanshan au deuxième poteau, son centre dévié (45').

Peng Shimeng infranchissable

Peng Shimeng a fait le travail (photo FIFA.com)
Peng Shimeng a fait le travail (photo FIFA.com)
Dominatrice mais maladroite en première période, l'Espagne se montrait plus juste en seconde période, mais faisait face cette fois à une grande Peng Shimeng dans les buts chinois. Là où la Chine ne se portait que très rarement vers l'attaque, ne tentant qu'un tir de la rencontre, l'Espagne faisait pleuvoir les tentatives de but, des occasions plus ou moins dangereuses, pas toujours cadrées. Mais à plusieurs reprises, devant Patri Guijarro ou Jenni Hermoso notamment, elle se montrait décisive. La jeune milieu de terrain, titulaire pour la première fois du tournoi, butait sur la gardienne chinoise sur des frappes lointaines (62', 83'), tandis qu'Hermoso, encore une fois très active, voyait son lob subtil sorti en corner d'une claquette (85').

L'Espagne poussait particulièrement en fin de rencontre, mais ne parvenait pas à trouver le fond des filets. Peng Shimeng était présente sur sa ligne, et bien suppléée par une défense bien organisée qui devrait continuer à faire travailler ses adversaires au tour suivant. Le principal est fait pour l'Espagne, qui conserve sa deuxième place, mais elle a encore une fois beaucoup vendangé malgré une très nette domination, et va devoir apprendre à être plus efficace. La Chine quant à elle va continuer à compter sur sa défense.

La joueuse du match : Peng Shimeng

Pas toujours très rassurante en première période, elle se mettait au niveau en seconde période, et ne laissait rien passer. Dans les airs ou sur sa ligne, elle mettait en échec l'Espagne pour permettre à la Chine de conserver le point du match nul qui lui permet de se qualifier pour les huitièmes de finale.

Le fait du match

La parade de Peng Shimeng à la 85e minute de jeu, la dernière grosse opportunité espagnole de la partie. Sur une action joué à deux entre Patri et Jenni Hermoso, la meilleure buteuse du championnat espagnole voyait son lob dévié en corner. C'était l'occasion d'assommer son adversaire et de voir les efforts espagnols récompensés, mais Peng Shimeng veillait au grain.

Coupe du Monde de la FIFA 2019 - Groupe B - Troisième journée
Lundi 17 juin 2019 - 18h00
CHINE - ESPAGNE : 0-0
Le Havre (Stade Océane)
Temps ensoleillé (20°C) - Terrain excellent
Spectateurs : 11 814
Arbitres : Edina Alves Batista (Brésil) assistée de Neuza Back (Brésil) et Tatiane Sacilotti Dos Santos Camargo (Brésil). Arbitres réservistes : Laura Fortunato (Argentine), Mary Blanco (Colombie). Arbitres VAR : Mauro Vigliano (Argentine) assisté de Marina De Almeida (Argentine) et Tiago Martins (Portugal)

Avertissement : Li Wen 63' pour la Chine

Chine : 12-Peng Shimeng ; 6-Han Peng, 5-Wu Haiyan (cap.), 3-Lin Yuping, 2-Liu Shanshan ; 7-Wang Shang (16-Li Wen 55'), 20-Zhang Rui, 13-Wang Yan, 17-Gu Yasha (21-Yao Wei 87') ; 11-Wang Shanshan (9-Yang Li 46'), 10-Li Ying. Entr.: Jia Xiuquan
Non utilisées : 1-Xu Huan, 18-Bi Xiaolin, 4-Lou Jiahui, 14-Wang Ying, 15-Song Duan, 19-Tan Ruyin, 22-Luo Guiping, 23-Liu Yanqiu

Espagne : 13-Sandra Panos ; 7-Marta Corredera, 4-Irene Paredes (cap.), 16-Maria Leon, 3-Leila Ouahabi ; 17-Lucia Garcia (2-Celia Jimenez 86'), 12-Patricia Guijarro, 14-Virginia Torrecilla, 9-Mariona Caldentey (21-Andrea Falcon 46') ; 10-Jennifer Hermoso, 22-Nahikari Garcia (11-Alexia Putellas 67'). Entr.: Jorge Vilda
Non utilisées : 1-Dolores Gallardo, 23-Maria Quinones, 5-Ivana Andres, 6-Vicky Losada, 8-Marta Torrejon, 15-Silvia Meseguer, 18-Aitana Bonmati, 19-Amanda Sampedro, 20-Andrea Pereira

Lundi 17 Juin 2019
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :