Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde - les PAYS-BAS à l'arraché

Face à un Japon séduisant, les Pays-Bas ont beaucoup souffert mais ont fini par arracher la victoire (2-1) grâce à un penalty de Lieke Martens à la 90e minute de jeu. Elle avait ouvert le score en première période, avant de voir Yui Hasegawa lui répondre en fin de première période.



Martens signe un doublé (photo FIFA.com)
Martens signe un doublé (photo FIFA.com)
Entre les championnes d'Europe et les vice-championnes du monde, ce sont les Néerlandaises qui ont pris le meilleur départ dans le match en effectuant notamment un pressing haut pour gêner les relances japonaises, et priver les Nadeshiko de ballons. Une tactique payante, mais qui se heurtait à l'arrière-garde japonaise, bien en place. Aya Sameshima (5'), Saki Kumagai (7'), Nana Ichise (16') devant Vivianne Miedema empêchaient la buteuse néerlandaise de se mettre en position de frappe. Ichise, après avoir contré Miedema, contrait également Danielle van de Donk et les Pays-Bas obtenaient un corner. Sur celui-ci, Lieke Martens, au premier poteau, réussissait une aile de pigeon, le ballon passant entre les jambes de Yuika Sugasawa pour aller terminer petit filet opposé, une belle -et logique- ouverture du score pour les Néerlandaises (17').

Hasegawa répond à Martens

Le Japon s'est relancé (photo FIFA.com)
Le Japon s'est relancé (photo FIFA.com)
La réponse japonaise était presque immédiate, suite à un jeu à trois avec Yui Hasegawa et Mana Iwabuchi qui servait ensuite Sugasawa, dont la frappe enveloppée ne trouvait que le poteau de Sari van Veenendaal (20'). Une belle occasion de revenir dans la partie manquée, mais le jeu s'équilibrait ensuite, avant de basculer avec des Nadeshiko plus entreprenantes. Merel van Dongen déviait de justesse un bon centre de Risa Shimizu pour Iwabuchi (36'), puis le Japon obtenait une égalisation logique suite à une belle action collective. Couloir gauche, Hina Sugita trouvait Sugasawa en pivot, qui servait Iwabuchi, dans l'axe. Celle-ci éliminait Jackie Groenen avant de servir d'une petite passe axiale Hasegawa couverte par les deux défenseures centrales néerlandaises loin du ballon, qui ajustait van Veenendaal (43'). A la pause, rien n'était décidé entre deux équipes qui auront eu leur période de domination.

Martens, le penalty de la qualif'

Le penalty de la qualification
Le penalty de la qualification
A l'exception d'un coup franc de Sherida Spitse qui obligeait Ayaka Yamashita à bien se coucher (49'), la seconde période était assez nettement dominée par le Japon. Sugasawa (57'), Emi Nakajima qui obligeait van Veenendaal à un bel arrêt (64'), Hasegawa qui manquait le cadre après une super talonnade d'Iwabuchi (71'), Iwabuchi en angle fermé (76') apportaient le danger sur les buts néerlandais, quand de l'autre côté, Ichise se montrait encore décisive, sur un centre, puis une frappe de Desiree van Lunteren (75'). La renconre manquait de basculer sur une belle frappe de Sugita, qui avait éliminé Dominique Bloodworth d'un crochet avant de voir sa frappe repoussée par la barre (79'). Les actions s'enchaînaient pour les Nadeshiko, et van Veenendaal réalisait un arrêt décisif sur une frappe de Momiki (80'), puis Narumi Miura manquait le cadre de très peu, bien décalée par Momiki (82').

Finalement, la décision se faisait sur une main de Kumagai dans sa surface, qui permettait à Martens de convertir le penalty, son deuxième but de la soirée, à la 90e minute. Les Japonaises avaient beau pousser pour l'égalisation pendant le temps additionnel, avec encore une frappe de Sugita repoussée par Spitse (90+2'), le score n'évoluait pas. Une élimination cruelle pour le Japon, que l'on aura vu à son avantage, et plutôt heureuse pour les championnes d'Europe qui auront beaucoup subi. Il y a aura donc bien sept équipes européennes en quarts de finale. Le Japon a toutefois montré qu'il était bel et bien de retour, et prend rendez-vous pour les Jeux olympiques.

La joueuse du match : Hina Sugita

La jeune milieu de terrain japonaise a encore été omniprésente au cœur du jeu son équipe. Sa performance est à l'image de celle des Nadeshiko ce soir, très intéressante, et manquant d'un peu de justesse ou de chance pour forcer la décision, avec notamment la transversale qu'elle a trouvé en fin de match.

Le fait du match

Le penalty accordé et converti par Lieke Martens a bien évidemment changé le cours de la rencontre. Inscrit à la 90e minute après une grosse domination japonaise, les Pays-Bas ont profité d'une main de la malheureuse Saki Kumagai pour se qualifier pour leur premier quart de finale mondial.

Coupe du Monde de la FIFA 2019 - Huitième de finale
Mardi 25 juin 2019 - 21h00
PAYS-BAS - JAPON : 2-1 (1-1)
Rennes (Roazhon Park)
Temps ensoleillé (22°C) - Terrain excellent
Spectateurs : 21 076
Arbitres : Melissa Borjas (Honduras) assistée de Shirley Perello (Honduras) et Chantal Boudreau (Canada). Arbitres réservistes : Ekaterina Koroleva (Etats-Unis), Sian Massey (Angleterre). Arbitres VAR : Chris Beath (Australie) assisté de Clément Turpin (France) et Kylie Cockburn (Ecosse)

Buts :
1-0 Lieke MARTENS 17' (Corner frappé tendu au premier poteau par Spitse dévié d'une aile de pigeon du droit à l'angle des 5,5 m par Martens qui envoie le ballon au petit filet opposé, passant entre les jambes de Sugasawa)
1-1 Yui HASEGAWA 43' (Sugita sur le côté gauche centre sur Sugasawa dans l'axe à l'entrée de la surface qui remet pour Iwabuchi qui glisse le ballon d'une balle piquée dans l'espace vers Hasegawa qui ouvre bien son pied droit à 10 m pour tromper d'un ballon piqué van Veenendaal sur sa gauche)
2-1 Lieke MARTENS 90' s.p. (Main de Kumagai sur une frappe de Miedema. Martens frappe le penalty en ouvrant son pied droit pour prendre à contre-pied la gardienne)

Avertissement : Saki Kumagai 89' pour le Japon

Pays-Bas : 1-Sari van Veenendaal (cap.) ; 2-Desiree van Lunteren, 3-Stefanie van der Gragt, 20-Dominique Bloodworth, 4-Merel van Dongen (5-Kika van Es 85') ; 14-Jackie Groenen, 10-Danielle van de Donk (19-Jill Roord 87'), 8-Sherida Spitse ; 7-Shanice van de Sanden (21-Lineth Beerensteyn 68'), 9-Vivianne Miedema, 11-Lieke Martens. Entr.: Sarina Wiegman-Glotzbach
Non utilisées : 16-Lize Kop, 23-Loes Geurts, 6-Anouk Dekker, 12-Victoria Pelova, 13-Renate Jansen, 15-Inessa Kaagman, 17-Ellen Jansen, 18-Danique Kerkdijk, 22-Liza van der Most

Japon : 18-Ayaka Yamashita ; 22-Risa Shimizu, 4-Saki Kumagai (cap.), 5-Nana Ichise, 3-Aya Sameshima ; 7-Emi Nakajima (15-Yuka Momiki 72'), 17-Narumi Miura, 6-Hina Sugita, 14-Yui Hasegawa ; 9-Yuika Sugasawa, 8-Mana Iwabuchi (13-Saori Takarada 90+1').Entr.: Asako Takakura
Non utilisées : 1-Sakiko Ikeda, 21-Chika Hirao, 2-Rumi Utsugi, 10-Mizuho Sakaguchi, 11-Rikako Kobayashi, 12-Moeka Minami, 16-Asato Miyagawa, 19-Jun Endo, 20-Kumi Yokoyama, 23-Shiori Miyake

Mardi 25 Juin 2019
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :