Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde U20 - Groupe D : Le JAPON et les PAYS-BAS en quarts, les ÉTATS-UNIS à la trappe

Le Japon, vainqueur des États-Unis 3-1, et les Pays-Bas, qui ont battu le Ghana 4-1, sont les deux qualifiés du groupe D pour les quarts de finale. Les États-Unis tombent dès la phase de poules pour la deuxième fois de leur histoire, la deuxième fois en deux éditions.



Les Oranje en quart

Les Pays-Bas ont négocié leur troisième rencontre (photo FIFA)
Les Pays-Bas ont négocié leur troisième rencontre (photo FIFA)
Les deux équipes avaient encore l'espoir de se qualifier avant cette dernière journée, mais l'une plus que l'autre car le Ghana partait de loin. La rencontre débutait avec un changement de chaque côté, Nina Nijstad remplaçait Samantha van Diemen, suspendue, au sein de la défense batave. Il y aura peu d'opportunités dans cette première période très équilibrée, les quelques tirs de part et d'autres n'apportant pas le danger sur le but adverse. C'est finalement accumulation d'erreurs et de passivité de la défense ghanéenne qui allait permettre aux Pays-Bas d'ouvrir le score, avec une interception ratée sur un long ballon à destination de Ziva Henry, puis l'erreur de main de Cynthia Konlan sur le centre en rupture d'Henry, et enfin la passivité des deux défenseures au deuxième poteau qui permettaient à Liz Rijsberger d'inscrire le premier but de la rencontre (1-0, 28'). Il s'agissait du premier tir des Pays-Bas dans cette rencontre où le Ghana se montrait plutôt dangereux notamment sur les corners obtenus, mais les tirs cadrés étaient tous tirés directement sur Lisan Alkemade, notamment par l'intermédiaire de Susan Duah. Juste avant la pause, Doris Boaduwaa se frayait un chemin dans une défense densément orange, mais sa frappe était contrée, et la VAR ne préconisait pas de penalty (43'). A la pause, les Oranje étaient devant grâce à un but opportuniste, mais la rencontre était équilibrée et le Ghana se montrait dangereux.

Les Pays-Bas allaient rapidement faire le break en seconde période suite à une nouvelle erreur de Konlan, qui repoussait un centre plein axe sur Henry (51'). A peine le temps de savourer que le Ghana répondait par l'intermédiaire de Doris Boaduwaa qui allait faire la différence tout seule, éliminant Marit Auee avant d'envoyer une frappe puissante en pleine lucarne (53'). De quoi relancer la rencontre, d'autant plus que Konlan allait ensuite se montrer décisive sur une triple opportunité pour Charlotte Hulst (63'). Elle était en revanche battue pour la troisième fois de la soirée deux minutes plus tard sur une frappe à l'entrée de la surface de Rijsbgerger qui permettait donc aux Pays-Bas de reprendre deux buts d'avance (65'). Le Ghana n'abdiquait pas et Suzzy Teye, d'une frappe aux vingt mètres, trouvait la transversale (72'). Mais le Ghana récoltait plus de cartons que de buts, et ce sont même les Pays-Bas qui allaient encore marquer, sur un penalty de leur capitaine Marit Auee (84'). Les Oranje ont montré leur potentiel offensif sur les deux dernières rencontres, marquant sept buts dans un tournoi peu prolifique. Avec l'aide des États-Unis, elles auraient pu terminer à la première place, mais elle se contentera certainement de cette deuxième place... Le Ghana n'aura pas démérité, mais l'équipe aura fait trop d'erreurs défensives au cours des trois rencontres pour espérer mieux.

Coupe du Monde U20 de la FIFA - Costa Rica 2022 - Groupe D - Troisième journée
Mercredi 17 août 2022 - 17h00 (1h françaises)
PAYS-BAS - GHANA : 4-1 (1-0)
San José (Estadio Nacional de Costa Rica) - 814 spectateurs
Arbitres : Emikar Calderas assistée de Migdalia Rodriguez et Mary Cristina Blanco Bolivar. 4e arbitre : Kim Yujeong. Arbitre VAR : Daine Muniz

Buts
1-0 Liz RIJSBERGEN 28'
2-0 Ziva HENRY 51'
2-1 Doris BOADUWAA 53'
3-1 Liz RIJSBERGEN 65'
4-1 Marit AUEE 84' s.p.

Avertissements : Marit Auee 69', Nina Nijstad 77' pour les Pays-Bas ; Suzzy Teye 16', Cecilia Nyama 45+3', Abena Opoku 49', Anastesia Achiaa 67', Ophelia Amponsah 77'

Pays-Bas : 16-Lisan Alkemade ; 2-Kim Everaerts, 3-Marit Auee (cap.), 5-Nina Nijstad (15-Jeva Walk 87'), 14-Senna Koeleman, 6-Dana Foederer, 10-Danique Noordman, 20-Rosa van Gool (12-Tess van Bentem 87'), 7-Liz Rijsberger (17-Zera Hulswit 74'), 9-Sanne Koopman (19-Charlotte Hulst 46'), 11-Ziva Henry (18-Shi-jona Martina 74'). Entr.: Thomas Oostendorp
Non utilisées : 1-Claire Dinkla (G), 21-Femke Liefting (G), 13-Fenna Meijer

Ghana : 1-Cynthia Konlan, 2-Abena Opoku (3-Ayisha Yakubu 85'), 5-Susan Duah, 12-Anastesia Achiaa (17-Sharon Sampson 85'), 19-Louisa Aniwaa, 7-Suzzy Teye, 8-Mukarama Abdulai (cap.) (11-Rahama Jafaru 68'), 14-Azumah Bugre, 20-Cecilia Nyama (15-Ophelia Amponsah 46'), 9-Doris Boaduwaa, 13-Salamatu Abdulai (18-Mafia Nyame 57'). Entr.: Ben Fokuo
Non utilisées : 16-Grace Buoadu (G), 21-Farahana Ziblim (G), 4-Rebecca Atinga, 10-Afia Nyarko

Le Japon renvoie les USA à la maison

Le Japon met les USA hors course (photo FIFA)
Le Japon met les USA hors course (photo FIFA)
Alors que le Japon était en position de force pour la qualification et la première place du groupe, les États-Unis, troisièmes, devaient réaliser un gros match pour éviter une deuxième sortie de route consécutive dès la phase de groupe. De nombreux changements étaient effectués de chaque côté, cinq pour le Japon, et six pour les États-Unis qui sortaient d'une défaite nette face aux Pays-Bas (0-3). La première période allait être intense mais pauvre en occasions, la meilleure étant américaine avec une tentative d'Ally Sentnor déviée par le dos d'Haruna Tabata, mais Shu Oba régissait vite au contre-pied pour sortir le ballon en corner (7'). La gardienne japonaise, la troisième titulaire en trois matchs dans les buts, qui évolue par ailleurs aux États-Unis, se montrait très rassurante en captant bien centres et ballons en profondeur. Le Japon était plus dangereux, mais de façon assez diffuse, et sa meilleure opportunité venant d'une frappe lointaine d'Aemu Oyama sur laquelle Mia Justus devait se coucher (35'). Les deux équipes étaient dos à dos à la mi-temps, avantage Japon aussi bien dans le jeu qu'au classement, alors que l'équipe des Pays-Bas menaient 1-0 dans l'autre match, confortant sa deuxième place.

Au retour des vestiaires, le Japon allait assommer un peu plus les États-Unis, qui devaient désormais inscrire trois buts pour se qualifier. Manaka Matsuboto, servie par Yuzuki Yamamoto qui avait récupéré le ballon dans les pieds de Lily Reale, crochetait Emily Mason et prenait Justus à contre-pied (55'). La capitaine américaine se rachetait ensuite en contrant deux frappes de Yamamoto et Oyama coup sur coup (60'), mais le Japon parvenait tout de même à faire le break sur un corner joué en deux temps. Shinomi Koyama était trouvée au deuxième poteau et frappait en angle fermé, petit filet opposé (67'). Alors que le match semblait fini, Simone Jackson, entrée peu avant, réduisait le score pour les États-Unis sur un centre d'Alyssa Thompson que Cooper au premier poteau laissait filer, et Jackson en profitait pour battre Obu et relancer (un peu) le suspense (70'). Les États-Unis imposaient une bonne pression dans les minutes qui suivaient, et le Japon subissait. Mais il tenait bon, et sur un but qui demandait la validation de la VAR, reprenait même deux buts d'avance au tableau d'affichage à quelques minutes de la fin de la rencontre grâce à Haruna Tabata (84'). Cette fois-ci, la messe était dite. Mei Shimida, pour sa première apparition sur la feuille de match, entrait pour le temps additionnel et voyait sa tentative être déviée sur sa barre par Justus (90+5), avant le coup de sifflet final. Le Japon a réalisé une belle performance et termine la phase de poules avec trois victoires en trois rencontres, seul le Nigeria pouvait encore l'égaler. Décevantes, les Américaines sortent une nouvelle fois dès la phase de poule, ce qui devrait faire grincer quelques dents. Cette élimination précoce est cependant parfaitement logique étant donné ce que l'équipe aura montré au cours des trois matchs.

Coupe du Monde U20 de la FIFA - Costa Rica 2022 - Groupe D - Troisième journée
Mercredi 17 août 2022 - 17h00 (1h françaises)
ÉTATS-UNIS - JAPON : 1-3 (0-0)
Alajuela (Estadio Alejandro Morera Soto) - 1 392 spectateurs
Arbitres : Marta Huerta assistée de Guadalupe Porras et Katalin Korok. 4e arbitre : Cheryl Foster. Arbitre VAR : Salomé Di Iorio

Buts
0-1 Manaka MATSUKUBO 55'
0-2 Shinomi KOYAMA 67'
1-2 Simone JACKSON 70'
1-3 Haruna TABATA 84'

Avertissements : Michelle Cooper 49', Laney Rouse 82'

États-Unis : 1-Mia Justus ; 2-Laney Rouse, 4-Emily Mason, 5-Lily Reale (16-Lauren Flynn 71'), 18-Samar Guidry (15-Trinity Byars 71') ; 13-Olivia Moultrie, 6-Talia Dellaperuta (10-Jaedyn Shaw 61'), 19-Korin Albert ; 7-Alyssa Thompson, 9-Michelle Cooper (cap.) (8-Andrea Kitahata 81'), 20-Ally Sentnor (11-Simone Jackson 61'). Entr.: Tracey Kevins
Non utilisées : 12-Neeku Purcell (G), 21-Teagan Wy (G), 3-Ayo Oke, 14-Carina Lageyre, 17-Annie Karich

Japon : 18-Shu Oba ; 7-Mishoshi Sugisawa, 12-Haruna Tabata, 4-Rion Ishikawa, 3-Ibuki Nagae (cap.), 16-Shinomi Koyama ; 10-Aoba Fujino (17-Maya Hijikata 71'), 6-Aemu Oyama (15-Suzy Amano 65'), 8-Kokana Iwasaki (19-Riko Yoshida 90') ; 9-Yuzuki Yamamoto (11-Maika Hamano 65'), 14-Manaka Matsuboko (13-Mei Mishida 90'). Entr.: Futoshi Ikeda
Non utilisées : 1-Shiori Fukuda (G), 21-Nina Noda (G), 2-Akane Nishino, 5-Manaka Hayashi, 20-Urara Watanabe


Jeudi 18 Août 2022
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :