Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde U20 - Présentation du Groupe D : L'ALLEMAGNE favorite, une place à prendre

Dans ce groupe parmi les moins homogènes du premier tour, l'Allemagne fait figure de favorite. Mais le Nigeria, la Chine et pourquoi pas Haïti tenteront de lui mettre des bâtons dans les roues. Une seule certitude, les deux équipes qui sortiront de ce groupe feront face à deux favoris de la compétition en quart de finale, le chemin vers la victoire finale sera donc compliqué.



Parmi les favoris à la victoire finale, l'Allemagne a tiré un groupe plutôt clément, qui devrait logiquement lui permettre de finir à la première place, ce qui en fait un des rares favoris à être dans une position « confortable » avant cette phase de groupe. La deuxième place est plus ouverte, puisque la Chine comme le Nigeria ont des arguments pour sortir du groupe -et pourquoi pas terminer à la première place, celle-ci n'est pas acquise... La Chine et le Nigeria, soit deux styles de jeu très différents, se rencontreront lors de la journée et le sort du groupe sera peut-être scellé. Le Nigeria semble partir avec un peu d'avance face à une équipe chinoise un ton en-dessous des autres qualifiés asiatiques. Haïti, héroïque et historique lors du tournoi qualificatif, ne semble pas en mesure de créer la surprise, mais cela ne les empêchera pas d'essayer, à ses adversaires donc d'éviter toute mauvaise surprise.


Allemagne

Cette équipe d'Allemagne ne semble pas être la plus forte présente dans la compétition, mais elle reste cependant une des favorites pour le titre mondial avec de nombreuses individualités qui peuvent faire la différence, notamment plusieurs joueuses qui évoluent en première division allemande dans des clubs jouant parfois le haut du tableau (Bühl, Gwinn, Minge...). Le secteur offensif est fourni, autant quantitativement que qualitativement, avec des profils différents qui devraient permettre de faire souffrir n'importe quel adversaire. Très solide également au milieu, il ne faudra pas compter sur la défense pour offrir des opportunités aux adversaires même si elle n'est pas infaillible. Elle devrait pouvoir se sortir de son groupe sans trop de difficultés, sachant que la première ou la seconde place lui offrira de toute manière une opposition redoutable en quart de finale.

Parcours qualificatif : L'Allemagne s'est inclinée face à la France en demi-finale de l'Euro qualificatif, après avoir validé son billet pour la Bretagne en sortant de son groupe.

Histoire dans la compétition : Une habituée qui a pris part à toutes les éditions, l'Allemagne a déjà remporté trois fois le titre mondial, en 2004, 2010 et 2014. Elle est également toujours sortie de son groupe. Il y a deux ans, elle avait été éliminée dès les quarts de finale par la France.


Chine

Lors du tournoi qualificatif, l'équipe avait évolué un cran en-dessous du Japon et de la Corée du Nord. À moins d'une évolution drastique depuis, elle peut espérer sortir du groupe, mais il sera compliqué d'aller loin dans la compétition. La défense n'est pas assez solide, l'attaque manque de tranchant, sa force collective est moins impressionnante que ses concurrents asiatiques. Cependant, son collectif reste supérieur à une majorité des équipes qui seront présentes en Bretagne, et elle aura sans aucun doute des opportunités pour terminer la première phase à une des deux premières places du groupe.

Parcours qualificatif : La Chine a obtenu le dernier billet en jeu dans la zone Asie en prenant le dessus sur l'Australie lors du match pour la troisième place. Elle s'était auparavant inclinée devant le Japon en demi-finale.

Matchs de préparation
30/07/18 Angleterre - Chine : 1-1 (tab 2-5)
27/07/18 Chine - Etats-Unis : 0-0
08/07/18 Chine - Corée du Nord : 0-5
06/07/18 Chine - Thaïlande : 2-0
04/07/18 Chine - Mexique : 1-0

Histoire dans la compétition : L'équipe a déjà disputé à cinq reprises la Coupe du monde de la catégorie, et a atteint la finale en 2004 et 2006. Elle n'a cependant pas réussi à sortir de son groupe lors de ses trois participations ultérieures, et n'était pas présente il y a deux ans.


Haïti

Son parcours lors du tournoi qualificatif donne envie de s'enflammer pour cette très jeune équipe (qui a dû demander des dérogations pour plusieurs joueuses trop jeunes pour participer) qui a connu quelques soucis de gardiennes lors de sa préparation puisque les quatre ont été blessées, et la titulaire, Kerly Theus, ne sera peut-être pas remise d'entrée. Pour espérer réaliser un ou plusieurs exploits, il faudra que l'équipe hausse encore son niveau par rapport au tournoi qualificatif, et pour cela, les performances de sa star Nérilia Mondésir seront très importantes, comme celle d'un autre grand talent du pays, Melchie Dumonay, 15 ans en fin de Coupe du monde et sacrée meilleure joueuse du tournoi qualificatif U17 malgré la non-qualification d'Haïti.

Parcours qualificatif : Haïti a obtenu le troisième billet pour la France lors du tournoi qualificatif CONCACAF en prenant le dessus sur le Canada lors du match pour la troisième place. L'équipe avait été battue aux tirs au but par les États-Unis en demi-finale.

Histoire dans la compétition : Il s'agit d'une qualification historique pour Haïti, qui sera le deuxième débutant dans la compétition, avec les Pays-Bas.


Nigeria

Il y a deux ans, l'équipe était passée à côté de son sujet, prenant l'eau dès son entrée dans la compétition malgré des espoirs de belle aventure. Si elle n'a jamais remporté la compétition, elle a déjà atteint deux fois la finale et sera comme chaque année une équipe à ne pas sous-estimer. Rasheedat Ajibade sera sans aucun doute la star de la sélection. Ce grand talent sera épaulée par plusieurs joueuses de confiance, à commener par une gardienne très grande, ou des joueuses telles que Duru Joy ou Adebisi Saheed. Les défenses adverses devront bien se tenir, car l'attaque nigériane a des qualités indéniables... Il ne serait en aucun cas surprenant de retrouver l'équipe en quart de finale, mais pour cela, il faudra mieux négocier son entrée dans la compétition -qui lui a réservé l'Allemagne- qu'il y a deux ans.

Parcours qualificatif : Le Nigeria a battu la Tanzanie, le Maroc, et enfin l'Afrique du Sud en matches aller-retour pour obtenir sa qualification.

Histoire dans la compétition : Comme l'Allemagne, le Nigeria n'a pas manqué la moindre édition. L'équipe a atteint la finale à deux reprises, en 2010 et 2014, mais n'était pas sorti de son groupe il y a deux ans après un départ raté.


Lundi 6 Août 2018
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :