Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde U20 - Groupe D : le JAPON enchaîne, les PAYS-BAS relancent la donne

Le Japon, champion du monde en titre, est la première équipe à remporter ses deux premiers matchs après sa victoire face au Ghana (2-0). Les Pays-Bas ont ensuite nettement battu les États-Unis (3-0) et complètement relancé la course à la qualification.



Un doublé sur penalties pour les Nadeshiko (photo FIFA)
Un doublé sur penalties pour les Nadeshiko (photo FIFA)
Pour ce deuxième match du tournoi, quatre changements étaient effectués dans les deux équipes par rapport à la première journée, avec entre autres deux nouvelles gardiennes. Comme attendu, le Japon allait dominer mais Cynthia Konlan, pour son premier match dans le tournoi, allait réaliser un bon match dans les buts ghanéens. Elles était décisive devant Riko Yoshida (9') et Aoba Fujino (30') en première période, sauvée par sa barre transversale sur une frappe de Manaka Matsuboko (34'), et voyait la tentative de Maika Hamano passer à côté de son but (14'). Du côté ghanéen, un centre-tir de Suzzy Teye aurait pu créer la surprise (20'), mais la meilleure occasion était à mettre à l'actif de Mukarama Abdulai, trouvée sur un long centre venu du couloir droit et dont la frappe croisée frôlait le poteau de Nina Noda (36'). Le Japon avait nettement dominé la première rencontre mais s'était créé assez peu d'occasions, butant qui plus est sur une gardienne solide. Les championnes du monde restaient donc vulnérables à un but ghanéen et la frappe de Mukarama Abdulai était un avertissement.

Le Japon domine en vain avant le doublé de Maika Hamano sur penalties

Konlan se montrait décisive dès le retour des vestiaires avec une sortie décisive au devant de Yoshida près de son poteau, ce qui lui valait de rester à terre quelques instants et d'être visiblement gênée pour la suite de la rencontre (48'). Le match allait se débloquer à l'heure de jeu avec une main indiscutable de Susan Duah dans sa surface, qui permettait à Maika Hamano d'ouvrir le score pour les Young Nadeshiko (62'). Cela les libérait un peu, et la domination japonaise était plus nette dans les minutes qui suivaient, avec un mélange de combinaisons que l'on n'avait pas vues jusque là dans le tournoi et de ballons en profondeur, mais la défense répondait présente (65', 69') jusqu'à ce que Anastesia Achiaa ne concède un deuxième penalty pour une faute sur Kokana Iwasaki (71'). Hamano se présentait une nouvelle fois devant Konlan et la battait en frappant le même penalty (73'). Avec le break, le Japon pouvait respirer. Fujino était encore dangereuse en fin de match, avec une frappe qui frôlait le poteau de Konlan (78') et un duel perdu face à la gardienne ghanéenne qui ne l'empêchait pas de tirer dans le but vide, mais Duah éviter le troisième but japonais (80'). En fin de temps réglementaire, le Ghana réduisait le score par l'intermédiaire de Salamatu Abdulai, mais le but était logiquement refusé pour une position de hors-jeu. Avec cette deuxième victoire en deux matchs, le Japon est en position idéale pour la qualification et sera maître de son destin avant d'affronter les États-Unis, en ballottage défavorable. Le Ghana de son côté est d'ores et déjà éliminé. Ce match a été moins « cauchemardesque » que lors de la première journée, mais ce n'est donc pas cette fois que le Ghana passera la phase de poules. Il lui reste cependant un match pour aller chercher un résultat, face aux Pays-Bas.

Coupe du Monde U20 de la FIFA - Costa Rica 2022 - Groupe D - Deuxième journée
Dimanche 14 août 2022 - 11h00 (19h françaises)
JAPON - GHANA : 2-0 (0-0)
Alajuela (Estadio Alejandro Morera Soto) - 765 spectateurs
Arbitres : Marianela Araya assistée de Mijensa Rensch et Shirley Perello. 4e arbitre : Francia Gonzalez. Arbitre VAR : Melissa Borjas

Buts
1-0 Maika HAMANO 62' s.p.
2-0 Maika HAMANO 72' s.p.

Aucun avertissement

Japon : 21-Nina Noda ; 12-Haruna Tabata (7-Mishoshi Sugisawa 75'), 4-Rion Ishikawa, 2-Akane Nishino (cap.), 16-Shinomi Koyama ; 10-Aoba Fujino, 6-Aemu Oyama (20-Urara Watanabe 90+2'), 15-Suzy Amano (8-Kokana Iwasaki 67'), 19-Riko Yoshida (9-Yuzuki Yamamoto 67') ; 11-Maika Hamano, 14-Manaka Matsuboko (17-Maya Hijikata 46'). Entr.: Futoshi Ikeda
Non utilisées : 1-Shiori Fukuda (G), 18-Shu Oba (G), 3-Ibuki Nagae, 5-Manaka Hayashi

Ghana : 1-Cynthia Konlan ; 4-Rebecca Atinga (2-Abena Opoku 50') (18-Mafia Nyame 87'), 12-Anastesia Achiaa, 5-Susan Duah, 20-Cecilia Nyama (11-Rahama Jafaru 74') ; 14-Azumah Bugre, 19-Louisa Aniwaa ; 13-Salamatu Abdulai, 8-Mukarama Abdulai (cap.) (15-Ophelia Amponsah 74'), 7-Suzzy Teye ; 9-Doris Boaduwaa. Entr.: Ben Fokuo
Non utilisées : 16-Grace Buoadu (G), 21-Farahana Ziblim (G), 3-Ayisha Yakubu, 10-Afia Nyarko, 17-Sharon Sampson

Les Pays-Bas frappent trois fois face aux États-Unis !

Les Oranje se reprennent brillamment (photo FIFA)
Les Oranje se reprennent brillamment (photo FIFA)
Face aux Pays-Bas, les États-Unis avaient la possibilité de composter leur billet pour les quarts de finale en même temps que celui du Japon, vainqueur plus tôt dans la journée, tandis que les Pays-Bas devaient obtenir un résultat pour rester en course dans le tournoi. Tracey Kevins effectuait six changements par rapport au match contre le Ghana, laissant plusieurs de ses meilleures joueuses sur le banc face à un adversaire qui lui avait tenu tête lors de la Sud Ladies Cup fin juin. Du côté des Pays-Bas, Jessica Torny devait effectuer un changement de dernière minute avec la blessure à l'échauffement d'Ella Peddermors, remplacée dans le onze par la talentueuse Danique Noordman.

Le début de rencontre était vivant, mais aucune équipe ne parvenait à porter un réel danger sur les buts adverses avec des défenses en place et des tirs non cadrés. C'est à l'approche de la demi-heure de jeu que la menace se faisait plus précise en faveur des Pays-Bas. Noordman (25') et Sanne Koopman (27') ne parvenaient pas à reprendre le ballon correctement, et c'est sur corner que la différence allait être faite. Koopman, suite à une remise depuis le deuxième poteau, lobait Neeku Purcell pour marquer le premier but de la soirée (0-1, 32'). Une ouverture du score logique, les Pays-Bas arrivaient plutôt aisément à faire planer le danger. Les États-Unis égalisaient avant la pause, mais Ally Sentnor était logiquement signalée en position de hors-jeu (39'). A la pause, les Néerlandaises avaient l'avantage au tableau d'affichage.

Kevins effectuait trois changements nécessaires à la pause, car si les États-Unis n'avaient qu'un but de retard, elles n'étaient pas en contrôle dans cette rencontre. Les Américaines mettaient la pression en début de seconde période, et Alyssa Thompson (49') ou encore Olivia Moultrie (50') essayaient de bouger leurs coéquipières, mais leurs efforts étaient douchés par un nouveau candidat au but du tournoi, œuvre de Dana Foederer légèrement excentrée à 25 mètres, qui lobait Purcell décidément en difficulté sur les ballons hauts (0-2, 55'). Moultrie encore tentait de relancer son équipe, mais sa tentative était stoppée par Lisan Alkemade (59') et quelques instants plus tard, Tania Dellaperuta concédait un penalty pour une faute sur Noordman (59'). Marit Auee ne tremblait pas et offrait trois buts d'avance à son équipe (0-3, 62'), qui continuait de se montrer dangereuse dans les minutes qui suivaient. Purcell réalisait un bel arrêt sur une frappe de Ziva Henry, et Mason l'empêchait de déclencher une deuxième frappe (71').

Les minutes défilaient et les États-Unis ne parvenaient pas à trouver la solution. A dix minutes de la fin de la rencontre, après intervention de la VAR, Samantha van Diemen était expulsée pour une faute sur Michelle Cooper (82'), Dellaperuta ne profitait pas du bon coup franc offert (83'), Cooper d'une opportunité à l'entrée de la surface (84'), deux opportunités qui auraient pu lui permettre de relancer la rencontre. Les Néerlandaises obtiennent une victoire logique et précieuse qui leur permet même d'être en position de force pour la qualification avant la dernière journée puisqu'elle affronteront le Ghana qui a perdu ses deux premières rencontres et que les trois buts inscrits ce soir joueront un rôle important pour la différence de but. Les États-Unis devront aller chercher leur qualification face au Japon, vainqueur de ses deux premiers matchs et qui pourra donc se contenter d'un match nul voire d'une défaite sous conditions.

Coupe du Monde U20 de la FIFA - Costa Rica 2022 - Groupe D - Deuxième journée
Dimanche 14 août 2022 - 17h00 (1h françaises)
ÉTATS-UNIS - PAYS-BAS : 0-3 (0-1)
San José (Estadio Nacional de Costa Rica) - 2 652 spectateurs
Arbitres : Kim Yujeong assistée de Ramina Tsoi et Mi-Suk Park. 4e arbitre : Elizabeth Tintaya. Arbitre VAR : Esther Staubli

Buts
0-1 Sanne KOOPMAN 32'
0-2 Dana FOEDERER 55'
0-3 Marit AUEE 62' s.p.

Aucun avertissement

Expulsion : Samantha van Diemen 82' pour les Pays-Bas

États-Unis : 12-Neeku Purcell ; 3-Ayo Oke (4-Emily Mason 46'), 5-Lily Reale, 16-Lauren Flynn, 18-Samar Guidry ; 13-Olivia Moultrie (14-Carina Lageyre 67'), 20-Ally Sentnor (9-Michelle Cooper 46'), 6-Talia Dellaperuta (cap.) ; 15-Trinity Byars (7-Alyssa Thompson 46'), 8-Andrea Kitahata (11-Simone Jackson 67'), 10-Jaedyn Shaw. Entr.: Philip Poole
Non utilisées : 1-Mia Justus (G), 21-Teagan Wy (G), 2-Laney Rouse, 17-Annie Karich, 19-Korin Albert

Pays-Bas : 16-Lisan Alkemade ; 2-Kim Everaerts, 3-Marit Auee (cap.), 4-Samantha van Diemen, 14-Senna Koeleman ; 20-Rosa van Gool, 6-Dana Foederer, 10-Danique Noordman (17-Zera Hulswit 65') ; 7-Liz Rijsberger (5-Nina Nijstad 84'), 9-Sanne Koopman (19-Charlotte Hulst 46'), 11-Ziva Henry (12-Tess van Bentem 84'). Entr.: Thomas Oostendorp
Non utilisées : 1-Claire Dinkla (G), 21-Femke Liefting (G), 13-Fenna Meijer, 15-Jeva Walk, 18-Shi-jona Martina


Lundi 15 Août 2022
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :