Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - La SUEDE s'offre le bronze

Huit ans après avoir décroché la troisième place face à la France en Coupe du Monde et deux ans après la médaille d'argent aux JO, la Suède s'est offert une nouvelle médaille en s'imposant face à l'Angleterre (2-1)



La Suède en bronze (photo FIFA.com)
La Suède en bronze (photo FIFA.com)
Avec un jour de récupération en moins, les Suédoises prenaient les choses en main et visiblement cette option s'est avérée payante. Les Suédoises menaient 2-0 après 22 minutes, récompense de belles actions et d'une pression régulière sur des Anglaises méconnaissables.

Asllani montre la voie

Symbole de cette réussite suédoise, c'est Asllani qui était sortie K.O. en demi-finale que l'on retrouvait à l'ouverture du score. Profitant d'une relance plein axe de Greenwood, elle reprenait magnifiquement le ballon pour montrer la voie (0-1, 11'). Jakobsson avait la balle de 2-0 avec l'aide de la gardienne anglaise. Sa frappe excentrée depuis la droite était renvoyée par la gardienne sur son poteau avant de finir finalement juste à côté du cadre (16e). Elle allait rapidement se rattraper en combinant avec Blackstenius et finir le travail d'une frappe enroulée du droit (0-2, 22').

White y a cru avant le VAR

Les Anglaises montraient une réaction dans la foulée. Un bel enchaînement de Bronze, une frappe en demi-volée du droit que Lindahl sortait en corner (23e). Mead avait une nouvelle occasion avant d'être signalée hors-jeu (27e). C'est Kirby qui laisse sur place Sembrant pour relancer son équipe (1-2, 31'). Deux minutes après, White croyait même égaliser avant que le VAR n'annule son but pour une main sur l'action.

Les Scandinaves baissaient physiquement après la pause et la sortie d'Asllani, l'Angleterre essayait de trouver la faille mais lorsque Bronze d'une volée du droit avait battu Lindahl, c'est Fischer devant sa ligne qui était en dernier rempart (89e). Les Suédoises n'avaient plus de jus et sur un dernier contre, Zigiotti en bout de course avait tout de même la balle du 3-1 (90+1e). Sans conséquence, la Suède termine en beauté sur son tournoi.

Le fait du match

Le 3e place pour la Suède à la Coupe du Monde. C'est la troisième fois que la sélection décroche le bronze après 1991 et 2011. La sélection suédoise avait fait mieux en 2003 en perdant en finale

Coupe du Monde de la FIFA 2019 - Finale pour la 3e place
Samedi 6 juillet 2019 - 17h00
ANGLETERRE - SUEDE : 1-2 (1-2)
Nice (Allianz Riviera)
Temps ensoleillé (29°C) - Terrain excellent
Spectateurs : 20 316
Arbitres : Anastasia Pustovoytova (Russie) assistée de Ekaterina Kurochkina (Russie) et Petruta Iugulescu (Roumanie). Arbitres réservistes : Kate Jacewicz (Australie), Chantal Boudreau (Canada). Arbitres VAR : Felix Zwayer (Allemagne) assisté de Bastian Dankert (Allemagne) et Kathryn Nesbitt (Etats-Unis)

Buts :
0-1 Kosovare ASLLANI 11' (Blackstenius côté gauche délivre un centre fort au second poteau que Greenwood renvoie dans l'axe à 14 m pour la reprise du droit sans contrôle d'Asllani. La gardienne touche le ballon et l'envoie sur son poteau gauche avant qu'il ne finisse sa course dans le but)
0-2 Sofia JAKOBSSON 22' (Jakobsson sur la gauche combine avec Blackstenius qui lui remet à l'angle de la surface où Jakobsson s'infiltre vient fixer Houghton à 10 m et enroule une frappe du droit vers le petit filet opposé)
1-2 Francesca KIRBY 31' (Parris joue avec Scott au milieu qui trouve Kirby dans la profondeur qui entre côté droit dans la surface fixe et crochète Sembrant et place un intérieur du gauche vers le petit filet opposé)

Avertissements : Jade Moore 90+4' pour l'Angleterre ; Hedvig Lindahl 85' pour la Suède

Angleterre : 13-Carly Telford ; 2-Demi Stokes, 5-Stephanie Houghton (cap.), 15-Abbie McManus (17-Rachel Daly 83'), 3-Alex Greenwood ; 10-Francesca Kirby, 8-Jill Scott, 16-Jade Moore ; 7-Nikita Parris (20-Karen Carney 74'), 18-Ellen White, 22-Beth Mead (9-Jodie Taylor 50'). Entr.: Philip Neville
Non utilisées : 1-Karen Bardsley, 21-Mary Earps, 4-Keira Walsh, 11-Toni Duggan, 12-Demi Stokes, 14-Leah Williamson, 19-Georgia Stanway, 23-Lucy Staniforth

Suède : 1-Hedvig Lindahl ; 4-Hanna Glas, 5-Nilla Fischer, 3-Linda Sembrant, 6-Magdalena Eriksson ; 15-Nathalie Bjorn (13-Amanda Ilestedt 72'), 9-Kosovare Asllani (16-Julia Zigiotti 46'), 17-Caroline Seger (cap.) ; 10-Sofia Jakobsson, 11-Stina Blackstenius, 18-Fridolina Rolfö (8-Lina Hurtig 27'). Entr.: Peter Gerhardsson
Non utilisées : 12-Jennifer Falk, 21-Zecira Musovic, 2-Jonna Andersson, 7-Madelen Janogy, 14-Julia Roddar, 19-Anna Anvegard, 20-Mimmi Larsson, 22-Olivia Schough, 23-Elin Rubensson

Phil Neville : "Si c’était à refaire, je ne changerais rien"

Nous sommes déçus et frustrés de ne pas avoir atteint nos objectifs. Mais si c’était à refaire, je ne changerais rien : je n’aime pas regarder dans le rétro, je vais de l’avant. Nous avons vécu des moments incroyables, nous avons passé 51 jours ensemble et j'ai dit à mes joueuses que je suis fier de chacune d'entre elles. Il y a un million de choses que j'aurais pu faire mieux. Lorsque nous reviendrons en août, nous mettrons la barre encore plus haut et mes résultats sont meilleurs, parce que mes joueuses le méritent.


Samedi 6 Juillet 2019
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :