Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - Groupe C : l'AUSTRALIE et le BRESIL ont un rang à tenir

Dans ce groupe, en théorie, l'Australie et le Brésil devraient se qualifier aisément. Pourtant, aucune des deux n'est dans une forme optimale et avec un capital confiance au top, face à deux équipes qui n'ont rien à perdre et quelques atouts à faire valoir face à deux défenses qui n'inspirent pas forcément confiance. L'expérience et la qualité intrinsèque des deux favoris devrait cependant leur permettre de se qualifier malgré des résultats récents qui peuvent semer le doute, et des blessures.



Calendrier

Journée 1
9 juin à 13h : Australie-Italie (Valenciennes)
historique : une confrontation, il y a cinq ans au tournoi de Chypre, remportée par l'Australie 5-2.

9 juin à 15h30 : Brésil-Jamaïque (Grenoble)
historique : en 2007, lors des Jeux panaméricains, le Brésil avait battu la Jamaïque 5-0.

Journée 2
13 juin à 18h : Australie-Brésil (Montpellier)
historique : les deux équipes se connaissent bien. Avantage Brésil jusqu'en 2014, année de la première victoire australienne, confirmée lors de la dernière Coupe du monde. Le Brésil a pris sa revanche aux tirs au but lors des JO 2016, mais l'Australie a remporté les quatre dernières confrontations, en matches amicaux.

14 juin à 18h : Jamaïque-Italie (Reims)
historique : aucune confrontation

Journée 3
18 juin à 21h : Jamaïque-Australie (Grenoble)
historique : aucune confrontation

18 juin à 21h : Italie-Brésil (Valenciennes)
historique : une confrontation, lors de la dernière apparition de l'Italie en Coupe du monde, en 1999. Victoire brésilienne 2-0. Deux matches amicaux remportés par le Brésil en 2016.

Préparation

Les Reggae Girlz seront-elles à la fête ?
Les Reggae Girlz seront-elles à la fête ?
Australie : intraitable en tournoi amical en mars, la sélection n'a disputé que deux matches depuis, deux défaites qui ont montré toute l'étendue du chantier défensif. Les États-Unis ont gagné 5-3, et les Pays-Bas 3-0, pour le dernier match de préparation des deux équipes, disputé chez les championnes d'Europe. Pour ajouter à ces déboires défensifs, Laura Alleway a dû déclarer forfait pour la compétition, remplacée par la jeune débutante Karly Roestbakken, qui n'est pas une défenseure centrale. L'Australie espère donc que rien n'arrivera à Alanna Kennedy et Clare Polkinghorne...

Brésil : une série en cours de neuf défaites (souvent face aux meilleures équipes du monde) sans jamais marquer plus d'un but, une joueuse qui a dû être remplacée sur blessure (Fabiana par Poliana), et des doutes qui planent sur plusieurs joueuses, dont Marta, forfait contre la Jamaïque. Le moral n'est pas au beau fixe du côté brésilien avant le début de la compétition.

Italie : depuis la fin des qualifications, l'Italie a remporté huit rencontres, contre la Suède ou la Suisse notamment, pour son dernier match de préparation avant de s'envoler pour la France. Elle n'a plus perdu depuis sa défaite face à l'Allemagne fin 2018, mais a été accrochée par la Pologne et la Corée du Nord depuis le début de l'année. Elle a trouvé le fond des filets lors de ses quinze dernières rencontres, attention donc aux défenses adverses.

Jamaïque : les Reggae Girlz ont un bilan positif depuis l'obtention de leur ticket pour la France, que des victoires (Chili x2, Panama) à l'exception d'un match nul face à l'Afrique du Sud, et une défaite lors de son dernier match de préparation contre l'Ecosse, en Ecosse, le 28 mai. Une défaite plutôt intéressante, mais qui a fait des dégâts, puisque Khadija Shaw et Kayla McCoy étaient sorties sur blessure. Pas de problème finalement pour la star de l'équipe, qui jouera pour Bordeaux désormais, en revanche, la joueuse de Houston a dû être remplacée cette semaine, par la jeune et talentueuse Miranda Grey.

Dimanche 9 Juin 2019
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :