Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - Groupe C : Présentation de la JAMAÏQUE (15/24)

Vingt ans après leur homologue masculin en France, la sélection féminine surnommée les Reggae Girlz s'est offert une qualification historique, créant la surprise.



LA FICHE GENERALE

Coupe du Monde - Groupe C : Présentation de la JAMAÏQUE (15/24)
Classement FIFA actuel : 53e
Meilleur classement FIFA : 53e (depuis décembre 2018)

Premier match de la sélection : 17 avril 1991 contre Haïti (0-1)
Plus large victoire : 14-0 contre Sainte-Lucie (20 juin 2014)
Plus large défaite : 1-11 contre le Canada (18 juillet 2007) et 0-10 contre les Etats-Unis (19 août 1994)

Programme de la sélection en Coupe du Monde
9 juin 2019 : Brésil (Grenoble)
14 juin 2019 : Italie (Reims)
18 juin 2019 : Australie (Grenoble)

La sélection en Coupe du Monde

Participation en Coupe du Monde : -
Participation aux éliminatoires : 6
Meilleur parcours en Coupe du Monde : -
Bilan général en Coupe du Monde : -
Plus large victoire : -
Plus large défaite : -
Joueuse la plus utilisée en Coupe du Monde :-
Meilleure buteuse en Coupe du Monde : -

Qualifications

"Bunny" Shaw, meilleure buteuse de la sélection
"Bunny" Shaw, meilleure buteuse de la sélection
La Jamaïque a obtenu sa qualification pour la Coupe du monde au bout du suspense lors du tournoi qualificatif. Sortie des deux tours de qualification des Caraïbes, en phase finale, elle termine deuxième de son groupe avec une défaite face au Canada pour commencer puis des victoires face au Costa Rica puis Cuba, elle a ensuite été largement battue par les États-Unis en demi-finale. Face au Panama lors du match pour la troisième place, directement qualificative pour le Mondial, il a fallu passer par la séance de tirs au but pour voir la Jamaïque obtenir une qualification historique.

Date de qualification : 17 octobre 2018

Bilan des qualifications
12 matchs, 8 victoires, 2 nuls, 2 défaites, 53 buts pour, 14 buts contre
Guadeloupe (13-0), Martinique (3-0), Haïti (2-2), Antigua et Barbuda (9-0), Bermudes (4-0), Trinité et Tobago (4-1), Cuba (6-1, 9-0), Canada (0-2), Costa Rica (1-0), Etats-Unis (0-6), Panama (2-2, tab 4-2)

Sélectionneur : Menzies (12)
Bilan joueuses/buteuses
G : McClure (2), Schneider (8), Jamieson (2), Chambers (1)
D : Foster (1), Patterson (5), Dennis (3), Matthews (7), A.Swaby (9), Bond-Flasza (11/2), C.Swaby (6), Chang (6/2)
M : Carter (9/4), Blackwood (9/3), Sweatman (12/3), Asher (12/3), Silver (12/1), Washington (10/4), Plummer (12/2), Thompson (1)
A : Shaw (12/19), Shim (7/1), Campbell (4/2), Brown (6/6), Reid (3/1)

Les joueuses pour la Coupe du Monde

La liste des 23
Suite à la demande de Hue Menzies, plusieurs joueuses jamaïcaines ont signé dans des clubs qui leur permettent de s'entrainer et progresser au jour le jour. Parmi les appelées, il y a donc des joueuses évoluant en Norvège, en Italie, aux Pays-Bas, en Irlande du Nord, en Hongrie, aux États-Unis, en Israël, en Nouvelle-Zélande...

Les absentes
La 23e joueuse souhaitée était la défenseure de West Ham Vyan Sampson, mais elle n'a pas reçu l'autorisation. Hue Menzies aurait pu faire appel à Shakira Duncan, mais finalement, c'est Havana Solaun qui complète le groupe jamaïcain, ce qui fut plutôt une bonne nouvelle. Il n'y a donc pas d'absente à déplorer, à moins d'un changement d'ici au début de la compétition.

Equipe-type
Dans les buts, Sydney Schneider est a priori la numéro 1, mais l'expérience de Nicole McClure peut lui permettre de prétendre à débuter. En défense, la capitaine Konya Plummer sera le pilier, avec à ses côtés Den-Den Blackwood, Dominique Bond-Flasza et Allyson Swaby. Au milieu, on devrait retrouver Havana Solaun, et selon la tactique utilisée, Lauren Silver, Chantelle Swaby ou Marlo Sweatman peuvent débuter. En attaque, Kayla McCoy, Cheyna Matthews tiennent la corde pour débuter aux côtés de Khadija Shaw. Il y a plusieurs solutions dans le secteur offensif.

Cliquez dessus pour agrandir
Cliquez dessus pour agrandir
Commentaires sur l’équipe
§ Points forts : physique, vitesse, Khadija Shaw
§ Points faibles : manque d'expérience et d'équilibre, défense
§ Joueuses clés : Konya Plummer, Havana Solaun, Khadija Shaw
§ Infos à savoir sur le système de jeu : la défense n'est pas vraiment imperméable... si l'équipe sera dangereuse, notamment en contre-attaque, il faudra resserrer les rangs en défense.

La joueuse à suivre
Dans l'ombre de la star Khadija Shaw, et des jeunes piliers Sydney Schneider et Konya Plummer, la jeune et talentueuse Jody Brown, 17 ans tout juste, peut se faire un nom lors de la Coupe du monde.

Le sélectionneur
Hue Menzies, né en Angleterre, est un ancien défenseur qui eut une courte carrière professionnelle mais une longue carrière d'entraineur/manager. Il a été approché en 2015 pour prendre en main le football féminin en Jamaïque après que la sélection avait été éliminée des qualifications pour la Coupe du monde 2015. Après avoir manqué la qualification pour les Jeux olympiques 2016, la sélection disparaissait pour deux ans, puis Menzies était rappelé en 2018 pour les qualifications pour la Coupe du monde 2019. Un pari réussi, qui lui a valu d'être nommé meilleur entraineur de l'année par la CONCACAF en 2018.

La préparation

28 mai 2019 : Ecosse 2-3 (P)
19 mai 2019 : Panama 3-1 (G)
7 avril 2019 : Afrique du Sud 1-1 (N)
3 mars 2019 : Chili 3-2 (G)
28 février 2019 : Chili 1-0 (G)

Faits et chiffres

Alors que les sélections masculines ont réussi par le passé à se qualifier à des phases finales de Coupe du Monde (U17, U20 et A), c'est une première pour une sélection féminine. Il s'agit de la cinquième sélection de la zone CONCACAF à participer à une Coupe du Monde féminine après les Etats-Unis, le Canada, le Mexique et le Costa Rica, ce dernier sorti par la Jamaïque.

L'avis de FOOTOFEMININ

La Jamaïque n'a rien à perdre, et aucune équipe de son groupe ne semble intouchable. Le Brésil, l'Italie et l'Australie (dans l'ordre) sont favoris pour terminer devant, mais la Jamaïque a les moyens de terminer sa compétition sans repartir bredouille.

Les Reggae Girlz
Les Reggae Girlz

Vendredi 7 Juin 2019
Charlotte Vincelot/Sébastien Duret

Dans la même rubrique :