Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - Groupe D : Première victoire pour le JAPON

Accroché par l'Argentine lors de la première journée, le Japon a remporté son duel face à l'Ecosse en marquant à deux reprises en première période par l'intermédiaire de Mana Iwabuchi et Yuika Sugasawa. L'Ecosse s'est réveillée en seconde période et a fini par réduire le score grâce à Lana Clelland, trop tard. Victoire 2-1 pour les Nadeshiko.



(photo FIFA.com)
(photo FIFA.com)
Méconnaissable et inoffensif contre l'Argentine lors de la première journée, le Japon a montré un autre visage dès le début de la rencontre, avec plus de dynamisme et d'envie d'aller au but. Dès la première minute de jeu, Yuika Sugasawa trouvait Mana Iwabuchi dans la surface, qui parvenait à s'emparer de la balle dans les airs. Le premier danger venait sur un nouveau centre de Sugasawa repris aux 16 mètres par Emi Nakajima, le ballon passant de peu à côté du poteau gauche de Lee Alexander (7').

Le Japon à l'offensive

Offensives, mais face à une défense bien en place en début de rencontre, les occasions étaient peu nombreuses. Une frappe d'Iwabuchi au premier poteau était bien captée par Alexander (17'), puis l'attaquante, qui n'était pas titulaire lors de la première rencontre, trouvait l'ouverture, plein axe aux 18 mètres, et trompait Alexander d'une frappe qui terminait sous la barre (23'). Malgré la différence de taille, ce sont les Japonaises qui gagnaient les duels de la tête, notamment dans la surface écossaise. Et sans l'intervention de Kim Little sur sa ligne, Saki Kumagai inscrivait le deuxième but japonais (31'). Sur le corner qui suivait, Sugasawa, du talon au premier poteau, trouvait l'extérieur de celui-ci.

Alors que l'Ecosse ne se montrait pas dangereuse offensivement, avec une défense japonaise bien en place, les Nadeshiko continuaient à amener le danger dans la surface écossaise. Et Sugasawa obtenait un penalty suite à une faute de Corsie, et se faisait justice elle-même, prenant Alexander à contre-pied pour le but du break (37'). Quelques frissons passaient au sein de la défense japonaise sur une frappe d'Erin Cuthbert qui frôlait la barre transversale (42'), et une bonne situation suite à un coup franc écossais, Little et ses coéquipières butant sur la défense (44'), mais finalement c'est le Japon qui avait le dernier mot dans cette première période, avec une frappe de Hina Sugita qui allait chercher derrière elle un centre de Jun Endo, et trouvait la barre transversale. Le ballon revenait sur Risa Shimizu, dont la frappe manquait le cadre (45+1'). A la pause, le Japon possédait un avantage logique de deux buts, qui aurait même pu être plus important. L'Ecosse, déjà battue lors de la première journée, n'avait pas réussi à mettre la pression sur la défense japonaise.

L'Ecosse y croit jusqu'au bout

Après une première période quelque peu en sens unique, le Japon reprenait la seconde période sur un rythme moindre, le jeu s'équilibrant. Il fallait cependant plusieurs interventions décisives de la défense écossaire, comme celle de Beattie devant Sugasawa (55'), ou de Lee Alexander (58') pour garder l'Ecosse dans le match, alors que Kumagai manquait une occasion en or sur corner, esseulée au point de penalty (56'), et que Nana Ichise réalisait une très belle intervention dans les pieds de Lisa Evans dans la surface (57'). Avec l'heure de jeu passée, et l'entré en jeu de Claire Emslie, la physionomie du match changeait du tout au tout, et l'Ecosse prenait l'ascendant, le Japon se montrant solide en défense, et dangereux sur contre-attaque.

Sur un corner écossais, Ayaka Yamashite repoussait le ballon sur Evans, qui manquait le cadre (66'). Puis sur un ballon récupéré haut par Erin Cuthbert, il fallait encore une fois une belle intervention d'Ichise pour l'empêcher d'aller au but (76'), avant que l'attaquante écossaise ne manque la réduction du score, stoppée par le poteau sur corner (78'). Yamashite devait ensuite plonger et mettre en corner une frappe d'Evans de 25 mètres, avant qu'Ichise, impeccable jusque là, donne le ballon à Lana Clelland, qui ne manquait pas l'occasion de réduire le score d'une superbe frappe de 25 mètres qui terminait dans la lucarne de Yamashita (88'). L'Ecosse avait beau pousser pour l'égalisation, le Japon tenait bon et manquait même encore une fois le ballon du troisième but, la frappe de Sugita était joliment repoussée par Alexander (90+2'). Une nouvelle fois, l'Ecosse peut avoir des regrets avec un réveil tardif, et une deuxième défaite en deux rencontres. Tout n'est pas perdu cependant en cas de bonne performance face à l'Argentine. Le Japon, malgré la dernière demi-heure, obtient un premier succès précieux avant d'affronter l'Angleterre.

La joueuse du match : Lee Alexander

Battue à deux reprises en première période, sur une frappe qu'elle ne voyait pas partir et un penalty, elle se montrait décisive à plusieurs reprises en seconde période pour garder l'Ecosse dans le match, et au final, sur un dernier arrêt, lui permettre d'avoir une différence de but minimale lui permettant d'espérer encore les huitièmes de finale.

Le fait du match

L'entrée en jeu de Claire Emslie, qui a redynamisé l'équipe écossaise. La pression a fini par payer, et si la réduction du score est venue d'une erreur japonaise, elle a été un danger permanent lors de la dernière demi-heure de jeu.

Coupe du Monde de la FIFA 2016 - Groupe D - Deuxième journée
Vendredi 14 juin 2019 - 15h00
JAPON - ECOSSE : 2-1 (2-0)
Rennes (Roazhon Park)
Temps ensoleillé (20°C) - Terrain excellent
Spectateurs : 13 201
Arbitres : Lidya Tafesse Abebe (Ethiopie) assistée de Mary Njoroge (Kenya) et Queency Victoire (Maurice). Arbitres réservistes : Gladys Lengwe (Zambie), Princess Brown (Jamaïque). Arbitres VAR : Massimiliano Irrati (Italie) assisté de Drew Fischer (Canada) et Oleksandra Ardasheva (Ukraine)

Buts :
1-0 Mana IWABUCHI 23' (Servie par Endo qui récupère un ballon à l'extérieur de la surface côté gauche, elle trouve plein axe, Iwabuchi qui contrôle et enchaîne par une frappe du droit sous la barre)
2-0 Yuika SUGASAWA 37' s.p. (Corsie accroche Sugasawa. Sugasawa frappe le penalty en ouvrant son pied droit pour prendre la gardienne à contre-pied à ras de terre)
2-1 Lana CLELLAND 88' (Erreur de relance de 5 cvers l'axe, Clelland hérite du abllon et déclenche une frappe du gauche de 20 m en lucarne)

Avertissements : Aya Sameshima 19' pour le Japon ; Rachel Corsie 36' pour l'Ecosse

Japon : 18-Ayaka Yamashita ; 22-Risa Shimizu, 4-Saki Kumagai (cap.), 5-Nana Ichise, 3-Aya Sameshima ; 7-Emi Nakajima, 6-Hina Sugita, 17-Narumi Miura, 19-Jun Endo (11-Rikako Kobayashi 66') ; 9-Yuika Sugasawa, 8-Mana Iwabuchi (14-Yui Hasegawa 81'). Entr.: Asako Takakura
Non utilisées : 1-Sakiko Ikeda, 21-Chika Hirao, 2-Rumi Utsugi, 10-Mizuho Sakaguchi, 12-Moeka Minami, 13-Saori Takarada, 15-Yuka Momiki, 16-Asato Miyagawa, 20-Kumi Yokoyama, 23-Shiori Miyake

Ecosse : 1-Lee Alexander ; 2-Kirsty Smith, 4-Rachel Corsie (cap.), 5-Jennifer Beattie, 7-Hayley Lauder ; 11-Lisa Evans (20-Fiona Brown 85'), 8-Kim Little, 9-Caroline Weir, 23-Lizzie Arnot (18-Claire Emslie 60') ; 22-Erin Cuthbert, 13-Jane Ross (19-Lana Clelland 76'). Entr.: Michelle Kerr
Non utilisées : 12-Shannon Lynn, 21-Jenna Fife, 3-Nicola Docherty, 6-Joanne Love, 10-Leanne Crichton, 14-Chloe Arthur, 15-Sophie Howard, 16-Christie Murray, 17-Joelle Murray

Samedi 15 Juin 2019
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :