Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - Groupe C : Présentation de l'AUSTRALIE (14/24)

Quart de finaliste des trois dernières éditions, l'Australie tentera d'atteindre le dernier carré pour sa 7e participation.



LA FICHE GENERALE

Classement FIFA actuel : 6e
Meilleur classement FIFA : 4e (12/2017)

Premier match de la sélection : 6 octobre 1979 contre la Nouvelle-Zélande (2-2)
Plus large victoire : 21-0 contre les Samoa Américaines (9 octobre 1998)
Plus large défaite : 1-9 contre les Etats-Unis (5 juin 1997)

Programme de la sélection en Coupe du Monde
9 juin 2019 : Italie (Valenciennes)
13 juin 2019 : Brésil (Montpellier)
18 juin 2019 : Jamaïque (Grenoble)

La sélection en Coupe du Monde

Participation en Coupe du Monde : 7e
Participation aux éliminatoires : 8
Meilleur parcours en Coupe du Monde : quart de finaliste (2007, 2011, 2015)
Bilan général en Coupe du Monde : 22 matches, 5 victoires, 5 nuls, 12 défaites, 29 buts pour, 44 buts pour
Plus large victoire : 4-1 face au Ghana (2007)
Plus large défaite : 0-5 face au Danemark (1995)
Joueuse la plus utilisée en Coupe du Monde :Lisa De Vanna, 13 matchs (2007, 2011, 2015)
Meilleure buteuse en Coupe du Monde : Lisa De Vanna, 7 buts (2007, 2011, 2015)

Qualifications

L'Australie a atteint la finale de la Coupe d'Asie des Nations, s'inclinant face au Japon. Elle avait auparavant terminé en tête de son groupe, relevé, de justesse après avoir terminé à égalité de points avec le Japon et la Corée du Sud, gagnant ainsi son ticket pour la France. En demi-finale, elle passait à quelques petites minutes de l'élimination face à la Thaïlande, mais s'en sortait finalement grâce à un but d'Alanna Kennedy dans le temps additionnel et la séance de tirs au but pour défier une nouvelle fois le Japon en finale, sans succès.

Date de qualification : 13 avril 2018

Bilan des qualifications
5 matchs, 1 victoire, 3 nuls, 1 victoire, 11 buts pour, 4 buts contre
Corée du Sud (0-0), Viêt-Nam (8-0), Japon (1-1, 0-1), Thaïlande (2-2, tab 3-1)

Sélectionneur : Stajcic (5)
Bilan joueuses/buteuses
G : Williams (3), Arnold (2)
D : Polkinghorne (3), Alleway (2), Catley (4), Kennedy (5/2), Carpenter (4)
M : Luik (1), Logarzo (5/1), Kellond-Knight (4), Chidiac (2), van Egmond (5/1), Butt (3), Gorry (4)
A : De Vanna (4), Gielnik (3), Raso (3/2), Simon (5/1), Kerr (5/3)

Les joueuses pour la Coupe du Monde

La liste des 23
Les appelées évoluent principalement aux États-Unis et à domicile, les deux championnats permettent de cumuler les deux pour celles qui le désirent. Deux joueuses seulement évoluent hors de ces deux championnats, en Espagne et en Norvège. Un groupe dans l'ensemble attendu avec une grande majorité d'habituées.

Les absentes
Il n'y en a pas vraiment, mais celle de Kyah Simon (réserviste) est peut-être la plus surprenante avec celle de Larissa Crummer (réserviste également). Le temps d'Ante Milicic étant limité avec la sélection et nommé juste au début de l'année, il ne pouvait pas y avoir de grands changements.

Equipe-type
L'Australie devrait normalement évoluer principalement dans un système en 433. Dans les buts, Lydia Williams est la numéro, devant un quatuor qui sera probablement composé de Steph Catley et Ellie Carpenter sur les côtés, et un duo Clare Polkinghorne/ Alanna Kennedy en défense centrale. Derrière un trio composé a priori de Lisa De Vanna, Sam Kerr et Caitlin Foord, le milieu de terrain devrait être composé d'un trio Elise Kellond-Knight, Emily van Egmond, et Katrina Gorry ou Tameka Yallop. Chloe Lorgazo peut s'insérer dans la composition de départ, soit au milieu, soit en attaque.

Cliquez dessus pour agrandir
Cliquez dessus pour agrandir
Commentaires sur l’équipe
§ Points forts : vitesse, attaque
§ Points faibles : défense parfois, manque de créativité, manque de fond jeu
§ Joueuses clés : Steph Catley, Elise Kellond-Knight, Lisa De Vanna, Sam Kerr
§ Infos à savoir sur le système de jeu : l'Australie ne proposera a priori pas de surprise, avec un jeu plutôt direct pour profiter des espaces en profondeur avec un trio rapide qui peut rapidement emballer le match.

La joueuse à suivre
aucune joueuse ne sera autant surveillée que Sam Kerr, capable de beaucoup marquer et de faire des dégâts dans les défenses adverses. Mais pour l'instant, elle n'a jamais réussi à confirmer son statut lors des grands rendez-vous...

Le sélectionneur
Ante Milicic est un ancien attaquant international australien qui a joué dans plusieurs championnats. Il a commencé à entrainer quand il était encore joueur pour Sydney United, et a ensuite travaillé pour plusieurs clubs et sélections (dont la sélection A masculine) en tant qu'adjoint. Après avoir été nommé sélectionneur intérimaire en février, et va quitter la sélection après la Coupe du monde pour prendre les rênes d'un nouveau club en A-League.

La préparation

3 juin 2019 : Pays-Bas 1-3 (P) huis clos
1er juin 2019 : Pays-Bas 0-3 (P)
4 avril 2019 : Etats-Unis 3-5 (P)
6 mars 2019 : Argentine 3-0 (G)
3 mars 2019 : Corée du Sud 4-1 (G)
28 février 2019 : Nouvelle-Zélande 2-0 (G)

Faits et chiffres

L'Australie va disputer sa 7e Coupe du Monde consécutive, n'étant absente qu'en 1991. La sélection reste sur trois quarts de finale sortis par le Japon (0-1), la Suède (1-3) et le Brésil (2-3).

L'avis de FOOTOFEMININ

Face à l'Italie, au Brésil et à la Jamaïque (dans l'ordre des matches), l'Australie est favorite sur le papier mais n'aura peut-être pas la tâche si facile dans un groupe qui s'annonce peut-être plus ouvert que prévu. Rejoindre les quarts de finale comme ce fut le cas lors des trois dernières éditions est dans ses cordes, mais il sera compliqué d'aller plus loin sauf si la défense tient la route et que Sam Kerr se montre décisive.

Les Westfield Matildas
Les Westfield Matildas

Jeudi 6 Juin 2019
Charlotte Vincelot/Sébastien Duret

Dans la même rubrique :