Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - Les PAYS-BAS sont restées patientes

Il aura fallu attendre la prolongation pour voir les championnes d'Europe en titre décrocher leur première place en finale. La délivrance est arrivée par Jackie Groenen face à des Suédoises qui ont manqué le coche en début de match.



La joie de Groenen (photo Eric Baledent/FOF)
La joie de Groenen (photo Eric Baledent/FOF)
Quelques ajustements étaient effectués par les sélectionneurs dans ce duel d'Européens avec une formation néerlandaise où van de Sanden peut en vue depuis le début du tournoi était remplacée par Beerensteyn. Côté suédois, finalement, un seul changement était effectué en raison de la suspension de Rolfö, avec Hurtig titularisée alors que Bjorn initialement annoncée à la place de Rubensson devait renoncer en raison d'une blessure survenue à l'échauffement.

Marquer mais ne pas se découvrir, c'est un dilemme dont les deux équipes n'ont pas su trouver la solution. Tout du moins durant près de 100 minutes. Les Suédoises étaient malgré tout plus actives en début de rencontre. Jakobsson dans l'axe décalait pour Blackstenius dont la frappe était repoussée dans l'axe par van Veenendaal. Jakobsson, encore, arrivait à toute vitesse pour jouer le ballon mais se heurtant à la gardienne (13e). Le match manquait de rythme et c'est des tribunes qu'il arrivait avec une ola lancée après un quart d'heure de jeu seulement. Sur le terrain, van Veenendaal du bout des doigts sortait en corner un coup franc excentré d'Eriksson (19e).

van Veenendaal sollicitée

van Veenendaal intervient (photo Frédérique Grando/FOF)
van Veenendaal intervient (photo Frédérique Grando/FOF)
Les Néerlandaises commençaient après 25 minutes de jeu à sortir de leur camp, enchaînant quelques séries de passes intéressantes mais venir inquiéter Lindahl. La seule frappe lointaine de Spitse ne donnait rien (39e) pas plus que l'ultime coup franc avant la pause (45e). Ce sont toujours les Suédoises qui arrivaient à s'approcher du but adverse. La seule véritable occasion nette du premier acte était au crédit de Hurtig qui reprenait le ballon après un premier renvoi de la défense sur la tentative de Rubensson. van Veenendaal sortait le ballon d'un arrêt du pied (37e).

Lindahl décisive à son tour

Lindahl sort une parade décisive en seconde période (photo Eric Baledent/FOF)
Lindahl sort une parade décisive en seconde période (photo Eric Baledent/FOF)
Déjà peu en vue lors du tournoi, Martens cédait sa place à la pause. Cela ne changeait rien à la physionomie avec Blackstenius la première dangereuse à la reprise (48e). Puis sur une reprise d'Asllani contrée, c'est Fischer qui héritait du ballon, excentrée à droite dans la surface, qui plaçait une reprise croisée du droit au sol repoussée (56e). Miedema se mettait enfin en évidence pour les Néerlandaises après un corner joué au second poteau par Spitse. Démarquée, elle ajustait une reprise de la tête que Lindahl allait chercher du bout des doigts (64e). Wiegman décidait de faire entrer la Lyonnaise van de Sanden. Sous les applaudissements, elle commençait à mettre le feu sur deux ou trois accélérations et dans le temps additionnel, sa frappe croisée du droit sortie en corner par Lindahl aurait pu permettre d'éviter la prolongation (90+1e). C'est aussi ce que les partenaires de Asllani auraient aimé réussir. Mais la reprise de volée du gauche d'Asllani (84e) ou le coup franc d'Eriksson frappé direct (88e) terminaient au dessus du cadre.

Groenen seule buteuse

van de Sanden félicite Groenen (photo Eric Baledent/FOF)
van de Sanden félicite Groenen (photo Eric Baledent/FOF)
Les premiers instants de la prolongation ne semblaient pas plus animés. Un manque de rythme auxquels les Néerlandaises parvenaient enfin à mettre un terme avec un brin de réussite. Un ballon joué au milieu par van de Donk en direction de Miedema pour jouer en appui. Sembrant voulait intervenir et offrait le ballon de but à Groenen qui se retrouvait seule à s'avancer dans la surface pour armer une frappe croisée imparable (1-0, 99'). Les Suédoises n'allaient plus réussir à revenir dans la partie face à une défense orange qui tenait bon aisément à l'image de l'intervention de van Dongen sur Asllani (103e). Cette dernière devait quitter ses partenaires K.O. après avoir reçu le ballon en pleine tête et le rêve de finale s'était envolé.

Pour les Néerlandaises, deux ans après avoir été championnes d'Europe, elles se retrouvent en finale de la Coupe du Monde où elles défieront dimanche les tenantes du titre, les Etats-Unis dans ce même stade.


Coupe du Monde de la FIFA 2019 - Deuxième demi-finale
Mercredi 3 juillet 2019 - 21h00
PAYS-BAS – SUEDE : 1-0 a.p. (0-0, 1-0)
Lyon (Stade de Lyon "Groupama Stadium")
Temps très chaud (29°C) - Terrain excellent
Spectateurs : 48 452
Arbitres : Marie-Soleil Beaudoin (Canada) assistée de Princess Brown (Jamaïque) et Stephanie-Dale Yee Sing (Jamaïque). Arbitres réservistes : Kateryna Monzul (Ukraine), Maryna Striletska (Ukraine). Arbitres VAR : Massimiliano Irrati (Italie) assisté de Mohammed Abdulla Mohammed (Emirats Arabes Unis) et Chantal Boudreau (Canada)

But :
1-0 Jackie GROENEN 99' (van de Donk cherche Miedema à 25 m dans l'axe mais Sembrant dévie le ballon en intervenant sur le côté droit de l'attaque néerlandaise où Groenen hérite du ballon et s'avance dans la surface pour placer une frappe croisée du droit dans le petit filet opposé de Lindahl)

Avertissements : Sherida Spitse 85', Danielle van de Donk 116' pour les Pays-Bas ; Julia Zigiotti 94' pour la Suède

Pays-Bas : 1-Sari van Veenendaal (cap.) ; 2-Desiree van Lunteren, 3-Stefanie van der Gragt, 20-Dominique Bloodworth, 4-Merel van Dongen ; 14-Jackie Groenen, 10-Danielle van de Donk, 8-Sherida Spitse ; 21-Lineth Beerensteyn (7-Shanice van de Sanden 71'), 9-Vivianne Miedema, 11-Lieke Martens (19-Jill Roord 46'). Entr.: Sarina Wiegman-Glotzbach
Non utilisées : 16-Lize Kop, 23-Loes Geurts, 5-Kika van Es, 6-Anouk Dekker, 12-Victoria Pelova, 13-Renate Jansen, 15-Inessa Kaagman, 17-Ellen Jansen, 18-Danique Kerkdijk, 22-Liza van der Most

Suède : 1-Hedvig Lindahl ; 4-Hanna Glas, 5-Nilla Fischer, 3-Linda Sembrant, 6-Magdalena Eriksson (2-Jonna Andersson 111') ; 23-Elin Rubensson (16-Julia Zigiotti 78'), 9-Kosovare Asllani, 17-Caroline Seger (cap.) ; 10-Sofia Jakobsson, 11-Stina Blackstenius (20-Mimmi Larsson 111'), 8-Lina Hurtig (7-Madelen Janogy 78'). Entr.: Peter Gerhardsson
Non utilisées : 12-Jennifer Falk, 21-Zecira Musovic, 13-Amanda Ilestedt, 14-Julia Roddar, 15-Nathalie Björn, 19-Anna Anvegard, 22-Olivia Schough

(photo Frédérique Grando/FOF)
(photo Frédérique Grando/FOF)

Mercredi 3 Juillet 2019
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :