Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde U20 : L'Angleterre prend le dessus sur le Brésil et les États-Unis en tournoi de préparation

Les États-Unis recevaient ces derniers jours les équipes U20 de l'Angleterre et du Brésil, ainsi que la Finlande (U21), pour un tournoi de développement servant également de préparation à la Coupe du monde des moins de 20 ans qui se déroulera en 2018 en France. Après six rencontres disputées en cinq jours, c'est l'Angleterre, seule équipe invaincue, qui a remporté la compétition. Retour sur le tournoi.



photos US Soccer
photos US Soccer
La première édition de ce tournoi (appelé à s'installer), organisé en partenariat avec l'US Soccer Development Academy, a permis à l'Angleterre -déjà qualifiée-, d'affronter deux nations qu'elle retrouvera sauf grosse surprise en Bretagne l'été prochain, les États-Unis et le Brésil n'ayant pas encore disputé leur tournoi de qualification, et une équipe de Finlande servant de faire-valoir, largement battue à trois reprises, alors que la France invité avait décliné en raison du calendrier de ce tournoi hors date FIFA et pénalisant pour les clubs du championnat. Les joueuses de Mo Marley, qui n'ont perdu aucun de leurs trois matches, ont remporté la compétition suite à la victoire du Brésil face au pays-hôte en clôture. Retour sur les performances des trois (probables) futurs participants au Mondial U20 en 2018.

L'Angleterre a été solide

Avec un groupe très proche de celui qui a obtenu la qualification pour le Mondial lors de l'Euro nord-irlandais, toujours sans Georgia Stanway, et sans Chloe Kelly et Megan Finnigan retenues par leur club, l'Angleterre s'est montrée solide face aux États-Unis et au Brésil avant de dérouler face à la Finlande.
Elle a débuté le tournoi face au pays-hôte, et a su revenir trois fois au score pour éviter la défaite. En difficulté défensivement malgré une prestation solide d'Ellie Roebuck dans les buts, auteure de plusieurs parades décisives, elle a su profiter des approximations de la défense adverse pour revenir dans le match et éviter la défaite d'entrée, grâce à un dernier but inscrit à la 90e minute sur corner, récompensant sa bonne fin de match après le nouvel avantage pris par les États-Unis trois minutes plus tôt contre le cours du jeu. Face au Brésil ensuite, les Young Lionesses ont su résister à une bonne première période brésilienne pour prendre l'avantage au début du second acte pour finalement s'imposer sur le plus petit des scores, au terme d'un match plutôt équilibré.
Durant le tournoi, l'Angleterre a donc réussi à se montrer solide et pourra se satisfaire de ces deux résultats positifs face à des équipes dont elle pourrait croiser la route au Mondial. Pour en savoir plus sur ce que l'équipe peut proposer, il faudra attendre d'avoir le groupe au complet, notamment dans le domaine offensif avec Kelly, Stanway, mais également Brazil (sortie sur blessure après 35 minutes face aux États-Unis et absente contre le Brésil).

Le Brésil a bien fini

Avant de disputer le tournoi qualificatif pour la Coupe du monde U20 début 2018 -un tournoi dont l'équipe a remporté toutes les éditions-, le Brésil s'est frotté à deux outsiders pour le titre mondial, avec des résultats contrastés. Après une première victoire aisée face à la Finlande (4-0), les Brésiliennes ne sont pas parvenues à prendre le dessus sur la défense anglaise et ont buté sur MacIver quand ce fut le cas, pour terminer ce premier test par une -courte- défaite après avoir fait jeu égal. Elles se sont ensuite bien reprises puisqu'elles ont pris le dessus sur les États-Unis, techniquement et collectivement supérieures. Dans le sillage de la talentueuse Kerolin, décisive sur les deux buts de son équipe et dangereuse tout au long de la partie, le Brésil a remporté une victoire nette et logique, et développé un jeu séduisant. Avec plus d'espaces que contre l'Angleterre, et malgré une tendance à vouloir attaquer dans l'axe, le Brésil a de quoi se satisfaire de cette victoire.
La prochaine étape aura lieu du côté de l'Équateur pour le tournoi qualificatif pour la Coupe du monde, avant de retrouver peut-être ses adversaires de la semaine en France en compétition.

Les États-Unis, des essais pas concluants

Pour ce tournoi, Jitka Klimkova avait procédé à une large revue d'effectif, et n'avait pas hésité à appeler de jeunes joueuses, dans une optique quelque peu différente des Anglaises et Brésiliennes, plus proches du groupe qui disputera la Coupe du monde. Avec comme absentes notables de la catégorie d'âge Mallory Pugh, Andi Sullivan ou encore Ashley Sanchez, forfait au dernier moment (études), les États-Unis disputaient le tournoi avec 24 joueuses, même si la rotation fut plus serrée sur les deux matches qui « comptaient », face à l'Angleterre puis le Brésil.
Malgré deux buts de la prometteuse Sophia Smith, les joueuses de Klimkova ne sont pas parvenues à prendre le dessus sur l'Angleterre, pourtant globalement dominé, la faute notamment à une défense pas vraiment imperméable et une prestation décevante de Laurel Ivory dans les buts, et une équipe se reposant plus sur certaines individualités que son collectif. Et si Smith n'avait pas marqué un second but personnel en contre-attaque et contre le cours du jeu à la 87e minute, l'Angleterre poussant fort en fin de rencontre, aurait pu infliger une première défaite aux Nord-Américaines.
Après avoir très facilement disposé de la Finlande (10-1), les États-Unis étaient ensuite en lice pour remporter le tournoi en cas de victoire face au Brésil lors du match de clôture. Mais face à une bonne équipe brésilienne, qui aura réussi à annihiler l'attaque états-unienne dans le sillage de Kemelli, désignée Meilleure gardienne du tournoi, les joueuses de Klimkova sont restées muettes après avoir inscrit 13 buts en deux matches et ont souffert collectivement, mais également défensivement face au jeu rapide et technique de leurs adversaires.
Du côté des États-Unis, qui n'ont donc pas réussi à gagner contre l'Angleterre ou le Brésil, ce tournoi aura surtout permis à la sélectionneuse d'offrir du temps de jeu à différentes joueuses. Et si les résultats n'ont pas été particulièrement satisfaisants et qu'un certain nombre de joueuses présentes seront bien présentes en France l'année prochaine (en cas de qualification) étaient présentes, ce sont principalement les absentes qui sont appelées à porter l'équipe, qui proposera très certainement un contenu bien différent dans quelques mois.

Les matches à retrouver ici : https://www.youtube.com/user/ussoccerdotcom/videos

Classement
1. Angleterre, 7 pts ; 2. Brésil, 6 pts ; 3. Etats-Unis, 4 pts ; 4. Finlande, 0 pt

BRESIL FINLANDE : 4-0 (2-0)
Buts : 1-0 Kerolin (Angelina) 6', 2-0 Mona (Brenda Woch) 31', 3-0 Kerolin (Angelina) 55', 4-0 Valeria 78'
Brésil : 1-Kemelli; 2-Mona (14-Isa, 76), 16-Andressa, 4-Ingryd (3-Thais Regina, 76), 6-Reiss; 5-Luana (8-Karla Alves, 46), 7-Angelina (13-Tainara, 85), 10-Victoria (15-Juliana, 85),18-Ana Vitoria (cap.), 11-Brenda Woch (9-Valeria, 63), 17-Kerolin. Entr.: Dorival Bueno Pacheco
Finlande : 1-Henriikka Mäkelä; 8-Selina Mustajoki; 4-Alina Schrey, 6-Emma Santamäki (cap.), 5-Roosa Toivanen (20-Aino Kröger, 41); 11-Tiia Savolainen, 3-Katriina Kuoksa (9-Ida Raustola, 62), 13-Katrina Kuoksa (19-Anni Miettunen, 82), 2-Nea Lehtola (16-Juulia Grönlund, 62), 10-Onna Ketola (7-Aada Törrönen, 37), 15-Emilia Ukkonen (14-Teesa Rinkinen, 82). Entr.: Rosa Lappi-Seppala

ETATS-UNIS - ANGLETERRE : 3-3 (2-1)
Buts : 1-0 Sophia Smith (Jaelin Howell) 19', 1-1 Ellie Brazil (Lotte Wubben-Moy) 20', 2-1 Grace Fisk (c.s.c.) 25', 2-2 Anna Patten (Alessia Russo) 54', 3-2 Sophia Smith (Samantha Coffey) 87', 3-3 Alessia Russo (Mayumi Pacheo) 90'
Etats-Unis : 22-Laurel Ivory; 3-Jordan Brewster, 5-Zoe Morse (cap.), 4-Naomi Girma, 19-Isabel Rodriguez (25-Tara McKeown, 63); 6-Jaelin Howell, 10-Savannah DeMelo (24-Taylor Kornieck, 90+1), 8-Brianna Pinto (13-Samantha Coffey, 63); 7-Abigail Kim (20-Civana Kuhlmann, 46), 9-Sophia Smith, 11-Jordan Harr (18-Kelsey Turnbow, 46). Entr.: Jitka Klimkova
Angleterre : 1-Ellie Roebuck (13-Sandy Maclver, 90); 2-Anna Patten, 3-Mayumi Pacheco, 6-Lotte Wubben-Moy, 4-Chloe Peplow, 5-Grace Fisk (capt.), 8-Mollie Rouse, 14-Georgia Allen, 7-Alessia Russo, 9-Ellie Brazil (17-Rinsola Babajide, 35), 11-Niamh Charles (19-Charlie Wellings, 66). Entr.: Mo Marley

ETATS-UNIS - FINLANDE : 10-1 (8-1)
Buts : 1-0 Taryn Torres (Abigail Kim) 13', 2-0 Savannah DeMelo (Samantha Coffey) 15', 3-0 Civana Kuhlmann (Isabel Rodriguez) 17', 4-0 Samantha Coffey (Taryn Torres) 20', 4-1 Katriina Kuoksa 24', 5-1 Savannah DeMelo (Viviana Villacorta) 37', 6-1 Civana Kuhlmann (Taryn Torres) 40', 7-1 Civana Kuhlmann (Savannah DeMelo) 42', 8-1 Civana Kuhlmann (Isabel Rodriguez) 45', 9-1 Juulia Grönlund (c.s.c.) 64', 10-1 Viviana Villacorta (Abigail Kim) 67'
Etats-Unis :12-Claudia Dickey; 25-Tara McKeown (3-Jordan Brewster, 62), 5-Zoe Morse (14-Sydney Dawson, 46) 15-Karina Rodriguez, 19-Isabel Rodriguez; 16-Viviana Villacorta (6-Jaelin Howell, 76), 13-Samantha Coffey (capt.) (8-Brianna Pinto, 76), 10-Savannah DeMelo (24-Taylor Kornieck, 46); 7-Abigail Kim, 20-Civana Kuhlmann (11-Jordan Harr, 63), 17-Taryn Torres. Entr.: Jitka Klimkova
Finlande : 12-Sonja Tajatalo; 8-Selina Mustajoki, 18-Julie Forss, 4-Alina Schrey, 16-Juulia Grönlund; 14-Teesa Rinkinen (17-Alina Kosunen, 46), 13-Katriina Kuoksa (3-Maaria Roth, 76), 9-Ida Raustola (6-Emma Santamäki, 46), 11-Tiia Savolainen (2-Nea Lehtola, 46), 7-Aada Törrönen (19-Anni Miettunen, 59), 15-Emilia Ukkonen. Entr.: Rosa Lappi-Seppala

ANGLETERRE - BRESIL : 1-0 (0-0)
But : 1-0 Alessia Russo (Charlie Wellings) 50'
Angleterre : 13-Sandy Maclver; 2-Anna Patten, 5-Grace Fisk (capt.), 6-Lotte Wubben-Moy, 12-Taylor Hinds; 4-Chloe Peplow (14-Georgia Allen, 62), 10-Zoe Cross (16-Rianna Dean, 90+1), 8-Mollie Rouse; 7-Alessia Russo, 17-Rinsola Babajide (3-Mayumi Pacheco, 78), 19-Charlie Wellings. Entr.: Mo Marley
Brésil : 1-Kemelli; 2-Mona (14-Isa, 67), 16-Andressa, 4-Ingryd, 6-Reiss; 10-Victoria, 8-Karla Alves, 7-Angelina (9-Valeria, 75), 18-Ana Victoria (capt.); 11-Brenda Woch, 17-Kerolin. Entr.: Dorival Bueno Pacheco

FINLANDE - ANGLETERRE : 0-6 (0-3)
Buts : 0-1 Kess Elmore (Niamh Charles) 7', 0-2 Zoe Cross (Niamh Charles) 18', 0-3 Rianna Dean (Niamh Charles) 38', 0-4 Rianna Dean (Niamh Charles) 55', 0-5 Georgia Allen (s.p.) 79', 0-6 Ellie Brazil (Georgia Allen) 89'
Finlande : 1-Henriikka Mäkelä; 8-Selina Mustajoki (10-Onna Ketola, 81); 6-Emma Santamäki (capt.), 11-Tiia Savolainen, 3-Katriina Kuoksa, 13-Katrina Kuoksa (4-Alina Schrey, 65), 19-Anni Miettunen (17-Alina Kosunen, 81), 2-Nea Lehtola (5-Roosa Toivanen, 85), 16-Juulia Grönlund, 7-Aada Törrönen (14-Teesa Rinkinen, 46), 15-Emilia Ukkonen (9-Ida Raustola, 65). Entr.: Rosa Lappi-Seppala
Angleterre : 22-Sian Rogers; 3-Mayumi Pacheco (20-Alicia Johnson 42), 5-Grace Fisk (capt.), 12-Taylor Hinds (19-Charlie Wellings 76), 14-Georgia Allen, 10-Zoe Cross, 16-Rianna Dean (9-Ellie Brazil, 56), 8-Mollie Rouse (4-Chloe Peplow, 56), 11-Niamh Charles, 15-Lucy Parker (2-Anna Patten, 56), 18-Kess Elmore. Entr.: Mo Marley

ETATS-UNIS - BRESIL : 0-2 (0-1)
Buts : 0-1 Victoria (s.p.) 11', Kerolin (Ana Victoria) 59'
Lineups:
Etats-Unis : 1-Amanda McGlynn; 3-Jordan Brewster (25-Tara McKeown, 63), 5-Zoe Morse, 4-Naomi Girma, 19-Isabel Rodriguez; 16-Viviana Villacorta, 13-Samantha Coffey (6-Jaelin Howell, 46), 10-Savannah DeMelo (capt.) (8-Brianna Pinto, 64); 20-Civana Kuhlmann (7-Abigail Kim, 46), 9-Sophia Smith, 11-Jordan Harr (17-Taryn Torres, 20, 18-Kelsey Turnbow, 78). Entr.: Jitka Klimkova
Brésil : 1-Kemelli; 14-Isa, 3-Thais Regina, 16-Andressa, 6-Reiss; 18-Ana Victoria (capt.), 8-Karla Alves, 7-Angelina, 10-Victoria; 11-Brenda Woch, 17-Kerolin. Entr.: Dorival Bueno Pacheco

Mercredi 13 Décembre 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :