Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - JAPON - ECOSSE : les réactions

Retrouvez les réactions des actrices de la rencontre remportée par le Japon face à l'Ecosse (2-1).



Mana Iwabuchi (attaquante du Japon) : "On a beaucoup réfléchi entre joueuses"

« Je n’ai pas joué dès le début de la première rencontre, donc tout ce que j’avais à l’esprit, c’était de gagner, c’est ce que tout le monde a à l’esprit, on a réussi à marquer deux fois ça nous a donné la victoire. La première rencontre s’est soldée par un match nul, on a beaucoup réfléchi entre joueuses, analysé la rencontre pour pouvoir répondre aux problèmes auxquels nous avons été confrontées, afin de jouer en tant qu’entité et ressouder l’équipe pour obtenir le résultat aujourd’hui.

Le match à venir : Comme nous avons remporté ce match, nous sommes là où nous voulions être. Ceci dit, l’Angleterre se situe à un niveau différent, il va falloir se battre, aller de l’avant attaquer, et ce sera le cas pour chacune d’entre nous dans l’équipe ».

Nicola Docherty (défenseure de l’Ecosse, remplaçante ce vendredi)

« Forcément, nous sommes déçues par ce résultat, on aurait dû marquer plus de buts, surtout après la deuxième mi-temps que nous avons disputé, mais on est l’Écosse, on va se battre. Mais avec une victoire dans le dernier match ça pourrait passer ; absolument, on en est consciente et c’est pourquoi on va se concentrer pleinement sur ce match face à l’Argentine pour obtenir cette victoire dont on avait besoin.

Sa réaction sur le but de Clelland : On a toutes sauté, d’ailleurs quel finish ! C’est ce qu’elle fait, c’est une excellente buteuse, on sait que lorsqu’elle a le ballon dans les pieds, elle va frapper et ça va soit finir au fond des filets soit nous offrir une occasion très dangereuse ».

Lisa Evans (attaquante de l’Ecosse) : "On a besoin de ces 3 points"

« Les deux buts dans la première mi-temps nous on fait mal, les Japonaises ont montré toutes leurs qualités aujourd’hui. Je ne peux pas commenter les buts car je ne les ai pas revus, mais on savait que ce serait très difficile de marquer contre cette formation qui évolue bien en place. Le but de Clelland est magnifique, elle a mis une frappe superbe.

On ne va même pas s’intéresser au match Angleterre-Argentine, on veut gagner notre dernière rencontre, on sait qu’on a besoin de 3 points, c’est la seule chose qui nous intéresse désormais. On prend chaque match comme il vient, je sais que ça fait cliché, mais on a besoin de ces 3 points, et c’est tout ce qu’on va essayer d’aller chercher maintenant.

Le soutien des supporters a été absolument fantastique. Mon père et ma mère étaient dans les tribunes, c’était bien de les avoir pour nous soutenir ».

Shelley Kerr (sélectionneuse de l'Ecosse) : "Nous ne sommes pas une équipe écossaise qui jouera à dix derrière)

"Nous avons concédés deux buts sur des erreurs et en face il y avait une équipe très forte en particulier son jeu sans ballon. Je pense que pendant la majorité de la deuxième mi-temps nous avons vraiment bien joué, et nous avons terminé le match très fort. Je suis très fière de mes joueuses. Pour notre première Coupe du monde, nous avons perdu contre l’Angleterre et contre le Japon. Nous devons prendre les éléments positifs de ces deux matchs et les intégrer lors de notre match contre l'Argentine.

Tactiquement, il y a beaucoup d’équipes classées au delà de la 20e place qui joueraient des équipes classées 3e et 7e de la FIFA en jouant de manière défensive en parquant le bus devant ! Mais je ne coache pas les équipes de cette manière-là, sinon nous ne progresserons jamais. Nous avons vraiment progressé sur les 18 derniers mois parce que nous avons une certaine philosophie de jeu. Certains peuvent penser que ce n’est pas la meilleure méthode, mais il est très important pour nous de jouer avec une philosophie et un style de jeu clair. Nous n’avons pas eu de chance également, je pense qu’on aurait dû avoir un penalty et ça aurait pu être un tournant du match.

Nous nous attendions à ce que le Japon soit motivé aujourd’hui, ils devaient gagner après leur contre-performance contre l’Argentine. L’Argentine m’a aussi impressionné avec leur tactique, même si c’est quelque chose que nous ferions pas contre le Japon. Ils ont des joueuses de classe mondiale, donc on s’attendait à ce type de performance de leur part. On avait travaillé sur la manière de défendre contre leur jeu d’attaque, on savait que cela serait très dur.

Lors de la causerie d’avant match, j’avais dis aux joueuses que nous devions être courageuses et jouer de manière positive. Nous ne sommes pas une équipe écossaise qui jouera à dix derrière. Nous avons maintenant assez de joueuses offensives pour causer des problèmes aux adversaires.

Claire Emslie (attaquante de l’Ecosse) : "Il nous reste encore une chance de nous qualifier"

« On était menées de deux buts, j’ai pensé qu’on devait attaquer plus, c’est ce que j’ai essayé de faire (ndlr : elle est entrée à la 60e minute), mais aussi avoir plus de possession dans le dernier tiers du match, malheureusement ça n’a pas suffi pour marquer deux buts.

On va devoir se remettre de cette rencontre, et nous préparer du mieux possible (ndlr : pour le match face à l'Argentine), on va devoir faire nos « devoirs », pour aller sur le terrain et réaliser une bonne performance, dans ce dernier match, car il nous reste encore une chance de nous qualifier.

Le but de Lana Clelland : C’était un super but, c’est une joueuse fantastique, elle a une très bonne frappe, c’était bien qu’elle rentre sur le terrain aujourd’hui car on avait besoin d’elle ».

Jennifer Beattie (défenseure de l'Ecosse) : "Je ne sais pas pourquoi nous avons du mal à démarrer"

"Je ne sais pas pourquoi nous avons du mal à démarrer nos matchs. C’est un point que nous allons devoir travailler avant le match contre l’Argentine. A la mi-temps, la coach nous a demandé de presser un peu plus haut et de rester calme quand nous avions le ballon. Le Japon a l’un des meilleurs jeux sans ballon du monde, elles font du jeu a une touche de balle, et il est donc très difficile de défendre contre ce type de jeu"

(photo FIFA.com)
(photo FIFA.com)

Vendredi 14 Juin 2019
Vincent Roussel/Sylvain Jamet

Dans la même rubrique :