Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde U17 - Le JAPON l'emporte logiquement

Trois ans après le sacre de leurs homologues adultes, les Nadeshiko en Allemagne 2011, la sélection U17 nippone monte à son tour sur le toit du monde grâce à sa victoire sans bavure contre l'Espagne en finale de la Coupe du Monde féminine U17.



Le Japon savoure son titre (photo fifa.com)
Le Japon savoure son titre (photo fifa.com)
Déjà vainqueurs de la première rencontre entre les deux pays lors de la phase de groupes (2-0), les Japonaises ont rapidement confirmé leur ascendant psychologique sur les Rojitas. Suite à une superbe frappe de Shiho Matsubara sur la barre, Meika Nishida surgissait au rebond pour marquer son premier but de la compétition (1-0, 5'). Après ce coup dur d'entrée, les Espagnoles ne parvenaient pas à réagir, affichant un léger avantage à la possession sans toutefois réussir à se montrer réellement menaçantes. Les occasions ne pleuvaient pas non plus du côté des Petites Nadeshiko, mais ces dernières se montraient plus justes et plus tranchantes à la construction. Après un bon travail côté droit de Rikako Kobayashi, Yui Hasegawa manquait de peu de doubler la mise en croisant trop sa reprise (27'). Shiho Matsubara ne trouvait pas non plus le cadre depuis l'entrée gauche de la surface, après une belle combinaison (39').

Un banc de fraîcheur

Le Japon a impressionné par sa maîtrise et son effectif
Le Japon a impressionné par sa maîtrise et son effectif
Après la pause, Matsubara servait Hasegawa en retrait, mais le tir de la milieu de terrain nippone trouvait Elena De Toro sur sa trajectoire (51'). La portière espagnole s'interposait également sur un raid de Rikako Kobayashi (54'), puis était soulagée de voir Hasegawa trop décroiser sa frappe (56').
Fuka Kono, fraîchement entrée en jeu, faisait parler sa vivacité en se frayant un chemin dans la surface suite à une touche pour armer un tir puissant, bien sorti par De Toro (70'). Le deuxième duel entre les deux joueuses tournait toutefois à l'avantage de Kono, qui ajustait la portière espagnole après une ouverture de Kobayashi (2-0, 78'). La buteuse servait ensuite au second poteau Mizuki Saihara, elle aussi sortie du banc, dont la frappe puissante heurtait le montant (86').

Dépassées par la technique et la vivacité des Nippones, les Espagnoles ne parvenaient pas à sauver l'honneur ni même à se procurer une occasion, et devaient se résoudre à laisser leurs adversaires mettre la main sur le trophée. La troisième place du Mondial revient à l'Italie dans une rencontre digne d'une course poursuite où le Venezuela n'a jamais lâché revenant 4 fois au score dont un dernier but à la 95e minute ! Aux tirs au but, les Venezuéliennes ont cependant craqué avec un zéro pointé.

Avec FIFA

LE RESUME VIDEO DE LA FINALE SUR FIFA.COM
LE RESUME VIDEO DU MATCH POUR LA TROISIEME PLACE SUR FIFA.COM

Réactions

Asako Takemoto Takakura, sélectionneuse du Japon
Nous sommes fières d'avoir gagné ce tournoi, mon équipe et moi-même. Dès le début de la compétition, j'ai senti que l'Espagne était très forte et je m'attendais donc à la retrouver en finale. La suite m'a donné raison. J'ai vu de la peur dans les yeux de mes joueuses avant le match mais, grâce aux efforts déployés à l'entraînement, elles ont réalisé un grand match. En dépit de ce succès, elles doivent se rappeler qu'il leur reste encore beaucoup à apprendre. Cette victoire n'est qu'une première étape sur la longue route qui doit les mener vers la réalisation de leur potentiel.

Jorge Vilda, sélectionneur de l'Espagne
Les Japonaises ont prouvé aujourd'hui qu'elles étaient aussi talentueuses qu'organisées. J'aimerais féliciter cette belle équipe pour sa victoire, mais aussi pour l'excellente image qu'elle a donnée de la formation au Japon. Le Japon possède d'énormes qualités, mais nous sommes les seuls à l'avoir affronté sans crainte. Nous avons même réussi à mettre nos adversaires sous pression, par moments. Cette deuxième place est une source de fierté et de satisfaction pour le football féminin espagnol. Elle prouve que nous sommes sur la bonne voie. Je suis ravi de la performance de mes joueuses aujourd'hui. Je n'ai pas de mots pour leur rendre hommage. Elles ont été extrêmement courageuses. Je pense pourtant qu'elles peuvent aller encore plus loin à l'avenir.

Coupe du Monde U17 - Finale
Vendredi 4 avril 2014 - 17h00
JAPON-ESPAGNE : 2-0 (1-0)
San José (Estadio Nacional de Costa Rica)
Temps chaud - Terrain excellent
Spectateurs : 22 102
Arbitres : Lucila Venegas (MEX) assistée de Enedina Caudillo (MEX) et Lixy Enriquez (MEX). 4e arbitre: Marianela Araya Cruz (CRC)
Buts : Meika NISHIDA 5', Fuka KONO 78'
Avertissements : Asato Miyagawa 84', Fuka Kono 90' pour le Japon ; Pilar Garrote 74' pour l’Espagne.
JAPON : 1-Mamiko MATSUMOTO (GK) ; 2-Shiho MATSUBARA, 5-Nana ICHISE, 6-Asato MIYAGAMA, 7-Rikako KOBAYASHI, 8-Yui HASEGAWA, 10-Hina SUGITA (cap.), 11-Meika NISHIDA (20-Mizuki SAIHARA 79'), 14-Rana OKUMA, 15-Fuka NAGANO, 16-Yu ENDO (13-Fuka KONO 61'). Entr.: Asako TAKEMOTO TAKAKURA
Non utilisées : 12-Natsumi ASANO, 21-Yukari MORITA, 3-Hikaru KITAGAWA, 4-Maho HASHINUMA, 9-Miho KAMOGAWA, 17-Moeka MINAMI, 18-Mizuka SATO, 19-Maki HIRATSUKA,
ESPAGNE : 1-Elena DE TORO ; 2-Nuria GARROTE, 4-Silvia MERIDA, 5-Rocio GALVEZ, 6-Pilar GARROTE (19-Maite OROZ 83'), 7-Nahikari GARCIA (cap.), 9-Patri GUIJARRO, 10-Andrea FALCON (8-Mireya GARCIA 71'), 11-Carmen MENAYO (14-Aitana BONMATI 53'), 17-Sandra HERNANDEZ, 18-Laura DOMINGUEZ. Entr.: Jorge VILDA
Non utilisées : 13-Marta ALEMANY, 21-Cristina PORTOMENE, 3-Beatriz BELTRAN, 12-Laura ORTEGA, 15-Cintia MONTAGUT, 16-Queralt GOMEZ, 20-Angeles CARRION


Finale pour la 3e place
VENEZUELA-ITALIE : 4-4 (1-1) (4-4) (0-2 aux tab)
Spectateurs : 22.102. Arbitre : Pannipar Kamnueng (THA)
Buts pour le Venezuela : Tahicelis Marcano 45+2’, Gabriela Garcia 60', 68', Sandra Luzardo 90+5’
Buts pour l’Italie : Valentina Bergamaschi 16', Manuela Giugliano 55', 61', Flaminia Simonetti 79'
Avertissement : Federica Cavicchia 70'
Tirs au but :
- Venezuela : Lourdes Moreno poteau, Michelle Romero barre transversale, Daniuska Rodriguez arrêté, Yulianny Goyo arrêté
- Italie : Lisa Boattin but, Manuela Giugliano arrêté, Flaminia Simonetti but.

Dimanche 6 Avril 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :