Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - Groupe E : PAYS-BAS - CAMEROUN : les réactions

Retrouvez les réactions des sélectionneurs, et des joueuses néerlandaises Miedema, Martens, Spitse et Groenen



Alain Djeumfa (entraîneur du Cameroun) : "Il nous a manqué beaucoup de choses aujourd’hui"

Alain Djeumfa (photo Frédérique Grando/FOF)
Alain Djeumfa (photo Frédérique Grando/FOF)
« Il nous a manqué beaucoup de choses aujourd’hui. Tout d’abord, on a été désavantagé par l’organisation, avec ce match à Valenciennes à quelques heures de route seulement des Pays-Bas. Les Néerlandais avaient toutes les places dans le stade.

Ensuite, sur le terrain, je suis satisfait de notre performance sur le plan du jeu, aussi bien dans l’organisation que dans l’envie. Les deux équipes ont pratiqué du jeu. On a fait jeu égal par moment face à la meilleure équipe d’Europe. Mais certaines de nos actions ont été bloquées. C’est dommage mais on doit passer au prochain match ».

Sur la manière d’aborder les Pays-Bas : « Chaque équipe a ses forces et son style de jeu. Le Canada et les Pays-Bas ont un style de jeu différents, il a fallu s’adapter à une autre manière de jouer. On a tenté d’amener notre tactique pour faire quelque chose ».

Sur Enganamouit : « Je n’ai pas trouvé qu’elle était à court de compétition. Elle a apporté ce que j’attendais d’elle et on continue de compter dessus pour la suite ».

Sur le troisième match : « Maintenant, on doit viser la place de meilleur troisième, rester calme et remporter le dernier match. Il va falloir faire quelques changements dans la composition pour sortir un gros match face à la Nouvelle-Zélande ».

Raissa Feudjio (milieu du Cameroun) : "L’arbitrage n’a pas été terrible"

Raïssa Feudjio (photo Eric Baledent/FOF)
Raïssa Feudjio (photo Eric Baledent/FOF)
« On est très contentes du travail qui a été réalisé aujourd’hui. Nous sommes revenues au score même si on prend deux buts sur des erreurs négligeables. L’arbitrage n’a pas été terrible également ce soir, penchant complètement du côté des Pays-Bas. Il nous reste un troisième match à jouer maintenant. On va tout donner pour finir parmi les meilleurs troisièmes.

Sarina Wiegman (entraîneure des Pays-Bas) : "C’était un match très émotionnel"

Sarina Wiegman (photo Eric Baledent/FOF)
Sarina Wiegman (photo Eric Baledent/FOF)
« C’était un match très émotionnel mais nous devions rester concentrer sur notre football. Nous en avons parlé durant la pause mais on devait continuer à développer notre jeu, ce qu’on a su faire en seconde période.

Dans certaines phases, nous avons plus dominé. Mais nous avons éprouvé quelques difficultés. Vers la fin de la première période, nous nous sommes désorganisées, en souffrant notamment sur les longs ballons. Mais en seconde période, on a su se donner de l’air en marquant à deux reprises.

Pendant la première période, nous n’utilisions pas l’espace de la meilleure manière. Il ne faut pas nécessairement courir quand on a le ballon. C’est à ce dernier d’avancer pour permettre à l’équipe d’attaquer ».

Sur le match face au Canada : « Nous pouvons battre le Canada mais nous devons jouer de la meilleure des manières, surtout défensivement. Il ne faut pas laisser un match ouvert ou une chance au Canada. Nous espérons pouvoir maintenir notre niveau pour le reste de la compétition.

Le Canada est plus structuré dans sa manière de jouer contrairement au Cameroun. C’est plus imprévisible, nous n’avons pas l’habitude de jouer face à ce type d’équipes. Nous avons eu du mal sur les longs ballons. Mais le match sera différent jeudi prochain ».

Sur le record de Miedema : « Je suis heureuse pour Viviane qu’elle batte ce record. C’est une bonne chance qu’elle vise toujours plus de record ».

Sur la suite du tournoi : « Nous sommes qualifiées en huitièmes de finale. Mais il m’ait impossible de vous dire quel serait le meilleur adversaire pour nous. L’Angleterre, le Japon, la Suède ? C’est difficile et dangereux de faire ce genre de prédiction. Chacun de ces adversaires est compliqué. Il faudra jouer de la meilleure manière possible, qu’importe l’équipe en face ».

Viviane Miedema (attaquante des Pays-Bas) : "Je vais fêter cette victoire avec l’équipe"

Sherida Spitse (photo Frédérique Grando/FOF)
Sherida Spitse (photo Frédérique Grando/FOF)
« Il y a eu plusieurs réflexions dans l’équipe après le premier match. Nous avons revu le match pour nous améliorer même si j’étais satisfaite de ma performance comme aujourd’hui. Avec six points, on peut maintenant voir les huitièmes de finale. Je suis heureuse de pouvoir aider l’équipe en marquant.

Je vais fêter cette victoire avec l’équipe. Nous sommes heureuses de ce résultat. Il y a eu de la pression jusqu’à présent mais il faut rester concentrer pour finir devant le Canada. On va avoir un peu de repos pour voir la famille avant de revenir déterminées ».

Sur le fait qu’elle ne célébrait pas autant ses buts avant : « Il y a quelques années, je pensais que c’était important de ne pas trop fêter les buts par respect pour l’équipe adverse. Mais on est en Coupe du monde, on a le droit de se lâcher un peu plus. Mais la prochaine fois, il n’y aura plus de gymnastique sur le terrain (rires) ».

Sur les records à battre : « Je ne sais pas quand je m’arrêterais. Mais tant que je jouerais, je continuerai d’accumuler au maximum les buts. Plus de 180 buts en sélection nationale, c’est exceptionnel et je ferais tout pour faire partie de ces joueuses ».

Lieke Martens (attaquante des Pays-Bas) : "On avait vraiment l’impression de jouer à la maison"

« Non ce n’était pas un match frustrant, le plus important c’est de gagner. Bien sûr, on pouvait faire mieux certaines choses et on analysera le match plus tard pour voir ce que l’on peut améliorer. La situation est bien sur différente par rapport à l’Euro, les autres équipes savent comment nous jouons et nous devons nous adapter. On avait vraiment l’impression de jouer à la maison, c’était vraiment bien d’avoir autant de supporters ici »

Sherida Spitse (milieu des Pays-Bas) : "On n’a pas d’objectif pour le tournoi"

« Je pense que nous avons bien joué, on a contrôlé le match pendant la majorité du temps. C’est toujours important de jouer contre ce genre d’équipe. elles sont très physiques, très rapide, elles sont bien préparées au combat physique. Nous étions obligées de jouer de manière plus rapide et on a réussi à le faire plusieurs fois. On n’a pas d’objectif pour le tournoi, on regarde match après match. Après deux matchs nous avons six points et nous en sommes très contentes. »

Jackie Groenen (milieu des Pays-Bas) : "J'ai pris des coups en un peu partout"

« C’était un bon match, un match difficile, elles jouaient très physiques, j’ai pris des coups en un peu partout. On savait aussi qu’en deuxième mi-temps, elles allaient baisser de pied et qu’on pourrait donc trouver des ouvertures, et je pense qu’on l’a très bien fait.

On a adapté notre jeu, il fallait jouer de manier plus rapide et passer le ballon avant qu’elles arrivent sur nous en situation de un contre un. On savait que même après l’égalisation, elles ne pourraient pas tenir le même rythme sur le match entier.

Le Canada est l’une des meilleures équipes du monde et nous savons que ça va être un match difficile mais intéressant. »


Dimanche 16 Juin 2019
Daniel Marques/Sylvain Jamet

Dans la même rubrique :