Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - Groupe F : Présentation du CHILI (21/24)

La Roja féminine s'apprête à disputer son premier Mondial. Emmenée par la gardienne du PSG, Christiane Endler, la sélection chilienne va découvrir la compétition reine dans un groupe relevé.



LA FICHE GENERALE

Coupe du Monde - Groupe F : Présentation du CHILI (21/24)
Classement FIFA actuel : 39e
Meilleur classement FIFA : 38e (décembre 2018)

Premier match de la sélection : 28 avril 1991 contre le Brésil (1-6)
Plus large victoire : 12-0 contre le Pérou (28 mai 2017)
Plus large défaite : 0-8 contre l'Argentine (12 novembre 2006)

Programme de la sélection en Coupe du Monde
11 juin 2019 : Suède (Rennes)
16 juin 2019 : Etats-Unis (Paris)
20 juin 2019 : Thaïlande (Rennes)

La sélection en Coupe du Monde

Participation en Coupe du Monde : 0
Participation aux éliminatoires : 8
Meilleur parcours en Coupe du Monde : -
Bilan général en Coupe du Monde : -
Plus large victoire : -
Plus large défaite : -
Joueuse la plus utilisée en Coupe du Monde :-
Meilleure buteuse en Coupe du Monde : -

Qualifications

Le Chili a terminé à la deuxième place des qualifications sud-américaines, obtenant un billet pour la Coupe du monde, la première de son histoire. Lors de la première phase, l'équipe a terminé à la seconde place derrière la Colombie, avec deux victoires et deux matches nuls (face à ses rivaux les plus sérieux, la Colombie et le Paraguay). Lors de la poule finale, elle a obtenu une victoire décisive face à l'Argentine lors de l'ultime journée pour terminer à la deuxième place derrière le Brésil, seule équipe à l'avoir battue tout au long de la compétition.

Date de qualification : 22 avril 2018

Bilan des qualifications
7 matchs, 3 victoires, 3 nuls, 1 défaite, 13 buts pour, 5 buts contre
Paraguay (1-1), Colombie (1-1, 0-0), Uruguay (1-0), Pérou (5-0), Brésil (1-3), Argentine (4-0)

Sélectionneur : Letelier (7)
Bilan joueuses/buteuses
G : Endler (7)
D : Saez (7/2), Guerrero (6), Leyton (6), Galaz (3)
M : Aedo (7/3), Lara (7/2), Lopez (7/2), Araya (7), R.Soto (5), C.Soto (4), Urrutia (4), Pinilla (2)
A : Rojas (7/2), Hernandez (6/1), Grez (4), Huenteo (3), Quedaza (2)

Les joueuses pour la Coupe du Monde

La liste des 23
Les sélectionnées pour la Coupe du monde évoluent principalement dans le championnat national et en Espagne (9), puis au Brésil (2), en France et en République Tchèque (1).

Les absentes
Geraldine Leyton, pilier de l'équipe et titulaire au poste d'arrière gauche, qui a annoncé sa retraite début mars. Les absences de Fernanda Pinilla et Barbara Santibanez sont plus surprenantes, notamment la première nommée, joueuse de couloir plutôt intéressante et pièce importante de l'équipe.

Equipe-type
Christiane Endler dans les buts, Su Helen Galaz, Carla Guerrero, Camila Saez, Rocio Soto en défense, Javiera Toro pouvant également prétendre à une place de titulaire, un trio Karen Araya, Francisca Lara et Yessenia Lopez (avec Claudia Soto comme alternative, permettant à Yessenia Lopez de jouer un cran plus haut) au milieu du terrain, Maria José Rojas, Yanara Aedo, les deux principales menaces offensives, en attaque, accompagnées de Daniela Zamora, Rosario Balmaceda ou Maria Urrutia (en pointe).

Cliquez dessus pour agrandir
Cliquez dessus pour agrandir
Commentaires sur l’équipe
§ Points forts : défense qui peut tenir
§ Points faibles : niveau général, manque d'expérience
§ Joueuses clés : Christiane Endler, José Maria Rojas, Francisca Lara
§ Infos à savoir sur le système de jeu : l'équipe peut produire un jeu intéressant, en utilisant notamment les couloirs. La défense peut lui permettre de tenir des adversaires sérieux en échec comme exploser en vol, de la constance à ce niveau lui permettrait d'avancer.

La joueuse à suivre
Christiane Endler joue souvent les pompiers de service, même si elle peut faire quelques boulettes. Elle dirige cependant une des meilleures défenses sud-américaines, et a su tenir des sélections plus cotées en échec ou à des scores très raisonnables à plusieurs reprises.

Le sélectionneur
Jose Letelier est un ancien gardien de but qui a débuté sa carrière d'entraineur du côté de Colo Colo, club phare au pays, prenant rapidement les rênes de la section féminine, qu'il emmenait jusqu'au titre en Copa Libertadores en 2012 (remportée en tant que joueur) en plus de dix titres de champion. Il a pris la tête de la sélection en 2015, disputé un premier match en 2017 après trois ans sans match pour la sélection, et permis à l'équipe de se qualifier pour sa première Coupe du monde.

La préparation

30 mai 2019 : Allemagne 0-2 (P)
19 mai 2019 : Colombie 1-1 (N)
16 mai 2019 : Colombie 0-2 (P)
9 avril 2019 : Pays-Bas 0-7 (P)
5 avril 2019 : Ecosse 1-1 (N)
3 mars 2019 : Jamaïque 2-3 (P)
28 février 2019 : Jamaïque 0-1 (P)
21 janvier 2019 : Catalogne 0-0 (tab 2-4) (N)
18 janvier 2019 : Italie 1-2 (P)

Faits et chiffres

Le Chili est la cinquième nation sud-américaine à prendre part à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, après le Brésil, l’Argentine, la Colombie et l’Équateur. Ce dernier a connu son baptême du feu au Canada en 2015.

L'avis de FOOTOFEMININ

Se qualifier pour la première Coupe du monde de son histoire est déjà une belle réussite pour le Chili. L'objectif sera de ne pas repartir sans point ni but inscrit, mais face à la Suède, aux États-Unis et à la Thaïlande (dans l'ordre), la tâche ne sera pas aisée.


Mardi 11 Juin 2019
Charlotte Vincelot/Sébastien Duret

Dans la même rubrique :