Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - Groupe D : Présentation de l'ARGENTINE (17/24)

L’Argentine dispute sa troisième Coupe du Monde. Lors des éditions de 2003 et de 2007, elle avait été éliminée en phase de groupes après avoir perdu tous ses matches dont un cinglant 0-11. Et le groupe D de cette édition s'annonce aussi très compliqué.



LA FICHE GENERALE

Coupe du Monde - Groupe D : Présentation de l'ARGENTINE (17/24)
Classement FIFA actuel : 37e
Meilleur classement FIFA : 27e (juin 2008)

Premier match de la sélection : 3 décembre 1993 contre le Chili (3-2)
Plus large victoire : 12-0 contre la Bolivie (12 janvier 1995)
Plus large défaite : 0-11 contre l'Allemagne (10 septembre 2007)

Programme de la sélection en Coupe du Monde
10 juin 2019 : Japon (Paris)
14 juin 2019 : Angleterre (Le Havre)
19 juin 2019 : Ecosse (Paris)

La sélection en Coupe du Monde

Participation en Coupe du Monde : 2
Participation aux éliminatoires : 7
Meilleur parcours en Coupe du Monde : 4e en phase de groupe
Bilan général en Coupe du Monde : six matches, six défaites, 2 buts pour, 33 buts contre
Plus large victoire : néant
Plus large défaite : 0-11 contre l'Allemagne (2007)
Joueuse la plus utilisée en Coupe du Monde :Clarisa Huber et Fabiana Vallejos (2003, 2007), 6 matchs
Meilleure buteuse en Coupe du Monde : Yanina Gaitan (2003) et Eva Gonzalez (2007), 1 but

Qualifications

L'Argentine a terminé à la troisième place des qualifications sud-américaines, obtenant ainsi le droit de disputer un barrage avec une équipe de la zone CONMEBOL (qui sera le Panama). Lors de la première phase, elle avait terminé deuxième derrière le Brésil, qui l'avait battue, et gagné le droit de disputer la phase finale suite à sa victoire lors de la dernière journée face au Venezuela. Lors de la phase finale, après une victoire contre la Colombie, elle s'était nettement inclinée face au Brésil et au Chili, ne parvenant donc pas à se qualifier directement. En barrage contre le Panama, l'Argentine faisait la différence dès le match aller, remporté 4-0, puis allait confirmer sa qualification pour la Coupe du monde à Panama City au retour (1-1).

Date de qualification : 13 novembre 2018

Bilan des qualifications
9 matchs, 5 victoires, 1 nul, 3 défaites, 20 buts pour, 15 buts contre
Bolivie (3-0), Equateur (6-3), Venezuela (2-0), Colombie (3-1), Brésil (1-3, 0-3), Chili (0-4), Panama (4-0, 1-1)

Sélectionneur : Borrello (9)
Bilan joueuses/buteuses
G : Correa (9)
D : Barroso (9), Stabile (8/2), Sachs (6), Chávez (1), Bravo (8/1), Otazu (1), Camara (3), Juncos (6), Cometti (9)
M : Santana (9), Bonsegundo (9/4), Banini (9/3), Coronel (2/1), Mayorga (1)
A : Jaimes (7/5), Larroquette (9/3), Oviedo (6), Rodriguez (6/1), Potassa (3), Urbani (4)

Les joueuses pour la Coupe du Monde

La liste des 23
Les Argentines évoluents principalement à domicile (6 à l'UAI Urquiza), mais également en Espagne (8), et pour Sole Jaimes, en France.

Les absentes
Il n'y en a pas. L'Argentine n'a pas un réservoir de joueuses élargi.

Equipe-type
Dans un système en 4-2-3-1, Vanina Correa dans les buts, une défense Eliana Stabile, Aldana Cometti et Agustina Barroso au centre, Adriana Sachs (ou Natalia Juntos). Au milieu, Ruth Bravo et Vanessa Santana derrière un trio Florencia Bonsegundo, Estefania Banini, Mariana Larroquette en soutien de Sole Jaimes

Cliquez dessus pour agrandir
Cliquez dessus pour agrandir
Commentaires sur l’équipe
§ Points forts : talent offensif, grinta
§ Points faibles : niveau général, défense
§ Joueuses clés : Estefania Banini, Florencia Bonsegundo, Mariana Larroquette, Sole Jaimes
§ Infos à savoir sur le système de jeu : l'équipe est déséquilibrée, entre un secteur offensif plutôt intéressant, emmené par Banini et Sole Jaimes, et un secteur défensif qui peut rapidement exploser.

La joueuse à suivre
Estefania Banini est la star de la sélection. La numéro 10 fait souvent la différence, et si l'Argentine veut espérer un résultat, il faudra qu'elle évolue à son meilleur niveau.

Le sélectionneur
Carlos Borrello est synonyme des plus belles années du football féminin argentin, puisque pour son premier passage auprès de la sélection entre 1998 et 2012 (il s'occupait également avec succès des sélections de jeunes à l'époque), l'Argentine avait disputé les deux seules Coupes du monde de son histoire et gagné la seule Copa America non remportée par le Brésil en 2006. Revenu à la tête de la sélection en 2017, il a mené l'équipe à une troisième participation à un Mondial.

La préparation

23 mai 2019 : Uruguay 3-1 (G)
8 avril 2019 : CNS Coyotes (USA) 6-0 (G)
6 avril 2019 : UNLV Rebels (USA) 0-1 (P)
4 avril 2019 : BYU Cougars (USA) 1-1 (N)
2 avril 2019 : Utah Valley (USA) 3-1 (G)
6 mars 2019 : Australie 0-3 (P)
3 mars 2019 : Nouvelle-Zélande 0-2 (P)
28 février 2019 : Corée du Sud 0-5 (P)

Faits et chiffres

L’Argentine en est à sa troisième participation à l’épreuve reine. Lors des éditions de 2003 et de 2007, elle avait été éliminée en phase de groupes après avoir perdu tous ses matches. Dans les deux cas, les Argentines avaient affronté les Allemandes et les Japonaises au premier tour.
L’Argentine a inscrit deux buts en six rencontres de Coupe du Monde Féminine de la FIFA, toujours face à des formations européennes. Yanina Gaitan a fait mouche en 2003 contre l’Allemagne, tout comme Eva Gonzalez en 2007 devant l’Angleterre.

L'avis de FOOTOFEMININ

Face au Japon, à l'Angleterre et à l'Ecosse (dans l'ordre), l'Argentine peut difficilement rêver à un huitième de finale pour son retour à la compétition, douze ans après. Obtenir son premier point, pour sa troisième participation, serait déjà une réussite.


Lundi 10 Juin 2019
Charlotte Vincelot/Sébastien Duret

Dans la même rubrique :