Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - Groupe C : Présentation du BRESIL (13/24)

Pour sa huitième participation, le Brésil n'apparait pas aussi fringant que les éditions précédentes. La doyenne Formiga, et sa compère Marta, tenteront malgré tout de faire tomber de nouveaux records pour aller le plus loin dans ce tournoi.



LA FICHE GENERALE

Coupe du Monde - Groupe C : Présentation du BRESIL (13/24)
Classement FIFA actuel : 10e
Meilleur classement FIFA : 2e (03/2009)

Premier match de la sélection : 22 juillet 1986 contre les Etats-Unis (1-2)
Plus large victoire : 15-0 contre la Bolivie (18 janvier 1995) et 5-0 contre le Pérou (2 mars 1998)
Plus large défaite : 0-6 contre les Etats-Unis (26 septembre 1999)

Programme de la sélection en Coupe du Monde
9 juin 2019 : Jamaïque (Grenoble)
13 juin 2019 : Australie (Montpellier)
18 juin 2019 : Italie (Valenciennes)

La sélection en Coupe du Monde

Participation en Coupe du Monde : 8e
Participation aux éliminatoires : 8
Meilleur parcours en Coupe du Monde : finaliste (2007)
Bilan général en Coupe du Monde : 30 matches, 18 victoires, 4 nuls, 8 défaites, 59 buts pour, 35 buts pour
Plus large victoire : 7-1 face au Mexique (1999)
Plus large défaite : 1-6 face à l'Allemagne (1995), 0-5 face aux États-Unis (1991)
Joueuse la plus utilisée en Coupe du Monde :Formiga, 24 matchs (1995, 1999, 2003, 2007, 2011, 2015)
Meilleure buteuse en Coupe du Monde : Marta, 15 buts (2003, 2007, 2011, 2015)

Qualifications

Vadao
Vadao
Sans surprise, le Brésil a une nouvelle fois remporté le tournoi de qualification de la zone AmSud en remportant tous ses matches. Lors de la première phase, Marta et ses coéquipières ont inscrit plus de 20 buts en quatre matches, et lors de la poule finale, elles ont inscrit trois buts contre chacun de leurs adversaires pour terminer avec un bilan parfait et une qualification sans surprise pour leur huitième Coupe du monde.

Date de qualification : 19 avril 2018

Bilan des qualifications
7 matchs, 7 victoires, 31 buts pour, 2 buts contre
Argentine (3-1, 3-0), Equateur (8-0), Venezuela (4-0), Bolivie (7-0), Chili (3-1), Colombie (3-0)

Sélectionneur : Vadão (7)
Bilan joueuses/buteuses
G : Bárbara (6), Aline (1), Leticia (1)
D : Daiane (1), Rafaelle (6/1), Tamires (7), Rilany (7), Poliana (3), Erika (2/2), Mônica (6/4)
M : Millene (2/1), Thaisa (5/1), Formiga (6/2), Andressinha (5/3), Aline Milene (1/1), Andressa Alves (5/1),
A : Beatriz (5/6), Debinha (7/3), Marta (6/1), Cristiane (7/4), Thais Guedes (6/1), Raquel Fernandes (1)

Les joueuses pour la Coupe du Monde

La liste des 23
Les Brésiliennes évoluent dans de nombreux championnats différents, que ce soit à domicile, en Europe (six championnats), en Corée du Sud ou aux États-Unis. Il existe des interrogations sur la forme de plusieurs joueuses blessées, et Adriana a déjà déclaré forfait alors que Marta était convalescente.

Les absentes
Il y a plusieurs absentes dans l'équipe brésilienne, mais aucune ne semble aussi préjudiciable que celle de Raffaelle (blessure) en défense centrale.

Equipe-type
Dans un système en 4-4-2 : Aline ou Barbara dans les buts sont deux gardiennes de haut niveau. En défense centrale, c'est Erika qui a suppléé Raffaelle aux côtés de Monica. Tamires dans le couloir gauche, Leticia à droite. Au milieu, la paire Formiga/Thaisa au centre, avec sur les ailes Marta à gauche (ou Andressa Alves) et Ludmila (ou Debinha) à droite, Bia en pointe. Mais plusieurs de ces joueuses sont incertaines au moins pour le premier match.

Cliquez dessus pour agrandir
Cliquez dessus pour agrandir
Commentaires sur l’équipe
§ Points forts : technique, vitesse
§ Points faibles : défense, tactique
§ Joueuses clés : Monica, Formiga, Marta
§ Infos à savoir sur le système de jeu : depuis son retour, Vadão n'a pas réussi à redonner un coup de fouet à la sélection. Marta n'évolue pas dans les meilleures dispositions, ce qui réduit son influence et son efficacité, ce que le Brésil ne peut pas vraiment se permettre.

La joueuse à suivre
Parce qu'elle est une des rares à représenter l'avenir de la sélection, Geyse (également Ludmila). La jeune attaquante, rapide et puissante, s'amuse du côté de Benfica et devrait rapidement rejoindre un championnat plus coté. En attendant, à elle de confirmer son potentiel au niveau senior.

Le sélectionneur
Vadão a une longue carrière en tant qu'entraineur, et avait déjà été sélectionneur du Brésil entre 2014 et 2016 avant de reprendre les rênes de la sélection fin 2017 en remplacement d'Emily Lima (la première femme à occuper ce poste), qui n'aura tenu qu'un an à la tête de la sélection. Il a permis au Brésil de se qualifier pour la Coupe du monde, mais l'équipe reste depuis les qualifications sur dix défaites en onze rencontres disputées (en grande majorité de peu contre les tops équipes mondiales).

La préparation

8 avril : Ecosse 0-1 (P)
5 avril : Espagne 1-2 (P)
5 mars : Etats-Unis 0-1 (P)
2 mars : Japon 1-3 (P)
27 février : Angleterre 1-2 (P)

Faits et chiffres

Qualifié pour sa 8e Coupe du Monde, le Brésil a connu une finale en 2007 perdue face à l'Allemagne (0-2). Deux joueuses de la sélection détiennent des records : Formiga qui va disputer sa 7e Coupe du Monde, et Marta, meilleure buteuse de l'histoire de la compétition avec 15 buts.

L'avis de FOOTOFEMININ

En toute logique, le Brésil, qui affrontera la Jamaïque, l'Australie et l'Italie (dans l'ordre des matches), devrait rejoindre les huitièmes de finale malgré des absences attendues pour la première rencontre. Mais on ne peut plus dire que l'équipe fait partie des favoris de la compétition même si des joueuses comme Marta ou Formiga sont toujours présentes. Et il faudra déjà se sortir d'un groupe qui peut vite devenir piégeux.

Infatigables Formiga et Marta
Infatigables Formiga et Marta

Jeudi 6 Juin 2019
Charlotte Vincelot/Sébastien Duret

Dans la même rubrique :