Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - Solide, l'ITALIE continue sa route

Après avoir terminé en tête de son groupe, l'Italie a continué sur sa lancée face à la Chine avec une victoire 2-0, buts de Valentina Giacinti et Aurora Galli en début de chaque période, pour se qualifier pour les quarts de finale comme en 1991. Elle attend désormais son prochain adversaire.



Le début de match était à sens unique, avec une grosse pression italienne sur les buts chinois. Il y avait plusieurs alertes, sur coup franc (3'), sur des centres contrés (7') ou encore sur une mauvaise passe de Han Peng pour Valentina Giacinti qui se retournait vite mais ne parvenait pas à trouver le cadre (13'). La défense chinoise d'ordinaire si organisée se trouvait en grande difficulté face à la volonté italienne. Et logiquement, les Azzurre ouvrait le score par l'intermédiaire de Giacinti, très dangereuse en début de rencontre. Elle était au début de l'action, avec un contre favorable sur Wu Haiyan, puis à la conclusion, la frappe d'Elisa Bartoli contrée dans la surface (15'). Sur l'action, la gardienne chinoise aurait pu être expulsée pour sa sortie sur la latérale italienne.

Giacinti met l'Italie devant

Après l'ouverture du score, l'Italie baissait assez rapidement le pied, et la Chine montait en régime. Son retour dans le match aurait pu se faire sur penalty si l'arbitre avait sifflé le pied de Sara Gama à la tête de Wang Shuang, mais ce n'était pas le cas (25'). Laura Giuliani, maladroite sur ses dégagements depuis le début de partie, avait l'occasion de se mettre en évidence, avec une belle claquette sur une frappe de Wang Yan qui retombait sous la barre (28'). Si la Chine faisait planer le danger, c'est l'Italie qui passait proche du but du break, avec Valentina Bergamaschi dans la profondeur, dont la frappe était déviée en corner par Peng Shimeng, décisive sur le coup (33'). La fin de la première période était nettement dominée par la Chine, mais la défense italienne était bien en place, et Elena Linari (35', 37'), Alia Guagni (43') et Bartoli (45+3') avaient toutes l'occasion de faire des interventions décisives et empêcher les Roses d'Acier de revenir au score. A la pause, l'Italie était devant au tableau d'affichage.

Galli, le but du break

La Chine avait bien fini la première période mais elle encaissait rapidement un deuxième but et ne pouvait pas retrouver le rythme. L'Italie ne profitait pas d'une perte de ballon dangereuse (48'), mais trouvait rapidement l'ouverture avec Aurora Galli, entrée en jeu avant la pause à la place de Cristiana Girelli, et qui marquait de 25 mètres, sans élan, petit filet opposé (49'). La tâche, déjà compliquée pour la Chine maladroite dans le dernier geste face à une défense bien en place, se compliquait encore plus avec ce deuxième but. Les Roses d'Acier se tournaient vers l'attaque et s'exposait à des contre-attaques plutôt bien gérées, mais ne parvenait pas à susprendre l'arrière-garde transalpine.

Quand la Chine parvenait à faire la différence, et une joueuse chinoise se trouvait en position de frappe, c'était en manquant de puissance (65', 68', 75', 84'), en étant contrée ou en hésitant à tirer (Li Ying 78'). La Chine n'y arrivait pas, et c'est même l'Italie, avec Giacinti, qui s'offrait la dernière occasion de la rencontre et obligeait Peng Shimeng à se coucher (90+2'). Solide, l'Italie a su marquer quand il le fallait avant de se reposer sur sa défense bien en place pour mettre en échec les différentes tentatives chinoises, qui ont en plus manqué de mordant. Vingt-huit après, voilà l'Italie de retour en quart de finale. La Chine était trop « tendre » pour espérer un autre résultat.

La joueuse du match : Elisa Bartoli

La latérale italienne a réalisé un match très solide, comme toute la défense, mais elle a permis avec l'appui d'Elena Linari de bien s'occuper de la joueuse chinoise la plus dangereuse, Li Ying. Elle est également impliquée sur le premier but italien.

Le fait du match

Le deuxième but italien signé Aurora Galli, inscrit en tout début de seconde période, n'a pas permis à la Chine de reprendre le match sur la lancée de la fin du premier acte. L'Italie a pu ensuite gérer son avance au score.

Coupe du Monde de la FIFA 2019 - Huitième de finale
Mardi 25 juin 2019 - 18h00
ITALIE - CHINE : 2-0 (1-0)
Montpellier (Stade de la Mosson)
Temps chaud (28°C) - Terrain en bon état
Spectateurs : 17 492
Arbitres : Edina Alves Batista (Brésil) assistée de Neuza Back (Brésil) et Tatiane Sacilotti (Brésil). Arbitres réservistes : Laura Fortunato (Argentine), Mary Blanco (Colombie). Arbitres VAR : Mauro Vigliano (Argentine) assisté de Tiago Martins (Portugal) et Mariana De Almeida (Argentine)

Buts :
1-0 Valentina GIACINTI 15' (Giacinti sur le côté droit trouver Bonansea dans l'axe à 20 m qui glisse sur la gauche à Bartoli dans le dos de la défense. Bartoli percutée par la gardienne arrive à décaler sur sa droite en retrait pour Giacinti qui reprend du gauche à 8 m)
2-0 Aurora GALLI 49' (Ballon récupéré par Guagni côté droit qui trouve Galli dans l'axe à 25 m qui arme une frappe du droit qui rebondit deux fois dans la surface avant de se loger dans le petit droit de Peng Shimeng)

Aucun avertissement

Italie : 1-Laura Giuliani ; 7-Alia Guagni, 3-Sara Gama (cap.), 5-Elena Linari, 13-Elisa Bartoli ; 2-Valentina Bergamaschi (18-Ilaria Mauro 63'), 23-Manuela Giugliano, 21-Valentina Cernoia ; 19-Valentina Giacinti, 10-Cristiana Girelli (4-Aurora Galli 39'), 11-Barbara Bonansea (6-Martina Rosucci 71'). Entr.: Milena Bertolini
Non utilisées : 12-Chiara Marchitelli, 22-Rosalia Pipitone, 8-Alice Parisi, 9-Daniela Sabatino, 14-Stefania Tarenzi, 15-Annamaria Serturini, 16-Laura Fusetti, 17-Lisa Boattin, 20-Linda Tucceri
Chine : 12-Peng Shimeng ; 6-Han Peng, 5-Wu Haiyan (cap.), 3-Lin Yuping, 2-Liu Shanshan ; 11-Wang Shanshan (15-Song Duan 61'), 20-Zhang Rui, 13-Wang Yan (21-Yao Wei 61'), 17-Gu Yasha (9-Yang Li 46') ; 7-Wang Shuang, 10-Li Ying. Entr.: Jia Xiuquan
Non utilisées : 1-Xu Huan, 18-Bi Xiaolin, 4-Lou Jiahui, 8-Li Jiayue, 14-Wang Ying, 16-Li Wen, 22-Luo Guiping, 23-Liu Yanqiu

Mercredi 26 Juin 2019
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :