Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - L'ALLEMAGNE, première qualifiée pour les quarts, a maîtrisé son sujet

L'Allemagne s'est montrée impitoyable face au Nigeria, et d'une efficacité qui fait sa force. La Mannschaft s'est qualifiée pour les quarts de finale grâce à une victoire 3-0 grâce à Alex Popp, Sara Däbritz sur penalty et Lea Schüller en fin de rencontre. Fin de l'aventure pour le Nigeria.



(photo FIFA.com)
(photo FIFA.com)
Avec plusieurs changements -forcés- dans son équipe de départ, le Nigeria, qui n'avait rien à perdre, débutait bien le match, et se montrait dangereux dès les premières minutes de la rencontre avec un bon renversement de jeu de Desire Oparanozie qui obligeait Verena Schweers à tacler en corner (1'), sur lequel Francisca Ordega, dans un angle fermé, tentait de battre Almuth Schult, attentive (2'). Mais l'Allemagne mettait vite le pied sur le ballon, et répondait au début de match nigérian avec une belle occasion pour Lina Magull suite à une combinaison sur coup franc. Sa frappe était contrée par Osinachi Ohale qui se jetait devant elle (6'). La domination allemande s'accentuait au cours du quart d'heure suivant sans réelle opportunité cependant, jusqu'à un nouveau corner obtenu.

L'Allemagne fait le break

Sur celui-ci, Alex Popp plaçait une tête décroisée imparable et ouvrait le score (20'). Un but confirmé trois minutes plus tard par la VAR, qui vérifiait la position de Svenja Huth sur le corner. La minute suivante, Lina Magull obtenait un penalty suite à une faute d'Evelyn Nwabuoko, rapidement confirmé par la VAR. Sara Däbritz ne manquait pas l'opportunité qui lui était offerte de faire le break, et marquait son troisième but du tournoi (27'). Un score plutôt flatteur pour l'Allemagne, qui avait mis le pied sur le ballon mais manquait de justesse dans les trente mètres adverses avant l'ouverture du score. En fin de première période, Huth tentait un coup du scorpion qui ne trouvait pas le cadre (42'), puis le danger planait dans la surface nigérianne sur deux corners allemands (45'). Dans les arrêts de jeu, le Nigeria se procurait une situation dangereuse, le ballon était repoussé mais revenait sur Oparanozie, contrée (45+2'). L'Allemagne comptait deux buts d'avance à la pause.

Une seconde période moins intense

(photo FIFA.com)
(photo FIFA.com)
Face à une équipe nigérianne revenue avec des intentions offensives, l'Allemagne manquait de marquait un troisième but en contre-attaque dès le début de la rencontre, sur un long dégagement de Schult pour Klara Bühl, entrée en jeu pour la seconde période. La jeune attaquante tentait de trouver une coéquipière dans l'axe, mais Halimatu Ayinde effectuait un bon retour pour mettre en corner devant Lea Schüller qui attendait le ballon (48'). Entrée en jeu pour la seconde période également, Rasheedat Ajibade faisait la différence dans le couloir gauche et faisait parler sa vitesse pour faire la différence, mais son centre était un petit trop fort pour Oparanozie au second poteau (50').

Dans un match ouvert en début de secone période, le ballon circulait d'un but à l'autre sans occasion de but, mais Nnadozie (61') puis Ohale (62') étaient bien présentes dans la surface. Le Nigeria tentait de mettre la pression à l'entame du dernier quart d'heure pour réduire le score, mais sans y parvenir, et la tête de Chinaza Uchendu sur coup franc ne mettait pas Schult en danger (77'). L'Allemagne montrait ensuite tout son opportunisme, sur une mauvaise communication dans la défense, et la perte de balle d'Ayinde sous la pression de Gwinn, qui permettait à Schüller, sans contrôle, de battre Nnadozie une troisième fois dans la rencontre (82'). Un coup franc d'Oparanozie dans le temps additionnel, au-dessus (90+1'), et un centre d'Ajibade qui ne trouvait pas preneuse (90+5') étaient les dernières tentatives nigériannes de réduire le score. L'Allemagne se qualifie sans souci pour les quarts de finale, encore une fois avec sérieux et opportunisme pour terminer la rencontre avec une victoire nette. Le Nigeria n'avait pas les armes pour être une menace, et arrête donc son chemin en huitièmes de finale.

La joueuse du match : Alex Popp

L'ouverture du score, d'une belle tête décroisée, a fait du bien à l'Allemagne qui semblait en-dedans en début de rencontre. De façon générale, elle a été encore très présente tout au long de la rencontre.

Le fait du match

Le rapide break réalisé par l'Allemagne sur corner puis penalty, avec double intervention de la VAR qui a cassé le rythme et espacé les deux buts de huit minutes alors les deux actions se sont succédé.

Coupe du Monde de la FIFA 2019 - Huitième de finale
Samedi 22 juin 2019 - 17h30
ALLEMAGNE - NIGERIA : 3-0 (2-0)
Grenoble (Stade des Alpes)
Temps ensoleillé (27°C) - Terrain excellent
Spectateurs : 17 988
Arbitres : Yoshimi Yamashita (Japon) assistée de Naomi Teshirogi (Japon) et Makoto Bozono (Japon). Arbitres réservistes : Casey Reibelt (Australie), Maiko Hagio (Japon). Arbitres VAR : Carlos Del Cerro Grande (Espagne) assisté de Jose Maria Sanchez (Espagne) et Mayte Chavez (Mexique)

Buts :
1-0 Alexandra POPP 20' (Corner de la gauche tiré par Magull qui retombe est coupé par Popp plein axe d'une reprise de la tête)
2-0 Sara DÄBRITZ 27' s.p. (Faute de Nwabuoku sur Magull. Le penalty est frappé du gauche sur la gauche de la gardienne partie du bon côté mais qui ne peut toucher le ballon)
3-0 Lea SCHÜLLER 82' (Ayinde voit son ballon en retrait intercepté par Schüller à l'entrée de la surface qui place aussitôt une frappe en force du droit de 15 m)

Avertissements : Alexandra Popp 32', Svenja Huth 57' pour l'Allemagne ; Evelyn Nwabuoku 26', Desire Oparanozie 61', Rasheedat Ajibade 82' pour le Nigeria

Allemagne : 1-Almuth Schult ; 15-Giulia Gwinn, 23-Sara Doorsoun-Khajeh, 5-Marina Hegering, 17-Verena Schweers (2-Carolin Simon 46') ; 9-Svenja Huth, 18-Melanie Leupolz (19-Klara Bühl 46'), 20-Lina Magull (6-Lena Oberdorf 69'), 13-Sara Däbritz ; 11-Alexandra Popp (cap.), 7-Lea Schüller. Entr.: Martina Voss-Tecklenburg
Non utilisées : 12-Laura Benkarth, 21-Merle Frohms, 3-Kathrin Hendrich, 4-Leonie Maier, 8-Lena Goessling, 10-Dzsenifer Marozsan, 14-Johanna Elsig, 16-Linda Dallmann, 22-Turid Knaak

Nigeria : 16-Chiamaka Nnadozie ; 20-Chidinma Okeke, 5-Onome Ebi, 6-Evelyn Nwabuoku (15-Rasheedat Ajibade 46'), 3-Osinachi Ohale ; 17-Francisca Ordega, 18-Halimatu Ayinde, 13-Ngozi Okobi, 12-Uchenna Kanu (22-Alice Ogebe 84') ; 19-Chinwendu Ihezuo (11-Chinaza Uchendu 75'), 9-Desire Oparanozie (cap.). Entr.: Thomas Dennerby
Non utilisées : 1-Tochukwu Oluehi, 21-Alaba Jonathan, 2-Amarachi Okoronkwo, 7-Anam Imo, 8-Asisat Oshoala, 23-Ogonna Chukwudi

Dimanche 23 Juin 2019
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :