Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - Groupe F : Présentation des ETATS-UNIS (22/24)

L'ogre américain, présent de toutes les Coupes du Monde, a été champion à trois reprises et détient le dernier titre. C'est aussi l'équipe de tous les records. Son plus mauvaise résultat est une troisième place !



LA FICHE GENERALE

Coupe du Monde - Groupe F : Présentation des ETATS-UNIS (22/24)
Classement FIFA actuel : 1er
Meilleur classement FIFA : 1er

Premier match de la sélection : 18 août 1985 contre l'Italie (0-1)
Plus large victoire : 14-0 contre la Républicaine dominicaine (20 janvier 2012)
Plus large défaite : 0-4 contre le Brésil (27 septembre 2007)

Programme de la sélection en Coupe du Monde
11 juin 2019 : Thaïlande (Reims)
16 juin 2019 : Chili (Paris)
20 juin 2019 : Suède (Le Havre)

La sélection en Coupe du Monde

Participation en Coupe du Monde : 7
Participation aux éliminatoires : 8
Meilleur parcours en Coupe du Monde : vainqueur (1991, 1999, 2009)
Bilan général en Coupe du Monde : 43 matches, 33 victoires, 6 nuls, 4 défaites, 112 buts pour, 35 buts contre
Plus large victoire : 7-0 face à Taiwan (1991)
Plus large défaite : 0-4 face au Brésil (2007)
Joueuse la plus utilisée en Coupe du Monde :Kristine Lilly, 30 matchs (1991, 1995, 1999, 2003, 2007)
Meilleure buteuse en Coupe du Monde : Abby Wambach, 14 buts (2003, 2007, 2011, 2015)

Qualifications

Les États-Unis ont une nouvelle fois remporté le tournoi qualificatif, avec un bilan parfait, cinq victoires en cinq matches sans encaisser le moindre but. Le Mexique, le Panama et Trinité-et-Tobago ont été battus en poule, la Jamaïque en demi-finale, et enfin le Canada en finale. Les États-Unis disputeront donc bien la Coupe du monde une huitième fois consécutive.

Date de qualification : 14 octobre 2018

Bilan des qualifications
5 matchs, 5 victoires, 26 buts pour, 0 but contre
Mexique (6-0), Panama (5-0), Trinité et Tobago (7-0), Jamaïque (6-0), Canada (2-0)

Sélectionneur : Ellis (5)
Bilan joueuses/buteuses
G : Naeher (4), Harris (1)
D : Dahlkemper (5), Sauerbrunn (4), O'Hara (4), Dunn (4/1), Sonnett (3), Short (2)
M : Lavelle (5/3), Ertz (5/2), Horan (5/1), Mewis (2/1), Brian (2)
A : Morgan (4/7), Heath (4/4), Lloyd (4/3), Rapinoe (4/3), Pugh (4), Press (2/1), Mace (1)

Les joueuses pour la Coupe du Monde

La liste des 23
Les joueuses évoluent toutes en NWSL, le championnat national. North Carolina, Chicago et Portland sont les principaux pourvoyeurs de joueuses (4) devant Utah et Orlando (3), Washington et Seattle (2), et Sky Blue (1). C'est une des équipes les plus expérimentées de la compétition, et huit joueuses comptent plus de 100 sélections à leur compteur.

Les absentes
Il n'y a pas d'absence notable à signaler. Aucune joueuse-clé n'est blessée, et le réservoir de joueuses est tellement important qu'il s'agit pour la sélectionneuse de faire des choix et laisser à la maison des joueuses qui ont le niveau pour participer à la Coupe du monde et apporter à l'équipe.

Equipe-type
Alyssa Naeher dans les buts, Crystal Dunn, Becky Sauerbrunn, Abby Dahlkemper, Kelley O'Hara en défense. Au milieu, Julie Ertz, Lindsey Horan et Sam Mewis ou Rose Lavelle. En attaque, Megan Rapinoe, Alex Morgan et Tobin Heath.

Cliquez dessus pour agrandir
Cliquez dessus pour agrandir
Commentaires sur l’équipe
§ Points forts : attaque, profondeur de banc, talent
§ Points faibles : la défense, une attaque qui peut manquer de diversité, équilibre
§ Joueuses clés : Becky Sauerbrunn, Julie Ertz, Megan Rapinoe, Tobin Heath, Alex Morgan...
§ Infos à savoir sur le système de jeu : le secteur offensif est extrêmement performant en passant notamment sur les ailes et la profondeur, mais cela peut être au détriment de la défense, qui peut être exposée en contre-attaque alors qu'elle ne donne pas toutes les garanties. Et si Alyssa Naeher est une gardienne très solide, elle n'est pas Hope Solo.

La joueuse à suivre
Dans cette équipe composée de stars, Rose Lavelle peut sortir son épingle du jeu puisqu'elle est la seule à créer du jeu dans l'axe du terrain

Le sélectionneur
Jill Ellis, après avoir occupé des rôles divers auprès de différents clubs et sélections états-uniennes, a pris les rênes de la sélection A en mai 2014, et l'a menée au titre mondial en 2015 mais n'a pas réussi à conserver son titre olympique alors que la sélection était triple tenante du titre.

La préparation

26 mai 2019 : Mexique 3-0 (G)
16 mai 2019 : Nouvelle-Zélande 5-0 (G)
12 mai 2019 : Afrique du Sud 3-0 (G)
7 avril 2019 : Belgique 6-0 (G)
4 avril 2019 : Australie 5-3 (G)
2 mars 2019 : Angleterre 2-2 (N)
27 février 2019 : Japon 2-2 (N)
22 janvier 2019 : Espagne 1-0 (G)
19 janvier 2019 : France 1-3 (P)

Faits et chiffres

Présente lors de chaque édition, la sélection des États-Unis a toujours rallié au moins le dernier carré de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, avec trois titres à la clé – un record. En outre, les Américaines détiennent le record du nombre de matches disputés (43), de victoires (33) et de buts inscrits (112) dans la compétition.
Deux gardiennes américaines, Briana Scurry et Hope Solo, détiennent le record du nombre de clean sheets en Coupe du Monde Féminine de la FIFA. Toutes deux ont maintenu leur cage inviolée pendant 10 rencontres.

L'avis de FOOTOFEMININ

Les États-Unis, qui n'ont jamais terminé la compétition hors du podium, viseront encore une fois le titre mondial. Opposée à la Thaïlande, au Chili et à la Suède (dans l'ordre des matches) pour débuter la compétition, la sélection ne devrait pas connaître de souci pour se qualifier pour les huitièmes de finale dans un premier temps.


Mardi 11 Juin 2019
Charlotte Vincelot/Sébastien Duret

Dans la même rubrique :