Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - Groupe E : les PAYS-BAS gagnent dans la douleur face à la NOUVELLE-ZELANDE

Les championnes d'Europe faisaient leur entrée en lice ce mardi face à la Nouvelle-Zélande. Après un match disputé face à une défense solide, Jill Roord a inscrit le but de la victoire dans les arrêts de jeu et permet aux Pays-Bas de débuter la Coupe du monde avec une victoire précieuse.



photo FIFA.com
photo FIFA.com
Il n'y avait pas de round d'observation dans cette rencontre, qui partait sur un bon rythme. Les deux équipes se montraient offensives dès les trois premières minutes de jeu, avec Lieke Martens et Shanice van de Sanden pour les Pays-Bas, et Ria Percival pour la Nouvelle-Zélande. Il fallait cependant attendre la dixième minute de jeu pour voir le premier tir de la partie, avec un centre de Desiree van Lunteren qui parvenait jusqu'à Martens au second poteau, mais sa frappe manquait de puissance et n'inquiétait pas vraiment Erin Nayler dans les cages néo-zélandaises (10'). Les Football Ferns répliquaient dans la foulée suite à une perte de ballon de Dominique Bloodworth aux abords de sa surface, qui permettait à Olivia Chance de tirer et de manquer l'ouverture du score, le ballon étant repoussé par la barre transversale (11').

Du rythme, des occasions, pas de but

Vivianne Miedema, qui était active sur le front de l'attaque, ne cadrait pas sa tête (13'), et ne pouvait pas tirer après un mauvais contrôle sur un bon service dans l'intervalle (22'). L'attaquante néerlandaise, sur corner, remiser le ballon depuis le deuxième poteau sur corner, et Abby Erceg renvoyait le ballon sur Martens qui manquait le cadre en reculant (29'). Les Pays-Bas dominaient de plus en plus la rencontre, sans pour autant réussir à faire la différence, et après la transversale de Chance, c'est Rosie White suite à une contre-attaque emmenée par Sarah Gregorius qui se montrait dangereuse, d'une frappe sèche qui obligeait Sari van Veenendaal à plonger pour détourner en corner (34'). Les dernières minutes de la première période voyaient Miedema être contrée (45'), et Bloodworth manquait inexplicament le cadre suite à un centre piqué de Miedema repoussé par Nayler, qui lui remettait le ballon (45'). A la pause, les deux équipes étaient dos à dos, avec une équipe néerlandaise dominatrice et dangereuse sans faire la différence, et une équipe néo-zélandaise qui tenait le coup en défense et se montrait dangereuse en contre-attaque.

Jill Roord, l'héroïne du jour

Jill Roord, entrée décisive (photo FIFA.com)
Jill Roord, entrée décisive (photo FIFA.com)
Déjà dangereuse en première période, la Nouvelle-Zélande mettait une nouvelle fois le feu dans la défense néerlandaise, avec une passe dévié de Riley pour Gregorius, trop juste, mais le ballon était récupéré par Betsy Hassett dont le centre trouvait Gregorius qui manquait sa reprise, mais obligeait tout de même van Veenendaal à une belle parade (52'). Les Pays-Bas mettaient ensuite la pression, mais la défense néo-zélandaise ne cédait pas (53', 56', 59'...), manquaient le cadre (Martens 54', Miedema 60', Van Lunteren 68') ou obligeaient Nayler à un bel arrêt au premier poteau sur une reprise de Miedema (66'). A l'exception d'un long ballon pour Paige Satchell, entrée en cours de jeu et qui hésitait avant de tirer hors-cadre (75'), les vagues néerlandaises se succédaient sur les buts néo-zélandais jusqu'en fin de match.

Et à force d'insister, malgré un jeu stéréotypé et un certain manque de lucidité, les Pays-Bas finissaient par trouver le chemin des filets dans le temps additionnel grâce à ses trois remplaçantes : Merel Van Dongen centrait pour Lineth Beerensteyn qui remisait de la tête pour Jill Roord qui marquait de la tête dans le but vide (90+2'). Un vrai soulagement pour les championnes d'Europe, qui auront longtemps buté sur une défense bien en place. La Nouvelle-Zélande pourra avoir des regrets, non seulement à cause de ce but encaissé tardivement, mais également de ses occasions ratées... La suite s'annonce disputée dans ce groupe.

Les joueuses du match : Sari Van Veenendaal/CJ Bott

Elle n'a pas été la meilleure joueuse de la rencontre ou la plus en vue, pourtant, au sein d'une équipe néerlandaise qui a très largement dominé son adversaire, pendant longtemps sans succès, elle a su être décisive sur les deux interventions qu'elle a eu à faire, deux arrêts décisifs qui ont permis à son équipe de rester dans le match et continuer à espérer la victoire.

Le fait du match

Sans surprise, le but de Jill Roord, arrivé dans le temps additionnel, et qui a mis fin à la belle résistance néo-zélandaise. La remplaçante batave a permis aux Pays-Bas, dont les supporters ont mis une belle ambiance dans le stade Océane, de débuter le tournoi avec une victoire précieuse et forcément bonne pour le moral.

Coupe du Monde de la FIFA 2019 - Groupe E - Première journée
Mardi 11 juin 2019 - 15h00
NOUVELLE-ZELANDE - PAYS-BAS : 0-1 (0-0)
Le Havre (Stade Océane)
Temps nuageux (17°C) - Terrain excellent
Spectateurs : 10 654
Arbitres : Edina Alves Batista (Brésil) assistée de Neuza Back (Brésil) et Tatiane Sacilotti dos Santos Camargo (Brésil). Arbitres réservistes : Maria Carvajal (Chili), Monica Amboya (Equateur). Arbitres VAR : Carlos Del Cerro Grande (Espagne) assisté de Felisha Mariscal (USA) et Tiago Martins (Portugal)

But :
0-1 Jill ROORD 90+2' (Miedema dans la surface décale sur van Dongen côté gauche qui cherche Beerenstyen au second poteau au duel avec Riley, le ballon revient au premier poteau où Roord place une tête piquée)

Aucun avertissement

Nouvelle-Zélande : 1-Erin Nayler ; 4-Catherine J. Bott, 6-Rebekah Stott, 8-Abby Erceg, 7-Ali Riley (cap.) ; 12-Betsy Hassett (10-Annalie Longo 67'), 14-Katie Bowen, 2-Ria Percival, 13-Rosie White (17-Hannah Wilkinson 74'), 22-Olivia Chance ; 11-Sarah Gregorius (19-Paige Satchell 74'). Entr.: Tom Sermanni
Non utilisées : 21-Victoria Esson, 23-Nadia Olla, 3-Anna Green, 5-Nicole Stratford, 9-Emma Kete, 15-Sarah Morton, 16-Katie Duncan, 18-Stephanie Skilton, 20-Daisy Cleverley
Pays-Bas : 1-Sari van Veenendaal ; 2-Desiree van Lunteren, 3-Stefanie van der Gragt, 20-Dominique Bloodworth, 5-Kika van Es (4-Merel Van Dongen 71') ; 14-Jackie Groenen (19-Jill Roord 76'), 10-Danielle van de Donk, 8-Sherida Spitse ; 7-Shanice van de Sanden (21-Lineth Beerensteyn 87'), 9-Vivianne Miedema, 11-Lieke Martens. Entr.: Sarina Wiegman-Glotzbach
Non utilisées : 16-Lize Kop, 23-Loes Geurts, 12-Victoria Pelova, 13-Renate Jansen, 15-Inessa Kaagman, 17-Ellen Jansen, 18-Danique Kerkdijk, 22-Liza Van der Most
Suspendue : 6-Anouk Dekker

Mercredi 12 Juin 2019
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :