Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - Groupe F : ETATS-THAÏLANDE : les réactions

Retrouvez les réactions après le large succès des Américaines sur la Thaïlande



Jill Ellis (sélectionneure des États-Unis) : "jouer du mieux possible jusqu’au bout face à chaque équipe, c’est respecter ces dernières"

« C’est une Coupe du monde. Toutes les équipes présentes l’ont mérité. Et jouer du mieux possible jusqu’au bout face à chaque équipe, c’est respecter ces dernières. Je ne peux pas restreindre mes joueuses et leur demander de marquer moins de buts. C’était un très bon match, nous avons pris un excellent départ. Mais nous savons que nous allons devoir encore faire mieux et il va falloir continuer de travailler pour cela.

Dans un Mondial, il faut chercher à atteindre les sommets. Si vous voyez les remplaçantes qui sont entrées, vous voyez que même elles trouvent leur place au sein de l’équipe. Nous devons continuer à jouer de la meilleure manière possible à chaque match. Mais il reste encore deux rencontres dans cette phase de poule où il faudra répondre présent.

Il ne faut pas oublier que ce sont des moments très intenses pour les joueuses, même pendant la préparation on le sentait. Il y avait une certaine angoisse bien sûr, c’est un match de Coupe du monde quand même. Mais sentir une telle émotion dans l’équipe, c’est extraordinaire.

Les supporters nous ont apporté un soutien massif, c’était un soutien incroyable. Jouer devant sa famille, ses parents, c’est de la pression mais c’est vraiment impressionnant. Je suis heureuse qu’autant d’Américains aient fait le déplacement ».

Nuengrutai Srathongvian (sélectionneur de la Thaïlande) : "Beaucoup de joueuses ont pleuré à la fin du match"

« On doit accepter le score ce soir. On n’en a pas fait assez sur le terrain. On accepte le fait qu’elles sont très fortes et qu’elles ont parfaitement gérer les espaces. Mes joueuses attendaient ce moment mais sont au final très déçues. Elles s’attendaient à autre chose.

Beaucoup de joueuses ont pleuré à la fin du match. Elles ont vraiment voulu faire bonne impression, donner le maximum et sont très déçues du résultat final. Il y a beaucoup d’émotion aujourd’hui mais on doit rebondir. On doit apprendre de nos erreurs pour bien préparer le prochain match.

Je remercie l’équipe des États-Unis car à la fin du match, après leur victoire, elles sont venues encourager et tenter de remonter le moral de nos joueuses qui étaient abattues. C’était très classe de leur part. »

Alex Morgan (attaquante des États-Unis) : "C’était très important de fêter chaque but"

Alex Morgan, élue meilleure joueuse du match (photo FIFA.com)
Alex Morgan, élue meilleure joueuse du match (photo FIFA.com)
« Je suis au top de ma forme ! La préparation avec le reste de l’équipe était extraordinaire. Ce premier match en France a été très productif et nous a permis de continuer de progresser dans le jeu.

Le score montre bien les progrès que l’on a réalisé. En phase de groupe, tous les buts marqués comptent, déjà en 2015 on l’avait vu (…) J’espère que cette Coupe du monde permettra de développer le football féminin et pourquoi pas passer à un Mondial à 32. La FIFA doit aussi continuer de pousser les fédérations à investir dedans.

Sur le moment, à chaque fois qu’on marque en Coupe du monde, c’est vraiment exceptionnel. C’est un rêve qui devient réalité. C’était très important de fêter chaque but qui était marqué ce soir. »

Kelley O’Hara (défenseure des États-Unis) : "on ne peut pas se sentir coupable d’avoir marqué autant"

« C’est un sentiment incroyable. Je suis si excitée que la Coupe du monde est enfin commencée. Il fallait être prêtes à tous les instants, aussi bien mentalement que physiquement. Nous avons fait le travail en soignant en prime la différence de buts, ce qui est important dans une Coupe du monde.

Vous ne pensez pas forcément en démarrant le match marquer autant de buts. Vous jouez juste comme d’habitude au maximum comme contre n’importe quelle équipe. C’est un tournoi donc même si le score est lourd et dur pour elles, on ne peut pas se sentir coupable d’avoir marqué autant de buts ».

Mercredi 12 Juin 2019
Daniel Marques

Dans la même rubrique :