Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde U20 - Groupe A : La hiérarchie semble claire

Le groupe A semble être le groupe où deux vrais favoris se détachent, l'Espagne et le Brésil, tandis que le pays-hôte, le Costa Rica, et l'Australie ne devraient pas avoir les moyens de faire autre chose que de la figuration.



L'Australie

Le cas de l'Australie est un peu particulier car elle a terminé quatrième du tournoi qualificatif de la zone Asie en 2019, et n'a donc pas validé son billet, encaissant même de très larges défaites face au Japon et la Corée du Sud. Cependant, la politique drastique de la Corée du Nord, qui s'est retirée de la compétition, a permis aux Young Matildas d'obtenir sa première qualification pour l'épreuve depuis 2006. Il ne faudra pas en attendre grand chose cependant, elle n'a pas l'habitude de briller dans cette catégorie d'âge et n'a pas disputé le moindre match en deux ans. Certaines ont pris part à un tournoi senior en juillet, mais l'Australie n'a pas brillé, sortant en phase de poules.
Cela ne signifie pas qu'elle n'aura pas d'arguments, et une majorité de joueuses de l'effectif ont une certaine expérience en championnat (près de 250 matchs au total), forcément précieuse. Parmi les joueuses à suivre tout particulièrement, on pourra citer les défenseures Jamilla Rankin et Jessikah Nash, la toute jeune Daniela Galic ou encore Hanah Lowry. La tâche sera ardue face au Brésil puis à l'Espagne, alors qu'elle débutera la compétition avec un match à gagner face au pays-hôte.

Le Brésil

Le Brésil est l'une des quatre équipes à participer à toutes les éditions de la compétition, et si elle a obtenu des bons résultats lors des premiers tournois, elle n'a plus atteint le dernier carré depuis 2006. Le tirage au sort lui a offert un groupe à sa portée avec un premier match face à l'Espagne pour se mettre dans le bain. Vainqueur de son tournoi qualificatif, le Brésil n'a pas forcément ébloui cette année avec plusieurs victoires compliquées, mais l'équipe n'a pas encaissé le moindre but et en a marqué 22 au total.
Avant le début de la compétition, l'équipe a battu la Nouvelle-Zélande 4-0 et montré une nouvelle fois une certaine homogénéité offensive. La grande absente de la sélection sera la très talentueuse Gio Queiroz, qui a remporté la Copa America avec les A il y a quelques jours et a été finalement retirée de la liste U20. Mais le Brésil aura des atouts, à commencer par la prometteuse défenseure Tarciane, buteuse à ses heures perdues, son acolyte Lauren dangereuse sur tirs lointains ou Analuyza, alors que le secteur offensif devrait pouvoir tourner sans perdre en qualité.

Le Costa Rica

Il s'agira de la troisième participation à l'épreuve pour le pays-hôte qui a perdu les six matchs disputés en 2010 puis 2014. Un objectif raisonnable serait de ne pas terminer son parcours une nouvelle fois bredouille, et elle en aura l'opportunité contre l'Australie notamment, son adversaire a priori le plus abordable qu'elle rencontrera dès la première journée, à ne pas rater donc. Le Costa Rica forme régulièrement de bonnes joueuses et certaines devraient en profiter pour faire parler d'elles.
L'équipe, qui n'a donc pas disputé de tournoi qualificatif, a cependant rencontré les États-Unis et le Mexique en matchs amicaux depuis le début du printemps. Face aux premiers, elle s'est inclinée sur le score cumulé de 0-8 en deux matchs, avant de perdre le premier match face au Mexique puis de remporter le deuxième 2-1. Elle a ensuite fait match nul avec la Nouvelle-Zélande 1-1 lors de son dernier match de préparation.
Le Costa Rica évoluera à domicile (photo Fedefutbol)
Le Costa Rica évoluera à domicile (photo Fedefutbol)

L'Espagne

C'est l'un des principaux favoris de la compétition. Finaliste de la dernière édition pour sa troisième participation à l'épreuve et première accession au dernier carré, elle fait partie des équipes qui ont obtenu leur qualification il y a trois ans avec la génération précédente. Mais dans son cas, cela ne signifie pas que les joueuses ont peu joué ensemble, car quatorze d'entre elles ont remporté l'Euro U19 cette année. L'effectif sera donc plutôt jeune, mais surtout talentueux même s'il n'y a a priori toujours pas de buteuse incontournable. L'équipe aura un seul et unique objectif, la victoire finale, et un parcours dégagé jusqu'en demi-finale au moins si tout se passe bien.
Parmi les joueuses à suivre, le choix est large mais on peut mentionner la latérale Andrea Medina, la future star Júlia Bartel au milieu du terrain, ou encore l'attaquante Salma Paralluelo, dans la liste pour l'Euro senior cet été avant de déclarer forfait. Son parcours débutera face au Brésil, son concurrent numéro un dans le groupe, et elle aura donc l'opportunité dès mercredi de montrer qu'elle entend bien réaliser un beau tournoi.

Le calendrier

Première journée
ESPAGNE -BRÉSIL : Jeudi 11/08 à 1h françaises
COSTA RICA - AUSTRALIE : Jeudi 11/08 à 4h françaises
Deuxième journée
BRÉSIL - AUSTRALIE : Samedi 13/08 à 22h françaises
COSTA RICA - ESPAGNE : Dimanche 14/08 à 4h françaises
Troisième journée
BRÉSIL - COSTA RICA : Mercredi 17/08 à 4h françaises
AUSTRALIE - ESPAGNE : Mercredi 17/08 à 4h françaises

Quarts de finale
A1-B2 : Dimanche 21/08 à 0h30 françaises
A2-B1 : Dimanche 21/08 à 4h françaises

Mardi 9 Août 2022
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :