Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - La SUEDE plus solide que le CANADA rejoint l'ALLEMAGNE

La Suède retrouve les quarts de finale et l'Allemagne après sa victoire 1-0 face au Canada ce lundi soir, sur un but de Stina Blackstenius peu après l'heure de jeu. A noter également le penalty repoussé par Hedvig Lindahl quelques minutes après le but suédois.



Blackstenius et Asllani ont été impliquées sur le but (photo Frédérique Grando/FOF)
Blackstenius et Asllani ont été impliquées sur le but (photo Frédérique Grando/FOF)
Entre deux équipes physiques et tactiquement discplinée, les deux équipes, à la formation et composition attendues, ont livré une première période fermée, les attaques n'ayant pas réussi à trouver la solution pour décanter la rencontret. Les deux équipes ont bien tenté de se porter vers l'avant à la moindre opportunité, mais les défenses se sont montrées solides. La Suède a tenté de jouer avec Sofia Jakobsson en profondeur notamment, et son duel avec Alysha Chapman a été plutôt intéressant, des deux côtés du terrain (11', 18', 30', 32'), Kosovare Asllani subissant un traitement spécial, sans espace pour s'exprimer. Fridolina Rolfö de son côté était bien prise elle par Ashley Lawrence. De l'autre côté, Hanna Glas a été sollicité en début de rencontre avec Janine Beckie, mais s'est montrée solide (13', 14') pour éviter les centres. La question, alors que la pause était sifflée sans aucun tir cadré et trois tirs loin du cadre pour la Suède, était de savoir laquelle des deux équipes serait la première à céder.

Blackstenius et Lindahl, duo gagnant

Le penalty arrêté (photo Eric Baledent/FOF)
Le penalty arrêté (photo Eric Baledent/FOF)
La deuxième période débutait sur un rythme similaire à la première, mais le match se décantait dix minutes après son début, sur une action qui débuait avec une récupération d'Elin Rubensson à 25 mètres de ses buts. La milieu suédoise servait Asllani proche du rond central, et elle s'en allait dans la profondeur, le côté droit de la défense canadienne absent. Elle servait ensuite Stina Blackstenius dans la surface, et l'attaquante parvenait à placer son pied avant la double intervention de Stéphanie Labbé et Shelina Zadorsky pour ouvrir le score (55'). Les minutes suivantes voyaient la Suède pousser pour faire le break, et profiter notamment des montées d'Ashley Lawrence pas compensées. Il fallait un retour décisif de Sophie Schmidt devant Asllani pour éviter le 2-0 (59'). Idem deux minutes plus tard, Buchanan devançant Rolfö après une action collective suédoise (61'). L'attaquante de Wolfsburg, à 20 mètres dans l'axe, tentait ensuite une frappe puissante qui ne trouvait pas le cadre (62').

Penalty arrêté : un tournant

(photo Eric Baledent)
(photo Eric Baledent)
La rencontre manquait de basculer quelques minutes plus tard, sur un corner repoussé par la défense canadienne qui revenait sur Scott, dont la frappe était contrée par Asllani de la main. L'arbitre ne bronchait pas, et l'action se terminait avec une tête de Schmidt non cadrée (66'). Le VAR faisait son travail, et l'arbitre de la rencontre sifflait penalty à retardement (67'). Tiré par Janine Beckie, le ballon était dévié en corner par Hedvig Lindahl, qui s'était bien détendue (69'). Ce fait de jeu transcendait la Suède, qui se montrait très menaçante les minutes suivantes, par l'intermédiaire de Rolfö, qui effaçait plusieurs défenseures pour aller trouver le petit filet (70'), puis Rubensson qui centrait pour Blackstenius dans la surface, devancée par Buchanan (73'). A dix minutes de la fin de la rencontre, sur corner, Magda Eriksson reprenait le ballon de la tête mais était contrée par Labbé qui empêchait le but du break (80').

La minute suivante, un penalty était sifflé pour une grosse faute de Lawrence dans la suface, puis annulé pour cause de hors-jeu (82'). Mais la Suède n'arrêtait pas ses efforts, et sur coup franc, Asllani était trouvée seule dans la surface, et sa reprise partait vers le fond des filets avant d'être contré au dernier moment par Scott, qui préservait le score et l'espoir pour le Canada dans la rencontre. Le temps additionnel, avec sept minutes annoncées, semblait donner au Canada un dernier sursaut, mais Chapman (90+1'), Schmidt (90+2') ne trouvait pas le cadre, puis cette dernière devait réaliser un nouveau retour décisif dans sa surface suite à une longue course de Jakobsson qui cherchait Asllani (90+3'). Les minutes avançaient, et le Canada ne trouvait pas la faille, trop maladroit. Sa solidité tactique et défensive a sauté avec l'ouverture du score suédoise, et il n'a jamais donné l'impression de vraiment pouvoir revenir au score. Plus solide, mieux organisée, la Suède récolte une qualification logique pour les quarts de finale où elle retrouvera l'Allemagne

La joueuse du match : Hedvig Lindahl

Son arrêt a changé la dynamique de la rencontre entre les deux blocs, et elle s'est montrée solide de façon globale, notamment dans les airs.

Le fait du match

L'arrêt d'Hedvig Lindahl sur penalty (69'). Il empêche l'égalisation du Canada, et redonnait un coup de fouet à son équipe, qui n'allait pas être vraiment inquiétée par une équipe maladroite.

Coupe du Monde de la FIFA 2019 - Huitième de finale
Lundi 24 juin 2019 - 21h00
SUEDE - CANADA : 1-0 (0-0)
Paris (Parc des Princes)
Temps partiellement couvert (29°C) - Terrain excellent
Spectateurs : 38 078
Arbitres : Kate Jacewicz (Australie) assistée de Kathryn Nesbitt (Etats-Unis) et Felisha Mariscal (Etats-Unis). Arbitres réservistes : Sandra Braz Bastos (Portugal), Lisa Rashid (Angleterre). Arbitres VAR : Jose Maria Sanchez (Espagne) assisté de Paolo Valeri (Italie) et Manuela Nicolosi (France)

But :
1-0 Stina BLACKSTENIUS 55' (Asllani sur la gauche accélère et glisse en profondeur vers Blackstenius qui se jette pour tacler du droit à 11 m devançant la gardienne)

Avertissements : Fridolina Rolfö 45', Kosovare Asllani 68' pour la Suède ; Kadeisha Buchanan 85' pour le Canada

NB. Penalty tiré par Beckie sur la droite de Lindahl qui part du bon côté (69')

Suède : 1-Hedvig Lindahl ; 4-Hanna Glas, 5-Nilla Fischer, 3-Linda Sembrant, 6-Magdalena Eriksson ; 23-Elin Rubensson (15-Nathalie Björn 79'), 9-Kosovare Asllani, 17-Caroline Seger (cap.) ; 10-Sofia Jakobsson, 11-Stina Blackstenius (19-Anna Anvegard 90+4'), 18-Fridolina Rolfö (8-Lina Hurtig 89'). Entr.: Peter Gerhardsson
Non utilisées : 12-Jennifer Falk, 21-Zecira Musovic, 2-Jonna Andersson, 7-Madelen Janogy, 13-Amanda Ilestedt, 14-Julia Roddar, 16-Julia Zigiotti, 20-Mimmi Larsson, 22-Olivia Schough

Canada : 1-Stephanie Labbé ; 10-Ashley Lawrence, 3-Kadeisha Buchanan, 4-Shelina Zadorsky, 2-Alyssa Chapman (5-Rebecca Quinn 84') ; 15-Nichelle Prince (19-Adriana Leon 64'), 11-Desiree Scott, 13-Sophie Schmidt, 16-Janine Beckie (8-Jayde Riviere 84') ; 12-Christine Sinclair (cap.), 17-Jessie Fleming. Entr.: Kenneth Heiner-Møller
Non utilisées : 18-Kailen Sheridan, 21-Sabrina D'Angelo, 6-Deanne Rose, 7-Julia Grosso, 9-Jordyn Huitema, 14-Gabrielle Carle, 20-Shannon Woeller, 22-Lindsay Agnew, 23-Jenna Hellstrom

La Suède (photo Frédérique Grando/FOF)
La Suède (photo Frédérique Grando/FOF)

Le Canada (photo Eric Baledent)
Le Canada (photo Eric Baledent)

Lundi 24 Juin 2019
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :