Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde U20 - Groupe B : Trois pour deux places

Dans ce groupe, l'Allemagne partira favorite tandis que la Colombie et le Mexique sont deux candidats aux quarts de finale.



L'Allemagne

Recordwoman du nombre de titres remportés (trois en neuf éditions) ex-aequo avec les États-Unis, l'Allemagne est une des grandes nations du football également chez les jeunes. Cependant, elle ne gagne plus vraiment avec cette génération U19-U20. Son dernier titre à l'Euro date de 2011 (elle fut finaliste en 2018 et 2019), son dernier titre mondial de 2014, et elle n'avait pas atteint le dernier carré en 2016 et 2018. Une raison qui explique en partie cette « perte de vitesse », c'est que les meilleures joueuses de ces catégories ont déjà fait le saut avec les A, comme c'est le cas cette année de Jule Brand qui ne sera donc pas de la partie.
La Mannschaft aura cependant d'autres raisons d'y croire, et si vous ne connaissez pas encore Gia Corley, Sophie Weidauer, Lisanne Gräwe, Carlotta Wamser et consorts, cela ne va pas tarder. Cette équipe a du talent, et sera favorite de son groupe. Elle a rencontré le Mexique, qu'elle retrouve dans son groupe, fin 2021 lors d'un tournoi, avec à la clé une victoire 4-0. Elle s'était en revanche inclinée face à la France et l'Espagne d'un but à chaque fois. Récemment, elle a battu les Pays-Bas 1-0 avant de s'envoler pour le Costa Rica.
L'Allemagne favorite de son groupe (photo DFB)
L'Allemagne favorite de son groupe (photo DFB)

La Colombie

L'Allemagne est favorite du groupe, mais la Colombie, quatrième pour sa seule participation à l'épreuve en 2010, vient avec de grosses ambitions et cherchera la qualification pour les quarts de finale qu'elle devrait disputer a priori au Mexique. Pour cela, elle n'a pas fait dans la dentelle et a convoqué ses meilleures joueuses, la star Linda Caicedo et toutes les joueuses qui viennent de devenir vice-championnes continentales, perdant 0-1 en finale de la Copa America face au Brésil : Gisela Robledo, meilleure buteuse colombienne des qualifications, Ángela Barón, Gabriela Rodríguez et Natalia Giraldo sont également dans l'équipe dont elles seront les leaders, le duo Caicedo/Robledo en tête.
Pour se qualifier, la Colombie s'est hissée en finale du tournoi de qualification début 2022, terminant pour la première fois deuxième (sans Linda Caicedo), derrière l'intouchable Brésil, qui lui a infligé une sévère défaite (0-3). L'équipe ne fait pas partie des favoris de l'épreuve, mais elle a des individualités qui peuvent lui permettre d'espérer un beau parcours, en espérant qu'elles ne soient pas trop fatiguées. La qualification va être compliquée pour cette équipe qui vient en « voisine » (seul Panama sépare les deux pays), mais elle a des individualités qui peuvent lui permettre de faire la différence à n'importe quel moment.

Le Mexique

Les temps sont durs pour le football mexicain. Du côté des féminines, Monica Vergara a été écartée des A après la déroute à domicile lors du championnat de la CONCACAF en juillet (trois défaites, 0 but marqué) et quelques jours après, on apprenait qu'une enquête avait été ouverte à l'encontre de plusieurs membres du staff des U20, menant finalement au limogeage de la sélectionneuse Maribel Domínguez et de son staff à deux semaines du début de la Coupe du monde. C'est Ana Galindo, sélectionneuse des U17, qui dirigera l'équipe au Costa Rica.
L'équipe a pour elle d'avoir beaucoup joué depuis le début de l'année, pour accrocher sa qualification d'abord, atteignant la finale du tournoi qualificatif en battant le Canada 1-0 en demi-finale avant de perdre face aux États-Unis en finale 0-2. Puis en disputant de nombreux matchs amicaux, notamment à la Sud Ladies Cup fin juin. Bilan, deux défaites face aux États-Unis (0-3) et à la France (1-2) et une petite victoire contre les Pays-Bas (1-0). Plus récemment, elle a perdu contre l'Espagne (0-1) et fait match nul avec l'Australie (3-3) et la Corée du Sud (0-0).
Elle fait partie des équipes qui sont attendues en quarts de finale, mais sortir du groupe ne sera pas aisé. Elle s'appuiera en partie sur la défenseure Jana Gutiérrez ou encore les deux rescapées de la finale mondiale U17 en 2018, Anette Vázquez et Natalia Mauleón, deux cadres de l'équipe. Reste à voir si le limogeage de Domínguez et de son staff lui permettre d'évoluer plus librement.

La Nouvelle-Zélande

En sept participations à l'épreuve, la Nouvelle-Zélande n'a atteint les quarts de finale qu'à une seule reprise, en 2014 en terminant deuxième de son groupe derrière la France. Sans concurrence dans la zone Océanie, elle est présente à chaque grand rendez-vous mais ne parvient pas à marquer les esprits. Face à trois équipes qui auront clairement l'objectif de se qualifier pour la suite de la compétition, la Nouvelle-Zélande n'aura a priori pas les armes pour créer la surprise.
Depuis le début de l'année, elle a affronté à quatre reprises l'Australie -pas vraiment une référence-, pour un bilan de deux défaites, un match nul et une victoire. L'expérience de certaines joueuses telles que Zoe McMeeken, Marisa van der Meer (dans l'équipe néo-zélandaise pour les JO) ou Ava Collins (cinq sélections avec les A) sera précieuse pour tenter d'obtenir un résultat.

Le calendrier

Première journée
ALLEMAGNE - COLOMBIE : Mercredi 10/08 à 19h françaises
NOUVELLE-ZÉLANDE - MEXIQUE: Mercredi 10/08 à 22h françaises
Deuxième journée
ALLEMAGNE - NOUVELLE-ZÉLANDE : Samedi 13/08 à 19h françaises
MEXIQUE - COLOMBIE : Dimanche 14/08 à 1h françaises
Troisième journée
COLOMBIE - NOUVELLE-ZÉLANDE: Mercredi 17/08 à 1h françaises
MEXIQUE - ALLEMAGNE : Mercredi 17/08 à 1h françaises

Quarts de finale
A1-B2 : Dimanche 21/08 à 0h30 françaises
A2-B1 : Dimanche 21/08 à 4h françaises

Mardi 9 Août 2022
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :